Char M1


Char M1

Char M1 Abrams

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M1 et Abrams.
Pix.gif Char M1 Abrams Mil Land Vehicle Icon.svg
Abrams-transparent.png
Caractéristiques générales
Équipage 4 hommes : conducteur, canonier, chargeur, chef de char
Longueur (de la caisse) 7,92 m
(canon compris) 9,83 m
Largeur 3,65 m
Hauteur 2,43 m
Masse au combat M1 : 54,5 tonnes
M1A1 : 57,2 tonnes
Blindage et armement
Blindage Blindage Maximal avant : 560/590 mm ; Blindage Maximal de la coque : 580/630 mm
Armement principal M1 : 1 x 105 mm canon
M1A1 et M1A2 : 1 x 120 mm canon
Armement secondaire 1 x 12,7 mm mitrailleuse M2HB .50 BMG
2 x 7,62 mm mitrailleuse M240 une de tourelle et une coaxiale
Mobilité
Moteur turbine à gaz Avco Lycoming AGT-1500
1500 ch (1119 kW)
Suspension barre de torsion
Vitesse sur route 67 km/h (sur route)
48 km/h (tout terrain)
Puissance massique 27 ch/tonne
Autonomie M1 : 498 km
M1A1 : 465 km
M1A2 : 391 km

Le char Abrams est un char de combat américain, numéroté M1. Le prix unitaire d'un char M1A1 a été évalué à 5,3 millions de dollars en mars 2006 (source: Forecast International).

Sommaire

Historique

En février 1972, une équipe de travail fut constitué à Fort Knox pour concevoir le nouveau char de combat MBT (Main Battle Tank). Les objectifs fixés pour ce nouveau char étaient, entre autres et par ordre d'importance, la sécurité de l'équipage, la possibilité de coup au but dès le premier tir, la rapidité pour acquérir et frapper l'objectif, la mobilité tout terrain, l'intégration d'un armement secondaire, la sécurité du matériel, le potentiel de développements ultérieurs et la facilité de transport. L'armée des États-Unis demanda des prototypes à General Motors et à Chrysler. Cette compétition devait permettre d'obtenir les meilleures solutions pour des coûts moindres. Le nouveau char de combat fut initialement nommé XM 815.

En octobre 1973 eut lieu la guerre du Kippour au Proche Orient. Il fut indispensable d'inclure dans le projet XM 815 toutes les leçons tirées de ce conflit. Une des nouveautés majeures dans cette guerre fut le large usage fait de missiles antichars AT-3 et de lance-roquette antichars RPG-7 d'origine soviétique. Cependant, l'enseignement le plus important tiré de cette guerre est que le char de combat restait l'arme dominante sur le champ de bataille. On relança le projet du nouveau char américain, rebaptisé XM-1.

General Motors et à Chrysler continuèrent à travailler sur leur prototype y incorporant le blindage Burlington. Les premiers exemplaires pour la phase de validation apparurent entre janvier et mai 1976. Finalement, le 12 novembre 1976, Chrysler fut déclaré titulaire pour le développement du projet. Les 1ers prototypes (XM-1) roulèrent en février 1978, la production en petites quantités du XM 1 débuta le 7 mai 1979. En février 1981 sa production à grande échelle fut acceptée et on lui donna le nom de char de combat à canon de 105 mm (la 1re version équipée d'un canon M 68 de 105 mm (dérivé du L7 britannique)) "M 1 Abrams" en honneur du chef de bataillon de la division blindée durant la Seconde Guerre mondiale puis chef d'état major de l'US Army en 1972, Creighton Abrams, un des fervents partisans du projet XM 1.

La première phase dans l'évolution du M1 fut l'apport du canon de 105 amélioré ; la seconde fut l'installation d'une version simplifiée du canon allemand Rheinmetall de 120 mm qui aboutit à la version M1A1 en août 1984. En octobre 1988, apparut une nouvelle version, le M1A1 HA (Ha pour Heavy Armor, armure lourde) qui incorporait au blindage une couche spéciale de mailles d'uranium appauvri pour doubler la protection contre les obus de types SABOT ou APFSDS (pour Armor-Piercing Fin-Stabilized Discarding Sabot).

Il a commencé à être remplacé sur les chaînes de montages du Détroit Arsenal Tank Plant et du Lima Arsenal Tank Plant dès 1985 par des versions améliorées.

Caractéristiques

M1A2 TUSK

Côté armement, le M1 Abrams est doté d'un canon de 120 mm pour les 2 variantes M1A depuis 1984 (La première équipé d'un canon 105 mm est retiré du service), de deux mitrailleuses de 7,62 mm et d'une mitrailleuse de 12,7 mm. Il bénéficie d'un système de protection NBC, d'un télémètre laser, d'une stabilisation du canon et du système de tir commandés par un ordinateur de tir.

Le Abrams M1A1 se différencie par son canon Rheinmetall de 120 mm d'origine allemande qui équipe aussi le char Leopard 2. Le plus récent Abrams M1A2 se voit attribuer un nouveau système de conduite de tir (viseur thermique, un poste d'armes indépendant pour le chef de char) et un nouvel ordinateur de bord (une interface d'acquisition de données et de transmissions, équipements de navigation et de positionnement). Ce mastodonte d'environ 55 tonnes est mené par un équipage de 4 hommes et peut surtout foncer à la vitesse de 72 km/h, et ce, sur 465 km. Il existe plusieurs variétés d'obus de 120 mm pour faire face à diverses situation. Un prototype d'obus Mid Range Munition tiré par le canon d’un M1 Abrams a détruit un T-72 à une portée de 5 000 mètres en décembre 2008 et devrait rentrer en production en 2012 [1].

C'est le premier blindé américain équipé d'une turbine à gaz, moins encombrante et plus facile à réviser et à remplacer, mais sa forte consommation en carburant pose un problème de logistique. Celle ci est fabriqué jusqu'en 1998 par la Stratford Army Engine Plant.

Ce char d'assaut est utilisé principalement par les États-Unis à plus de 8 000 exemplaires, mais aussi par l'Arabie saoudite (73 M1A1 et 315 M1A2), le Koweït (218 M1A2), l'Égypte ( M1A1) et a été commandé en 2004 par l'Australie (59 M1A1 AIM). Il est prévus de livrer 140 M1A1 M (version pour l'Irak) au cours de l'année 2009 et d'en acquérir au final 700. Le coût unitaire d'un M1A1 est de 5,3 millions de dollars.

En opérations

Son baptême du feu eut lieu en 1991 lors de la guerre du Golfe où il s'est très bien comporté face à une force mécanisée conventionnelle en ne subissant qu'une vingtaine de pertes (dont plusieurs tirs fratricides).

À partir de 1995, l'armée américaine et les Marines américains l'emploient en Bosnie-Herzégovine puis en 1999 au Kosovo.

En 2003, lors de l'invasion de l'Irak, 1 100 M1A1 furent engagés causant des ravages dans l'armée régulière irakienne, mais en 2 ans d'opérations de guerre dite « asymétrique », 80 chars furent tellement endommagés qu'ils ont dû être ramenés aux États-Unis, avec 5 membres d'équipage tués à l'intérieur des chars et 10 en partie à l'extérieur.

Même si l'énorme majorité des quelques 770 Abrams touchés en Irak n'ont subi que des dommages mineurs, alors qu'ils sont la cible privilégiée du feu ennemi pour des raisons symboliques, ces chiffres montrent un problème certain.

Des modifications sont donc en cours pour mieux l'adapter à la guerre urbaine. Il s'agit du programme TUSK (Tank Urban Survival Kit).

Voir aussi

Notes et références

  1. (fr) Obus de char à longue portée, Jean-Jacques Cécile, 23 février 2009

Liens internes

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire

Ce document provient de « Char M1 Abrams ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Char M1 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • char — char …   Dictionnaire des rimes

  • Char B1 — Type Heavy tank Place of origin  France Service history …   Wikipedia

  • Char G1 — Renault Char G1R mock up in its second phase, as a 30 tonne tank Type Tank Place of origin …   Wikipedia

  • Char D2 — Type Medium tank Place of origin …   Wikipedia

  • Char D1 — Type Tank Place of origin …   Wikipedia

  • Char IS-3 — Char lourd IS 3 Char lourd IS 3 Un …   Wikipédia en Français

  • Char JS-3 — Char lourd IS 3 Char lourd IS 3 Un …   Wikipédia en Français

  • char — (char ; dans char à bancs l s ni le c ne se lient jamais : un char à ban élégant ; au pluriel l s ne se lie pas : des chars à bancs, dites : des char àban) s. m. 1°   Sorte de voiture dont les anciens se servaient dans les jeux, les triomphes,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Char B1 — bis en Stonne (Ardennes) Tipo tanque pesado País de origen …   Wikipedia Español

  • Char FT-17 — Char Renault FT 17 FT 17 canon …   Wikipédia en Français