Charge de Mulliken


Charge de Mulliken

Les charges de Mulliken proviennent de l' analyse de population de Mulliken et fournissent des moyens d'estimation des charges atomiques partielles à partir des calculs menés au moyen des méthodes de chimie numérique, et en particulier celles basées sur la combinaison linéaire d'orbitales atomiques. Si les coefficients des fonctions de base dans l'orbitale moléculaire sont Cμi pour la μe fonction de base dans la ie orbitale moléculaire, les coefficients de la Matrice densité sont :

 \mathbf {D_{\mu\nu}} = \mathbf{2}\sum_{i}  \mathbf {C_{\mu i}} \mathbf {C_{\nu i}^*}

pour un système fermé compact dans lequel chaque orbitale moléculaire est doublement occupée. La matrice de population  \mathbb{P} a donc comme coefficients :

 \mathbf {P_{\mu\nu}} =  \mathbf{(\mathbf {D} \mathbf {S})_{\mu\nu}}

 \mathbb{S} est la matrice de recouvrement des fonctions de base. La somme de l'ensemble des termes de  \mathbf {P_{\mu\nu}} est N - le nombre total d'électrons. L'analyse de population de Mulliken vise à tout d'abord répartir les N électrons sur toutes les fonctions de base. Ceci est fait en prenant les éléments diagonaux de  \mathbf {P_{\mu\nu}} et en factorisant les éléments non-diagonaux de manière égale entre les deux fonctions de base appropriées. Les termes non-diagonaux incluant  \mathbf {P_{\mu\nu}} et  \mathbf {P_{\nu\mu}} , cela simplifie l'opération à une somme sur une ligne. Cela définit la population orbitalaire brute (en anglais : gross orbital population - GOP) comme :

 \mathbf {GOP_{\mu}} = \sum_{\nu} \mathbf {P_{\mu\nu}}

Les termes  \mathbf {GOP_{\mu}} se somment sur N puis répartissent le nombre total d'électrons entre les fonctions de base. Il reste alors à sommer ces termes sur toutes les fonctions de base d'un atome donné A afin d'obtenir la population atomique brute (GAP). L'intégrale des termes  \mathbf {GAP_{A}} donne aussi N. La charge,  \mathbf {Q_{A}} , est ensuite définie comme la différence entre le nombre d'électrons sur l'atome isolé libre, qui est le numéro atomique  \mathbf {Z_{A}} , et la population atomique brute :

 \mathbf {Q_{A}} = \mathbf {Z_{A}} - \mathbf {GAP_{A}}

Le problème avec cette approche est la répartition égale des termes non-diagonaux entre les deux fonctions de base. Ceci conduit à des séparations de charges entre les molécules qui sont exagérées. De nombreuses autres méthodes sont utilisées pour déterminer les charges atomiques dans les molécules.

Voir aussi

Références

  • R. S. Mulliken, J. Chem. Phys.,1955 23, 1833-1840.
  • I. G. Csizmadia, Theory and Practice of MO Calculations on Organic Molecules, Elsevier, Amsterdam, 1976.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charge de Mulliken de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charge partielle — Une charge partielle est une charge électrique inférieure en valeur absolue à la charge élémentaire (c est à dire inférieure la charge de l électron). Elle est souvent notée δ lorsqu elle est négative et δ+ lorsqu elle est positive[1]). Elle s… …   Wikipédia en Français

  • Mulliken population analysis — Mulliken charges arise from the Mulliken population analysis[1][2] and provide a means of estimating partial atomic charges from calculations carried out by the methods of computational chemistry, particularly those based on the linear… …   Wikipedia

  • Charge-transfer complex — A charge transfer complex (CT complex) or electron donor acceptor complex is an association of two or more molecules, or of different parts of one very large molecule, in which a fraction of electronic charge is transferred between the molecular… …   Wikipedia

  • Charge transfer complex — A charge transfer complex (or CT complex, electron donor acceptor complex) is a chemical association of two or more molecules, or of different parts of one very large molecule, in which the attraction between the molecules (or parts) is created… …   Wikipedia

  • Analyse de population de Mulliken — Charge de Mulliken Les charges de Mulliken proviennent de l analyse de population de Mulliken et fournissent des moyens d estimation des charges atomiques partielles à partir des calculs menés au moyen des méthodes de chimie numérique, et en… …   Wikipédia en Français

  • Partial charge — A partial charge is a charge with an absolute value of less than one elementary charge unit (that is, smaller than the charge of the electron).Partial atomic chargesPartial charges are created due to the asymmetric distribution of electrons in… …   Wikipedia

  • Electronegativity — This electrostatic potential map shows how the oxygen atom has a more negative charge than the hydrogen atoms. Electronegativity, symbol χ (the Greek letter chi), is a chemical property that describes the tendency of an atom or a functional group …   Wikipedia

  • Chemical potential — Chemical potential, symbolized by μ, is a measure first described by the American engineer, chemist and mathematical physicist Josiah Willard Gibbs. It is the potential that a substance has to produce in order to alter a system.[1] In broadest… …   Wikipedia

  • Électronégativité — En chimie, l électronégativité d un élément est une grandeur qui caractérise sa capacité à attirer les électrons lors de la formation d une liaison chimique avec un autre élément. La différence d électronégativité entre ces deux éléments… …   Wikipédia en Français

  • Atomic orbital — The shapes of the first five atomic orbitals: 1s, 2s, 2px, 2py, and 2pz. The colors show the wave function phase. These are graphs of ψ(x,y,z) functions which depend on the coordinates of one electron. To see the elongated shape of ψ(x,y,z)2… …   Wikipedia