Charles François Tassin de Charsonville


Charles François Tassin de Charsonville

Charles François Tassin de Charsonville

Charles François Tassin de Charsonville (1723-1804) appartient à l'une des principales familles de notables de l'Orléanais qui remonte au XV° siècle, date à laquelle un de ses membres a participé à la libération d'Orléans aux côtés de Jeanne d'Arc en 1429. Cette famille d'échevins a contribué au développement de la ville en y investissant dans l'industrie du sucre, dont la mélasse de canne remontait la Loire depuis Nantes pour y être transformée à Orléans, avant de gagner Paris par le canal créé à cet effet par Henri IV. Cette famille aura une nombreuse descendance dont certains membres sont connus aujourd'hui du grand public : le mannequin Inès de La Fressange, l'écrivain Jean d'Ormesson ou le propriétaire du château de Vaux-le-Vicomte, Patrice de Voguë.

Charles François, grand-maître des Eaux & Forêts d'Orléans, achète les terres de l'ancien duché de Lorges en Beauce (Loir-et-Cher), aux Durfort de Lorge, en 1759. Les Durfort avait hérité de la seigneurie de Lorges en épousant la dernière représentante des comtes de Montgomery, seigneurs de Lorges en Beauce. Cette famille ancienne qui possédait ce fief depuis le XVème siècle, connut une réelle notoriété à la cour d'Henri II. Malheureusement, c'est un de ses membres qui planta sa lance de tournoi dans l'oeil du roi. Louis XIV créa Lorges en duché-parie pour les Durfort. Mais ceux-ci trouvant le duché trop modeste, le transférèrent à Quintin en Bretagne en débaptisant la ville pour lui faire porter le nom de "Lorge", et quittèrent leur fief de Beauce. Ce dernier, mitoyen des terres familiales des Charsonville, y fut donc rattaché.

Charles François recéda en 1781 une partie des terres à son cousin, Augustin Prosper de Charsonville, capitaine des chasses de Sologne du duc d'Orléans, qui y modernisa le château de La Renardière (Loiret) pour en faire sa résidence de campagne, sa résidence principale étant rue d'Escures à Orléans (aujourd'hui Caisse d'Epargne) en plus d'un petit hôtel dans le Marais à Paris. Les 2 cousins, seigneurs du siècle des Lumières, parmi les principaux mécènes du portraitiste aquarelliste, Jean-Baptiste Perronneau, dont nombre de portraits de cette famille sont exposés dans les grands musées de France (Louvre, Bordeaux, Orléans, ...), ont porté la notoriété d'Orléans dans tout le royaume par leur industrie du sucre, ainsi que leurs cousins et alliés, les Colas des Francs avec leurs manufactures de tabac. Mais le blocus continental imposé par les Anglais signa l'arrêt de mort du sucre de canne et Napoléon Ier favorisa la culture de la betterave à sucre. La guerre de 1870 fut néfaste pour la Beauce et le château de Lorges fut totalement détruit.

Ce document provient de « Charles Fran%C3%A7ois Tassin de Charsonville ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles François Tassin de Charsonville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prosper Augustin Tassin de Charsonville — (1728 1814) était un industriel orléanais qui fit fortune dans le raffinage du sucre. Il était membre de la famille Tassin de Charsonville, établie à Orléans depuis le XIVe siècle, qui fournit nombre de notables à la ville. Biographie Prosper… …   Wikipédia en Français

  • Famille Tassin de Charsonville — La famille Tassin de Charsonville est une famille française industrielle basée dans la ville d Orléans. Sommaire 1 Histoire 2 Origines de la fortune familiale 3 Principaux membres …   Wikipédia en Français

  • CAT:WIKIF — Catégorie:Article à wikifier Catégorie alimentée par {{à wikifier}} Raccourci [+] CAT:WIKIF Cette catégorie recense les articles qui ont besoin d une wikification. Notez que les articles exigeant un tr …   Wikipédia en Français

  • Lorges — 47° 49′ 28″ N 1° 29′ 57″ E / 47.8244444444, 1.49916666667 …   Wikipédia en Français

  • Famille Baguenault de Puchesse — Les Baguenault de Puchesse sont une famille française originaire de Saint Hilaire Saint Mesmin (Loiret), qui a donné deux maires et de nombreux échevins à la ville d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe  siècles. Ses différentes branches ont été… …   Wikipédia en Français

  • Port d'Orléans — Port fluvial d Orléans La Loire, le port amont et la ville d Orléans au milieu du XVIIe siècle Présentation Trafic aucun (déclin depuis le milieu du …   Wikipédia en Français