Champ (Cinéma)


Champ (Cinéma)

Champ (cinéma)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champ.
Cinéma
Eight (film start) cropped2.jpg
Analyse et esthétique
Les festivals, cérémonies et prix
L'histoire
Le portail

La notion de champ au cinéma est définie différemment selon les auteurs et selon les étapes (scénarimage, tournage, montage, projection, analyse critique).

Le champ désigne la portion de l'espace visible à travers l'objectif d'une caméra et limité par le cadre.

Le champ désigne tout ce qui impressionne la pellicule.

Le champ désigne tout ce qui se trouve dans l'espace de la scène du plan. Un acteur est filmé dans un dialogue, même si son interlocuteur n'est pas visible il est considéré dans le champ. Cette définition est moins courante, on préfère utiliser la notion de scène qui prend en compte la notion de hors-champ ou même celui de l'espace diégétique, celui de la narration.

La notion de champ est capitale. D'un point de vue technique d'abord, les microphones (prise de son) et les projecteurs sont en général à la limite du cadre afin d'être au plus près de la scène, la moindre erreur de cadrage peut rompre la magie du spectacle (par exemple micro dans le champ, voir par exemple les premiers films de Hal Hartley comme Trust Me). La maîtrise du champ est un des coûts du film, puisqu'une des raisons pour lesquelles on filme plusieurs fois la même scène, c'est qu'un élément parasite peut se trouver accidentellement dans le champ. À ce titre, les formats larges (comme le cinémascope) sont plus difficiles à maîtriser que les formats étroits.

D'un point de vue artistique ensuite. Le champ est au film ce que le cadre est au tableau, c'est la base de la composition de l'image.

Hors-champ

Le hors-champ désigne tout ce qui ne se voit pas à l'écran mais existe dans l'idée que se fait le spectateur de la scène et sa narration.

On considère que le hors-champ comprend l'ensemble de l'espace diégétique, c'est-à-dire tout ce qui fait partie de l'espace et du temps de ce qui est filmé. Certains cinéastes jouent plus avec cette notion de hors-champ comme Jean-Luc Godard dans le Mépris, mais que tout cinéaste doit prendre en compte.

Pour certains auteurs le hors-champ désigne tout ce qui n'est pas visible à l'écran y compris le Japon actuel pour un film européen de cape et d'épée. Cette définition, provocante, est à peu près inutilisée. Elle permet toutefois de rappeler que l'équipe de tournage et la caméra constituent le principal hors-champ du cinéma : jamais visibles à l'écran dans la majorité des films, bien qu'il soit évident qu'ils y étaient. Dans certains films le réalisateur s'amuse à utiliser la caméra ou la prise de son comme acteur du film, donnant un aspect « reportage », ou supprimant ce hors-champ. C'est le cas par exemple de certains films de Peter Watkins comme La Commune (Paris, 1871) ou Punishment Park.

Le hors-champ est un élément très utilisé pour générer un effet d'attente, de suspense. En effet, notre œil d'européen est éduqué par la lecture des textes écrits, donc lorsque nous regardons une image, l'œil la balaie de gauche à droite et de haut en bas. Ainsi, l'œil fixe d'abord un objet en haut à gauche, puis va vers la droite ; si aucun objet (ou personnage, mur...) ne se trouve à la droite de l'image, notre regard sort du cadre avant de revenir vers la gauche de l'image. Ainsi, en ne mettant aucun objet à droite d'une image (on dit que l'image est « ouverte »), le réalisateur laisse un espace de liberté, d'inconnu — le spectateur s'inquiète de ce qui se trouve hors-champ à droite, alors que la gauche le laisse indifférent. Ainsi, dans de nombreuses scènes d'angoisse (notamment dans les films policier ou fantastiques), les personnages sont serrés à gauche et se dirigent vers la droite (l'inconnu), l'image étant ouverte à droite et fermée à gauche.

Dans les pays ayant un sens de lecture différent, l'effet n'est pas ressenti de la même manière.

Champ-contrechamp

Le contrechamp est l'espace censément frontal à l'espace du champ.

Le raccord en champ-contrechamp consiste à montrer en alternance les deux axes d'une scène : le personnage qui parle puis celui qui lui répond, dans une scène de dialogue entre deux personnages se faisant face, par exemple.

Voir l'article Champ-contrechamp

Liens externes

Champ/hors champ

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
Ce document provient de « Champ (cin%C3%A9ma) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Champ (Cinéma) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Champ (cinema) — Champ (cinéma) Pour les articles homonymes, voir Champ. Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Champ (cinéma) — Pour les articles homonymes, voir Champ. La notion de champ au cinéma est définie différemment selon les auteurs et selon les étapes (scénarimage, tournage, montage, projection, analyse critique). Le champ désigne la portion de l espace visible à …   Wikipédia en Français

  • Champ (Photographie) — Pour les articles homonymes, voir Champ. En photographie et au cinéma, le champ est la portion d espace réel saisie par l appareil et son objectif et délimitée par le cadre. Voir aussi Champ (cinéma) Angle de prise de vue …   Wikipédia en Français

  • Champ (photographie) — Pour les articles homonymes, voir Champ. En photographie et au cinéma, le champ est la portion d espace réel saisie par l appareil et son objectif et délimitée par le cadre. Voir aussi Champ (cinéma) Angle de prise de vue …   Wikipédia en Français

  • CINÉMA - Les théories du cinéma — Le cinéma a la particularité d’être né de la technique moderne. Il est même l’un des symptômes et des causes de la modernité. Par leur existence, ses principes – c’est à dire la reproduction technique, le collage et le montage, avec les nouveaux… …   Encyclopédie Universelle

  • CINÉMA ET HISTOIRE — Le cinéma est un centenaire alerte troublé par des problèmes d’identité. L’histoire, discipline ou science qui n’a cessé d’élargir son champ depuis les temps classiques, est elle même sommée de s’interroger sur la pertinence de la fonction… …   Encyclopédie Universelle

  • CINÉMA - Techniques — Avant de devenir un art et une industrie, le cinéma est une somme de techniques. Du XVIIIe siècle à nos jours, mais surtout au XIXe siècle, une suite de découvertes aboutit à la mise au point des premières caméras. Par un brevet en date du 13… …   Encyclopédie Universelle

  • CINÉMA - Mise en scène — Appliqué au cinéma, le terme de « mise en scène » est l’un des plus ambigus qui soient. Il fut rejeté dans les années dix et vingt, tout l’effort visant à définir la spécificité du septième art et à l’arracher à ses origines théâtrales. Divers… …   Encyclopédie Universelle

  • Cinema — Cinéma Pour les articles homonymes, voir cinéma (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • CINÉMA D’ANIMATION — La représentation symbolisée, suggérée ou réalisée du mouvement apparaît comme une tentation constante des arts plastiques. Des siècles de simulacre magique, de théâtre d’ombres ou de spectacle de projection confirment la persistance du vieux… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.