Championnat Du Monde De Formule 1 1950


Championnat Du Monde De Formule 1 1950

Championnat du monde de Formule 1 1950

Le championnat 1950 est la première édition du championnat du monde de Formule 1. Marqué par la domination des Alfa Romeo, il a vu le sacre du vétéran italien Giuseppe Farina.

Sommaire

Règlement sportif

  • Seuls les 4 meilleurs résultats sont retenus.
  • L'attribution des points se fait selon le barême 8, 6, 4, 3 et 2 points avec 1 point pour l'auteur du meilleur tour en course.
  • Plusieurs pilotes peuvent se relayer au volant d'une même voiture. Les points sont alors divisés, sans tenir compte du nombre de tours bouclés par chacun.

Principaux engagés

Seulement cinq années après la fin du conflit mondial qui a laissé l'Europe exsangue, la création d'un championnat du monde de Formule 1 relevait d'une douce utopie tant la guerre avait désorganisé les constructeurs d'avant-guerre.

En l'absence des constructeurs et des pilotes allemands, les principaux concurrents sont italiens. Dominatrices depuis la reprise des compétitions, les Alfetta engagées par Alfa Romeo sont les favorites du championnat malgré une conception qui remonte déjà à 1937. Trois Alfetta sont engagées à temps plein: une pour Giuseppe "Nino" Farina, l'un des tenors du sport auto d'avant-guerre, une pour Luigi Fagioli et enfin une pour Juan Manuel Fangio, nouveau venu sur la scène européenne qui s'est déjà affirmé comme un pilote de tout premier plan. L'opposition à Alfa Romeo est essentiellement attendue en provenance de la Scuderia Ferrari qui aligne Luigi Villoresi et le grand espoir Alberto Ascari.

Résumé du championnat du monde 1950

Dès l'ouverture de la saison en Angleterre, les Alfa Romeo affichent leur suprématie avec une victoire aisée de Farina devant Fagioli, le troisième homme Fangio ayant dû renoncer suite à une touchette, endommageant une conduite d'huile. La tâche des Alfistes aura été d'autant plus aisée que Enzo Ferrari, peu conscient de la portée historique de l'événement, a préféré envoyer ses hommes disputer une course de Formule 2 en Belgique où les primes étaient plus alléchantes.

Une semaine plus tard à Monaco, Fangio s'impose malgré une belle résistance des Ferrari et se relance en championnat. Il profite du carambolage général provoqué derrière lui au départ par Farina (10 voitures au tapis). L'alternance entre les deux hommes forts du championnat se poursuit en Suisse (victoire de Farina et abandon de Fangio) puis en Belgique (victoire de Fangio tandis que Farina, retardé par des soucis mécaniques, se contente de la quatrième place). Puis, sur les longues lignes droites de Reims, Fangio prend pour la première fois de l'année la tête du championnat grâce à sa troisième victoire de la saison tandis que Farina est à nouveau trahi par sa mécanique.

Le titre se joue lors de la dernière épreuve à Monza. Trahi à deux reprises par ses voitures (la sienne, puis celle de Piero Taruffi, qui comme le réglement le permettait avait « offert » sa voiture à l'Argentin), Fangio laisse la victoire et le titre mondial à Giuseppe Farina qui devient à 44 ans le premier champion du monde de l'histoire de la Formule 1.

Grands Prix de la saison 1950

Ce premier championnat du monde compte sept épreuves au calendrier. En fait, il conviendrait plutôt de parler de six épreuves. Les 500 Miles d'Indianapolis qui se disputent avec des réglements techniques et sportifs différents, servant essentiellement à justifier l'étiquette « mondiale » d'un championnat avant tout européen. Cette bizarrerie durera jusqu'en 1960. À de rares exceptions près, les pilotes d'Indianapolis ne participeront pas aux autres épreuves du championnat tandis que les habitués du championnat du monde ne se frotteront pas à leurs collègues américains.

Date Grand Prix Circuit Vainqueur Voiture Résumé
1 13 mai Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Italie Giuseppe Farina Alfa Romeo Résumé
2 21 mai Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Argentine Juan Manuel Fangio Alfa Romeo Résumé
3 30 mai Drapeau des États-Unis Indianapolis 500 Indianapolis Drapeau des États-Unis Johnnie Parsons Kurtis-Offenhauser Résumé
4 4 juin Drapeau de la Suisse Grand Prix de Suisse Bremgarten Italie Giuseppe Farina Alfa Romeo Résumé
5 18 juin Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Argentine Juan Manuel Fangio Alfa Romeo Résumé
6 2 juillet Drapeau de la France Grand Prix de France Reims-Gueux Argentine Juan Manuel Fangio Alfa Romeo Résumé
7 3 septembre Italie Grand Prix d'Italie Monza Italie Giuseppe Farina Alfa Romeo Résumé

Classement des pilotes

Classement Pilote Pays Voiture Nombre
de points
1er Giuseppe Farina Italie Italie Alfa Romeo 30
2e Juan Manuel Fangio Argentine Argentine Alfa Romeo 27
3e Luigi Fagioli Italie Italie Alfa Romeo 24 (28)
4e Louis Rosier France France Talbot-Lago 13
5e Alberto Ascari Italie Italie Ferrari 11
6e Johnnie Parsons États-Unis États-Unis Kurtis-Offenhauser 9
7e Bill Holland États-Unis États-Unis Deidt-Offenhauser 6
8e Prince Bira Flag of Thailand.svg Thaïlande Maserati 5
9e Peter Whitehead Royaume-Uni Royaume-Uni Ferrari 4
10e Mauri Rose États-Unis États-Unis Deidt-Offenhauser 4
11e Reg Parnell Royaume-Uni Royaume-Uni Alfa Romeo 4
12e Louis Chiron Monaco Monaco Maserati 4
13e Cecil Green États-Unis États-Unis Kurtis-Offenhauser 3
14e Philippe Étancelin France France Talbot-Lago 3
15e Yves Giraud Cabantous France France Talbot-Lago 3
16e Raymond Sommer France France Talbot-Lago 3
17e Robert Manzon France France Simca-Gordini 3
18e Dorino Serafini Italie Italie Ferrari 2
19e Felice Bonetto Italie Italie Maserati 2
20e Joe Chitwood États-Unis États-Unis Kurtis-Offenhauser 1
21e Tony Bettenhausen États-Unis États-Unis Deidt-Offenhauser 1
22e Eugène Chaboud France France Talbot-Lago 1


  • Portail du sport automobile Portail du sport automobile
  • Portail des années 1950 Portail des années 1950
  • Portail de la Formule 1 Portail de la Formule 1
Ce document provient de « Championnat du monde de Formule 1 1950 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Championnat Du Monde De Formule 1 1950 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.