Chaouin


Chaouin

Chaouin est une variété régionale du français québécois basilectal parlée sur la rive sud de Trois-Rivières, sur une aire co-territoriale avec les terres occupées anciennement par les Abénakis selon le linguiste Henri Wittmann[1]. Ces terres couvrent essentiellement la région du Centre-du-Québec, l'est de la Montérégie, l'ouest de Chaudière-Appalaches et le nord de l'Estrie. Avec la ville de Drummondville et la vallée de la rivière Saint-François pour centre, le territoire forme un quadrilatère s'étendant des villes de Nicolet et Bécancour vers celles de Victoriaville, Sherbrooke et Saint-Hyacinthe.

Le meneu-meneu joual esquissé dans les écrits pamphlétaires de Georges Dor, originaire de St-Germain-de-Grantham (sur l'aire du chaouin), est en fait du chaouin[2],[3],[4].

Le poète Yves Boisvert, originaire de L'Avenir (également sur l'aire du chaouin), consacre aux Chaouins un volume d'une trilogie sur des réalisations graphiques de Dyane Gagnon[5].

Le mot chaouin traduit le mot abénaki magoua qui anciennement voulait dire «chat-huant, rusé» avant de prendre des connotations péjoratives dans la langue moderne[6].

Notes et références

  1. Henri Wittmann, 1995. «Grammaire comparée des variétés coloniales du français populaire de Paris du XVIIe siècle et origines du français québécois.» Le français des Amériques, ed. Robert Fournier & Henri Wittmann, 281-334. Trois-Rivières: Presses universitaires de Trois-Rivières (Revue québécoise de linguistique théorique et appliquée 12).
  2. Georges Dor, Anna braillé ène shot: essai sur le langage parlé des Québécois, Montréal, Lanctôt Éditeur, 1997 .
  3. Ta mé tu là? Un autre essai sur le langage parlé des Québécois. Montréal: Lanctôt Éditeur.
  4. Pour la controverse autour des écrits chaouins de Dor, voir Le joual comme créole.
  5. Yves Boisvert, Les Chaouins, Montréal, XYX éditeur, 1997, p. 14-15  avec des citations tirées de Wittmann (1995).
  6. Wittmann, op. cit., explication reprise par Boisvert, pages 14-15.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chaouin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chaouin — is a particular dialect of basilectal Quebec French spoken in the south shore area of Trois Rivières …   Wikipedia

  • Argot québécois — Joual Le Joual est un sociolecte de langue française issu de la culture populaire québécoise urbaine de la région de Montréal.[1] Depuis que le joual a obtenu une certaine forme de reconnaissance sociale au cours de la 2e moitié du… …   Wikipédia en Français

  • French Canadian Patois — Joual Le Joual est un sociolecte de langue française issu de la culture populaire québécoise urbaine de la région de Montréal.[1] Depuis que le joual a obtenu une certaine forme de reconnaissance sociale au cours de la 2e moitié du… …   Wikipédia en Français

  • Joual —  Pour l’article homophone, voir Joualle. Le joual est un sociolecte de langue française issu de la culture populaire québécoise urbaine de la région de Montréal[1]. Depuis que le joual a obtenu une certaine forme de reconnaissance sociale au …   Wikipédia en Français

  • Tabarouette — Joual Le Joual est un sociolecte de langue française issu de la culture populaire québécoise urbaine de la région de Montréal.[1] Depuis que le joual a obtenu une certaine forme de reconnaissance sociale au cours de la 2e moitié du… …   Wikipédia en Français

  • Joual — is the common name for the linguistic features of basilectal Quebec French that are associated with the French speaking working class in Montreal which has become a symbol of national identity for a large number of artists from that area.… …   Wikipedia

  • Quebec French — Français québécois Spoken in Quebec (mainly), Ontario, Western Canada, New England Native speakers (mother tongue) 6 million in Quebec, 700,000 elsewhere in Canada[ …   Wikipedia

  • Henri Wittmann — (born 1937) is a Canadian linguist from Quebec. He is best known for his work on Quebec French.BiographyHenri (Hirsch) Wittmann was born in Alsatia in 1937. After studying with André Martinet at the Sorbonne, he exiled himself to North America… …   Wikipedia

  • Magoua — is a particular dialect of basilectal Quebec French spoken in the Trois Rivières area, between Trois Rivières and Maskinongé. Long before a military fort was constructed there, Trois Rivières became in 1615 the first stronghold of the coureur des …   Wikipedia

  • Accent québécois — Français québécois  Ne pas confondre avec le français acadien, une autre variété du français parlée au Canada.  Pour l’article homonyme, voir Québécois.  Français québécois …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.