Chaloupe


Chaloupe
Une chaloupe de l'« ancienne marine », au XVIIIe siècle. (Tableau de N. Ozanne)
Une chaloupe sardinière à Plobannalec-Lesconil

Une chaloupe est une grosse embarcation de construction plus robuste que celle d'un canot. Dans l'ancienne marine, la chaloupe était à avirons et était la plus grosse embarcation du bord, capable de porter l'artillerie[1].

Les chaloupes modernes sont à moteur.

Au Canada (Québec), une chaloupe est une embarcation légère utilisée notamment pour la pêche sportive.

Sommaire

Histoire

Principal moyen de transport de marchandises pendant tout le XIXe siècle dans la baie de Bourgneuf avec les « sloops » et les « chassées », ces bateaux de charge étaient armées au « bornage »[2] le long des côtes du Pays de Retz et vers les îles de Noirmoutier et d'Yeu. Ce bornage, pour les chaloupes, pouvait étendre traditionnellement ses limites de l'estuaire de la Vilaine au nord à la pointe du Peray, légèrement au sud des Sables-d'Olonne. Pornic fut, avec Bouin et Beauvoir, un lieu actif de construction avec ses chantiers Fortineau[3].

La chaloupe sardinière, à voile et à rame, fut aussi très utilisée durant l'apogée de la pêche à la sardine dans les ports de la pointe du Finistère.

Technique

La coque de la chaloupe est toujours pointue aux deux extrémités, ce qui la distingue du canot qui a un tableau arrière. Il a existé des chaloupes ouvertes (sans pontage), semi-ouvertes (avec un demi-pontage à l'avant, muni ou non d'une cloison délimitant une cale, et parfois un coffre à l'arrière) et pontées.

Le gréement de chaloupe est dérivé de celui de misainier par adjonction à mi-longueur d'un mât de taillevent un peu plus haut que le mât de misaine et d'une voile haute et étroite nommée taillevent, amurée au pied du mât, ce qui réduit la partie tiercée de la voile à une surface très faible et permet d'éviter le gambeyage. Ce gréement a lui même évolué par ajout d'un foc et d'un tapecul pour donner le gréement de chasse-marée ou de bisquine.

Voir aussi

Sources

  1. Dictionnaire Gruss de Marine, Éditions Maritimes et d'Outre-Mer
  2. Administratif : genre de navigation près des côtes et limité à des navires de faible tonnage, n'existe plus de nos jours
  3. D'apres Gilles Fortineau, extrait de Les Chaloupes de la baie de Bourgneuf au XIXe siècle

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chaloupe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chaloupe — [ ʃalup ] n. f. • chaloppe 1522; p. ê. de écale et (envel)oppe « coquille de noix » 1 ♦ Embarcation non pontée, dont on se sert dans les ports et que les grands navires embarquent pour le service du bâtiment. Chaloupe de sauvetage : embarcation… …   Encyclopédie Universelle

  • chaloupé — chaloupe [ ʃalup ] n. f. • chaloppe 1522; p. ê. de écale et (envel)oppe « coquille de noix » 1 ♦ Embarcation non pontée, dont on se sert dans les ports et que les grands navires embarquent pour le service du bâtiment. Chaloupe de sauvetage :… …   Encyclopédie Universelle

  • chaloupe — CHALOUPE. sub. f. Sorte de petit bâtiment dont on se sert sur mer. Chaloupe d un vaisseau de guerre. Chaloupe de pêcheur. Chaloupe armée. Descendre la chaloupe en mer. Mettre la chaloupe à la mer. Ils se sauvèrent dans unechaloupe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CHALOUPE — s. f. Sorte de petit bâtiment non ponté dont on se sert principalement dans les ports et les rades, et qu on embarque aussi pour le service des navires qui vont en mer. Chaloupe de pêche. Chaloupe d un vaisseau de guerre. Chaloupe armée.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • chaloupe — (cha lou p ) s. f. 1°   Petit bâtiment à voile et à rames, non ponté, que l on emmène pour le service d un grand vaisseau. Chaloupe de pêche. On arma, on mit à la mer la chaloupe. •   Je m embarquai dans la chaloupe du bâtiment, CHATEAUBR. Itin.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHALOUPE — n. f. Grand canot dont on se sert principalement dans les ports et les rades pour le transport des vivres, des fardeaux, etc., et qu’on embarque aussi pour le service des navires qui vont en mer. Chaloupe d’un vaisseau de guerre. Descendre la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chaloupe — cha·loupe …   English syllables

  • chaloupe — shəˈlüp noun ( s) Etymology: French; perhaps akin to Old Provençal calup small boat : a small French boat (as a ship s boat or harbor craft); specifically : an obsolete French lug rigged fishing boat …   Useful english dictionary

  • Chaloupe canonnière — ● Chaloupe canonnière chaloupe pontée portant de l artillerie, qui servait aux opérations de débarquement et de défense …   Encyclopédie Universelle

  • Grande-Chaloupe — La Grande Chaloupe Le site de La Grande Chaloupe est situé entre les communes de Saint Denis (La Réunion), le chef lieu de l île et La Possession. Le village est séparé en deux par la ravine de la Grande Chaloupe qui matérialise la limite… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.