Cesc Fabregas


Cesc Fabregas

Francesc Fàbregas

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabregas.
Francesc Fàbregas Football pictogram.svg
Cesc 2.jpg
Situation actuelle
Club actuel Angleterre Arsenal
Numéro 4
Biographie
Nom complet Francesc Fàbregas Soler
Nationalité Espagne Espagne
Naissance 4 mai 1987 (22 ans)
à Arenys de Mar, Espagne
Taille 1m80
Poste Milieu relayeur
Surnom(s) Cesc
Parcours junior
Saison Club
 ????-2000 Espagne CE Matàro
2000-2003 Espagne FC Barcelone B
Parcours professionnel*
Saison Club Matchs
(Buts)
2003- Angleterre Arsenal 240 (33)
Sélection(s) en équipe nationale**
Année(s) Équipe Matchs
(Buts)
2002-2003 Espagne Espagne -16 ans 8 (1)
2003-2004 Espagne Espagne -17 ans 14 (7)
2005 Espagne Espagne -20 ans 5 (0)
2004-2005 Espagne Espagne espoirs 11 (2)
2006- Espagne Espagne 44 (3)
* Statistiques en championnat national et en compétitions nationales et continentales.

** Statistiques en match officiel.

Francesc Fàbregas Soler, né le 4 mai 1987 à Arenys de Mar en Catalogne, est un footballeur espagnol évoluant actuellement à Arsenal.

Surnommé « Cesc », il est l'un des milieux de terrain les plus prometteurs de sa génération. Il a été acheté à Barcelone par Arsène Wenger, manager d'Arsenal, alors qu'il n'avait que 16 ans. Aujourd'hui, Fàbregas est devenu capitaine du club londonien.

Le 29 juin 2008, il est sacré champion d'Europe avec la sélection espagnole.

Sommaire

Carrière en club

Débuts : de Barcelone à Arsenal

Francesc Fabregas naît le 4 mai 1987 à Arenys de Mar, en Catalogne, Espagne[1]. Son père, Francesc Fabregas Sr, est dirigeant d'une société dans l'immobilier, et sa mère, Nuria Soler, propriétaire d'une pâtisserie. Fabregas est supporter du FC Barcelone depuis qu'il est enfant, et assiste à son premier match à l'âge de neuf mois, accompagné de son grand-père[2]. C'est d'ailleurs dans le club catalan qu'il débute sa carrière. Au départ, il joue principalement au poste de milieu-défensif, bien qu'il soit aussi un buteur prolifique, inscrivant parfois plus de 30 buts en une saison. Cependant, il ne joue pas un seul match en équipe première. Sentant qu'il aurait peu de chances d'émerger au Barça, il décide à l'âge de 16 ans de signer à Arsenal, le 11 septembre 2003[1]. Au début, il trouve la vie difficile dans la capitale londonienne, mais les choses s'améliorent lorsqu'il se lie d'amitié avec son coéquipier Philippe Senderos, qui l'aide à s'installer et à prendre ses marques[3]. Etant âgé seulement de 16 ans, Fabregas ne songe pas encore à s'imposer en équipe première, mais il admire ses aînés Patrick Vieira et Gilberto Silva, tandis qu'il se concentre sur ses entraînements et sur l'apprentissage de l'anglais[3].

Pourtant, il fait ses débuts dès le 28 octobre 2003, dans un match d'éliminatoire de League Cup, contre Rotherham United. De ce fait, il devient le plus jeune joueur à officier dans l'équipe première d'Arsenal, âgé de 16 ans et 177 jours[4]. Au cours des matchs suivants de la League Cup, il devient le plus jeune buteur de l'histoire de son club, au cours d'une victoire 5-1 contre Wolves[5]. Lors de la saison 2003/2004, Arsenal remporte invaincu la Premier League, mais Fabregas ne reçoit pas de médaille, puisqu'il n'a joué aucun match du championnat.

Ce n'est qu'au commencement de la saison 2004/2005 que Cesc fait ses débuts dans le championnat anglais. Il joue son premier match de la saison contre Manchester United, lors du Community Shield. Suite à une blessure de Patrick Vieira, Fàbregas est amené à jouer 4 matchs consécutifs de Premier League. Auteur de bonnes performances lors de ces rencontres, il marque même un but contre Blackburn Rovers, et devient le plus jeune joueur de l'histoire d'Arsenal à inscrire un but en championnat[6]. Par la suite, Edú et Gilberto Silva se blessent à leur tour, ce qui permet à Fàbregas d'avoir un temps de jeu plus important, toutes compétitions confondues. Ainsi, en Ligue des Champions, il devient le second plus jeune buteur de l'histoire de la compétition en marquant contre Rosenborg[7]. Il conclut sa saison en beauté, puisque lors de sa première titularisation avec Arsenal, il remporte la FA Cup 2005, en battant Manchester United aux pénaltys[8].

Gunner confirmé

Après le départ de Patrick Vieira pour la Juventus, Fabregas officie régulièrement dans le milieu de terrain d'Arsenal, aux côtés de Gilberto Silva. Lors de la saison 2005/2006, il apparaît ainsi à 50 reprises — il est titulaire 41 fois —, toutes compétitions confondues[9]. Ses performances sont examinées plus attentivement, en raison de sa toujours croissante implication dans l'équipe première. De plus, comme il possédait un plus petit gabarit et qu'il jouait avec moins d'agressivité que Vieira, il y avait au départ des doutes quant à sa capacité à combler le vide laissé par le joueur français[10]. Néanmoins, Fabregas affirme son propre style de jeu, et impressionne[11],[12] contre le Real Madrid et la Juventus en Ligue des Champions. En quart de finale aller, contre la Juve, il inscrit le premier but d'Arsenal, et offre le second à son coéquipier Thierry Henry, prouvant à ce moment qu'il pouvait rivaliser contre des milieux de terrains plus physiques tels que Vieira. Il joue ensuite la finale contre son ancien club, le Barça, mais Arsenal perd 2-1, et termine ainsi sa saison sans trophée.

Fabregas lors d'un match contre Sheffield.

A l'intersaison, le Real Madrid manifeste son intérêt pour Fabregas, malgré son contrat à long terme[réf. nécessaire], mais Arsène Wenger déclare qu'Arsenal n'accepterait aucune offre, et que « Fabregas représente l'avenir d'Arsenal »[13]. En septembre 2006, alors qu'il lui reste 6 ans de contrat, Fabregas se voit proposer une rallonge de 8 ans, qu'il signe le 19 octobre 2006. Pour expliquer ce contrat inhabituellement long, il cite le style de jeu du club[14] et l'entraîneur Arsène Wenger[réf. nécessaire].

La saison 2006/2007 n'est toujours pas la bonne pour Arsenal, qui échoue une nouvelle fois dans sa recherche d'un titre majeur ; les Gunners perdent notamment en finale de League Cup contre l'autre grand club de la capitale, Chelsea[15]. Cependant, Fabregas s'affirme comme un joueur clé du dispositif, puisqu'il joue tous les matchs de championnat. En tout, il distribue 13 passes décisives, ce qui en fait le deuxième meilleur passeur du championnat anglais, derrière Ronaldo[16]. Il inscrit les 3 buts de la victoire contre le Dinamo Zagreb en match de qualification pour la Ligue des Champions. Fabregas termine la saison en remportant diverses récompenses individuelles, dont le Golden Boy award du journal italien Tuttosport[17]. Il est aussi nommé dans l'équipe de l'année 2006 de l'UEFA[18] et joueur du mois de Premier League en janvier 2007[19]. Il est enfin nommé pour les catégories meilleur joueur de l'année et meilleur jeune joueur de l'année (par la Professional Footballers' Association)[20], mais c'est le mancunien Cristiano Ronaldo qui est finalement élu. En juin 2007, Fabregas est élu joueur d'Arsenal de la saison, avec plus de 60% des votes[21].

Fàbregas au point de corner, arborant le brassard de capitaine.

Arsenal connaît un début de saison 2007/2008 tourmenté. David Dein, le vice-président du club, quitte son poste en raison de conflits internes. De plus, le capitaine et meilleur buteur de l'histoire du club, Thierry Henry, quitte Arsenal pour Barcelone, et les spéculations vont bon train sur l'avenir d'Arsène Wenger, l'entraîneur[22]. Fabregas est ainsi amené à devenir encore plus important au sein du club ; gagner un titre sans Henry est pour lui un « challenge personnel, mais aussi pour l'équipe »[23]. Il débute bien sa saison, agrémentée de buts et de passes décisives[9], et le site web soccernet attribue les premiers succès d'Arsenal au jeune espagnol[24]. Son début de saison lui vaut le titre de joueur du mois O2 (décerné par les supporters d'Arsenal) successivement en août[25], septembre[26], et octobre[27]. Il est aussi élu joueur du mois de Premier League en septembre. Le jeune espagnol se montre tout aussi important en Ligue des Champions, puisqu'il marque contre le Milan AC à la 84e minute, libérant son équipe qui inscrit un second but et se qualifie pour les quarts[28]. Le 11 avril 2008, Fabregas est de nouveau nommé pour les catégories meilleur joueur de l'année et meilleur jeune joueur de l'année (PFA)[29], et est plus tard élu pour cette dernière. Il est aussi repris dans l'équipe de l'année PFA[30]. Pourtant, Arsenal ne parvient pas à rester dans la course pour le championnat, et se fait éliminer dans les autres compétitions. Fabregas termine donc une nouvelle saison sans titre, en club du moins.

Le 24 novembre 2008, après quatorze matchs de championnat de la saison 2008/2009, Fàbregas est nommé capitaine de l'équipe en succession à William Gallas. Bien que ce dernier fait toujours partie des plans d'Arsène Wenger, l'entraîneur a décidé de le destituer définitivement suite aux critiques qu'il a émises publiquement sur l'équipe et son esprit combattif[31]. Un mois plus tard, alors qu'Arsenal revient dans la course au titre après un début de saison calamiteux, Fàbregas se blesse sévèrement au genou contre Liverpool et est écarté des terrains pour quatre mois[32]. Les Gunners terminent la saison sans titre, une fois de plus, quatrièmes de Premier League et éliminés au stade des demi-finales de la Ligue des Champions.

Carrière internationale

Chez les jeunes

La carrière internationale de Fabregas débute chez les jeunes. En 2003, il est sélectionné dans l'équipe d'Espagne pour jouer la Coupe du monde des moins de 17 ans, en Finlande. Il finit meilleur buteur malgré sa place de milieu de terrain, et est élu joueur du tournoi[33]. L'Espagne atteint la finale mais s'incline 1-0 face au Brésil. L'année suivante, en 2004, Fabregas participe cette fois à l'Euro des moins de 17 ans, où l'Espagne termine une nouvelle fois à la seconde place. Fabregas se montre très performant, ce qui lui vaut d'être meilleur joueur du tournoi[34].

En 2005, il participe à la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroule aux Pays-Bas. Agé de 18 ans, Fabregas mène son équipe jusqu'en quart de finale face aux argentins de Lionel Messi. Les jeunes espagnols s'inclinent sur le score de 3-1 face aux futurs vainqueurs de l'épreuve.

En équipe première

Après s'être imposé comme joueur clé au sein des Gunners et fait ses preuves chez les jeunes, Fabregas ne tarde pas à être sélectionné chez les seniors. Ses performances lors du parcours d'Arsenal en Ligue des Champions 2006 n'échappent pas à Luis Aragonés, qui appelle le joueur pour un match amical face à la Côte d'Ivoire[35] (à 18 ans et 300 jours). Cette partie permet à Fabregas de devenir le plus jeune joueur sélectionné pour l'Espagne depuis 70 ans[36]. Ses débuts sont honorables, étant impliqué dans la construction du premier but de l'Espagne, qui remporte finalement la rencontre 3 à 2[37].

Fabregas et la sélection, victorieux de l'Euro 2008.

Le 15 mai 2006, Fabregas est sélectionné pour participer à la Coupe du Monde en Allemagne. Le 13 juin 2006, alors âgé de 19 ans et 41 jours, Fabregas devient le plus jeune joueur de l'histoire de l'équipe espagnole à participer à une Coupe du Monde, lors du match contre l'Ukraine[38]. Le match de poule suivant, il rentre à la mi-temps, distribuant une passe décisive lors de la victoire de l'Espagne face à la Tunisie[39]. Il a l'occasion de jouer lors du premier — et dernier, l'Espagne perd — match difficile de l'Espagne, en huitièmes de finale, contre la France. Il est ensuite nommé pour l'award meilleur jeune joueur, mais c'est l'allemand Lukas Podolski qui est élu[40].

Pour l'Euro 2008, Fabregas porte le numéro 10, à la place du 18. Il ne joue essentiellement que comme remplaçant, mais son impact sur le parcours de l'Espagne est considérable. Il inscrit son premier but en équipe nationale lors de cette compétition, lors de la victoire 4-1 face à la Russie[41]. L'Espagne gagne ses deux autres matchs de poule et rencontre l'Italie en quarts de finale. Le match, fermé, se termine aux tirs au but, et c'est Fabregas qui inscrit le pénalty de la victoire[42]. En demis, il distribue deux passes décisives, et son équipe écrase la Russie 3 à 0[43]. En finale, Fabregas est titulaire contre l'Allemagne, et après 44 ans de disette, l'Espagne remporte enfin un titre majeur, grâce au but de Fernando Torres. Fabregas termine meilleur passeur du tournoi (3 passes décisives), à égalité avec Hamit Altintop. Il est enfin sélectionné dans l'équipe type du tournoi, constituée de 23 joueurs désignés par l'équipe technique de l'UEFA[44].

Fabregas retrouve l'équipe nationale en tournoi officiel lors de la Coupe des Confédérations 2009, se déroulant au mois de juin en Afrique du Sud. Il marque son deuxième but en sélection lors de l'écrasante victoire des Espagnols contre les Néo-Zélandais (5-0). Toutefois, la Roja est éliminée en demi-finale par les États-Unis, pour atteindre finalement la troisième place de la compétition grâce à une victoire sur les Sud-Africains.

Style de jeu

Fabregas au duel avec Anderson.

Fabregas évolue au milieu de terrain et a principalement le rôle d'un meneur de jeu, son atout principal résidant dans son éventail de passes. Il est essentiel pour Arsenal, apportant vision du jeu — Wenger le compare dans ce domaine à Michel Platini[45] —, créativité, et dévouement, et fait preuve de beaucoup de maturité malgré son jeune âge. Il est également l'un des tireurs de corners et de coups francs de l'équipe.

Fabregas a expliqué que même si Patrick Vieira lui a servi de modèle et de mentor, il calque plutôt son style de jeu sur son idole d'enfance et compatriote, Josep Guardiola. Il est donc différent de ses prédécesseurs à ce poste à Arsenal, optant pour la technique au détriment du physique. D'ailleurs, au départ, les critiques fusaient sur son petit gabarit et son jeu moins agressif ; même son ancien coéquipier, Ashley Cole, l'avait décrit, dans son autobiographie, comme un « poids plume qu'on place au milieu de terrain et à qui on demande d'aller repousser l'opposition »[46].

Cependant, les statistiques de Fabregas se sont améliorées au fil des saisons, et il s'est tourné vers un style de jeu plus agressif. Les 16 passes décisives (toutes compétitions confondues) qu'il distribue lors de la saison 2006/2007 reflètent l'importance de ce joueur à la création. Il admet toutefois que son point faible résidait dans le peu de buts qu'il inscrivait lors de ses premières saisons ; ces problèmes s'appliquent aussi à Arsenal dans son ensemble et expliquent les saisons 2005/2006 et 2006/2007 vierges de titres.

La donne change au début de la saison 2007/2008, puisqu'il inscrit 11 buts en 16 rencontres, et Arsène Wenger déclare que les difficultés de l'espagnol à la finition relevaient surtout d'un problème mental[47]. Malgré son jeune âge, Fabregas a joué énormément de matchs, en club et en sélection, ce qui pourrait à terme poser des problèmes de blessures.

Statistiques

En bref

Détail (Arsenal)

(Modifié le 4 Octobre 2009)[48]
Club Saison Championnat Coupe[49] Europe Total
Apps Buts Passes D. Apps Buts Passes D. Apps Buts Passes D. Apps Buts Passes D.
Arsenal 2003-04 0 0 0 3 1 0 0 0 0 3 1 0
2004-05 33 2 4 8 0 2 5 1 0 46 3 6
2005-06 35 3 5 2 1 0 13 1 1 50 5 6
2006-07 38 2 14 6 0 2 10 2 1 54 4 17
2007-08 32 7 20 3 0 1 10 6 3 45 13 24
2008-09 22 3 10 1 0 0 10 0 5 33 3 15
2009-10 6 4 8 0 0 0 3 0 2 9 4 10
Total carrière 166 21 61 23 2 5 51 10 12 240 33 78

Palmarès

Avec Arsenal

Avec l'Équipe d'Espagne

Récompenses individuelles

Fàbregas à l'échauffement.
  • Meilleur buteur et meilleur joueur de la Coupe du monde des moins de 17 ans, 2003
  • Meilleur joueur du Championnat d'Europe des moins de 17 ans, 2004
  • Trophée Bravo de meilleur joueur européen de moins de 21 ans en 2006
  • Meilleur joueur d'Arsenal (élu par les supporters): mars, août, octobre et novembre 2006
  • Nommé dans l'équipe type européenne par l'UEFA, 2006, 2008
  • Ballon d'or des moins de 21 ans (Golden Boy), 2007
  • Joueur du mois du Championnat d'Angleterre en janvier et septembre 2007.
  • Trois fois de suite dans la sélection des Meilleurs Espoirs de la Barclays Premiership
  • Meilleur passeur de la Premier League avec 14 passes décisives, saison 2006/2007
  • Meilleur Gunner (élu par les supporters), saison 2006/2007
  • Meilleur joueur d'Arsenal (élu par les supporters), avril, août, septembre, et octobre 2007 ; mars, avril 2008
  • Meilleur jeune joueur de Premier League, saison 2007/2008
  • Nommé dans l'équipe type de Premier League, saison 2007/2008
  • Meilleur passeur de Premier League avec 20 passes décisives, saison 2007/2008
  • Meilleur passeur du Championnat d'Europe de football avec 3 passes décisives, 2008
  • Meilleur Gunner (élu par les supporters), saison 2007/2008
  • Deuxième Meilleur passeur de Premier League avec 10 passes décisives, saison 2008/2009

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cesc Fàbregas ».
  1. a  et b Profil de Fabregas sur arsenal.com. Consulté le 11/07/2008
  2. Nick Townsend, « Football: The Interview Francesc Fabregas - Spanish marvel blossoms » sur findarticles.com, 2/10/2005. Consulté le 11/07/2008
  3. a  et b Gabriele Marcotti et Guillem Balague, « From Barcelona to Barnet: how a rising star learnt his trade » sur timesonline.co.uk, 28/02/2007. Consulté le 11/07/2008
  4. Fabregas becomes youngest Gunner sur arsenal.com. Consulté le 11/07/2008
  5. Arsenal youngsters thump Wolves, 2/12/2003, BBC. Consulté le 11/07/2008
  6. Ian Hughes, « Fabregas the fabulous », 27/08/2008, BBC. Consulté le 11/07/2008
  7. Trevor Haylett, « Awesome Arsenal progress in style », 7/12/2004, UEFA. Consulté le 11/07/2008
  8. Arsenal 0-0 Man Utd (aet), 21/05/2005, BBC. Consulté le 11/07/2008
  9. a  et b Francesc Fabregas Stats, News sur soccernet.espn.go.com. Consulté le 12/07/2008
  10. Norman Hubbard, « Arsenal's midfield muddle » sur soccernet.espn.go.com, 22/08/2005. Consulté le 12/07/2008
  11. Sam Sheringham, « Spain Teenager Fabregas Sparks World Cup Rally, Wows Maradona » sur bloomberg.com, 19/06/2006. Consulté le 12/07/2008
  12. Michael Harrold, « Fabregas plots Arsenal revival », UEFA. Consulté le 12/07/2008
  13. Wenger - Fabregas is not for sale, he is Arsenal’s future sur arsenal.com, 12/07/2006. Consulté le 12/07/2008
  14. Chris Harris, « Fabregas - Our style of play makes me so happy » sur arsenal.com, 22/10/2006. Consulté le 12/07/2008
  15. Chelsea 2-1 Arsenal, BBC. Consulté le 12/07/2008
  16. Arsenal are the ultimate 'second half' team sur arsenal.com. Consulté le 12/07/2008
  17. Martin Lipton, « He's fab in poll » sur mirror.co.uk, 21/06/2006. Consulté le 14/07/2008
  18. Team of the Year 2006, UEFA. Consulté le 12/07/2008
  19. Benitez and Fabregas scoop awards, 9/02/2007, BBC. Consulté le 12/07/2008
  20. Arsenal 3-1 Man City: Fabregas inspires revival sur soccernet.espn.go.com, 17/04/2007. Consulté le 12/07/2008
  21. 'He showed he is the ultimate midfield player' sur arsenal.com, 26/06/2007. Consulté le 12/07/2008
  22. Wenger signs new three-year Gunners deal sur soccernet.espn.go.com, 7/09/2007
  23. Donald McRae, « How Fabregas plans to save Arsenal » sur guardian.co.uk, 25/08/2007. Consulté le 13/07/2008
  24. Burying the ghost of Henry sur soccernet.espn.go.com, 15/09/2007. Consulté le 13/07/2008
  25. Fabregas scoops O2 Player of the Month award, 7/9/2007. Consulté le 9/11/2008
  26. Fabregas wins O2 Player of the Month award sur arsenal.com, 3/10/2007. Consulté le 9/11/2008
  27. Fabregas wins O2 Player of the Month award, 1/11/2007. Consulté le 9/11/2008
  28. Phil McNulty, « AC Milan 0-2 Arsenal (agg 0-2) », 4/03/2008, BBC. Consulté le 13/07/2008
  29. Ronaldo heads shortlist for players' awards sur soccernet.espn.go.com, 11/04/2008. Consulté le 13/07/2008
  30. Ronaldo named player of the year, BBC. Consulté le 13/07/2008
  31. (en) Fabregas replaces Gallas as Arsenal skipper sur espn.go.com, 24/11/2008. Consulté le 10/08/2009
  32. (en) Injured Fabregas ruled out for 3-4 months, 23/12/2008. Consulté le 10/08/2009
  33. Cesc Fabregas : bio, palmarès, photos sur foot.fluctuat.net. Consulté le 14/07/2008
  34. Sébastien Renard, « Fabregas illumine l’Europe » sur goal.com, 26/10/2007. Consulté le 14/07/2008
  35. Chris Harris, « Fabregas - Why I feel part of the Spain 'family' » sur arsenal.com, 28/03/2007. Consulté le 14/07/2008
  36. Francesc Fabregas Profile sur soccernet.espn.go.com. Consulté le 14/07/2008
  37. Ivory Coast suffer defeat, 2/03/2006, BBC. Consulté le 14/07/2008
  38. Spain 4-0 Ukraine, 14/06/2006, BBC. Consulté le 14/07/2008
  39. Spain 3-1 Tunisia, 19/06/2006, BBC. Consulté le 14/07/2008
  40. Coupe du Monde 2006 - Le journal, L'Équipe. Consulté le 14/07/2008
  41. Euro 2008: Fabregas on target in Spain rout sur arsenal.com, 11/06/2008. Consulté le 14/07/2008
  42. Spain beat Italy in penalty shootout, 22/06/2008. Consulté le 14/07/2008
  43. Spain 3-0 Russia: Fabregas proves the inspiration sur soccernet.espn.go.com, 26/06/2008. Consulté le 14/07/2008
  44. Spain dominate Team of the Tournament, 30/06/2006, UEFA. Consulté le 14/07/2008
  45. Richard Clarke, « Wenger - Fabregas has the vision of Platini » sur arsenal.com, 19/09/2007. Consulté le 17/07/2008
  46. Wenger knows win will shelve Cole's book and end crisis talk, 16/09/2006, The Independent. Consulté le 2/11/2008
  47. Wenger: 'This team is blossoming and growing' sur arsenal.com, 15/09/2007. Consulté le 17/07/2008
  48. Francesc Fabregas history sur soccernet.espn.go.com. Consulté le 18 décembre 2007.
  49. Comprend la FA Cup, la League Cup et le Community Shield.

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du football Portail du football
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne

Ce document provient de « Francesc F%C3%A0bregas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cesc Fabregas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cesc Fàbregas — Nombre Francesc Fàbregas i Soler Apodo …   Wikipedia Español

  • Cesc Fàbregas — (August 2011) Spielerinformationen Voller Name Francesc Fàbregas i Soler Geburtstag 4. Mai 1987 …   Deutsch Wikipedia

  • Cesc Fabregas — Cesc Fàbregas Spielerinformationen Voller Name Francesc Fàbregas Soler Geburtstag 4. Mai 1987 Geburtsort Arenys de Mar, Spanien …   Deutsch Wikipedia

  • Cesc Fàbregas — Cesc Fàbregas …   Wikipedia

  • Cesc Fàbregas — Francesc Fàbregas Pour les articles homonymes, voir Fabregas. Francesc Fàbregas …   Wikipédia en Français

  • Cesc Fàbregas — …   Википедия

  • Fabregas — Cesc Fàbregas Spielerinformationen Voller Name Francesc Fàbregas Soler Geburtstag 4. Mai 1987 Geburtsort Arenys de Mar, Spanien …   Deutsch Wikipedia

  • Fàbregas — Cesc Fàbregas Spielerinformationen Voller Name Francesc Fàbregas Soler Geburtstag 4. Mai 1987 Geburtsort Arenys de Mar, Spanien …   Deutsch Wikipedia

  • Cesc — or CESC may refer to: Calcutta Electric Supply Corporation, an electricity supply company in India Cesc Fàbregas, Spanish association football player Cesc Gay, Spanish screenwriter and director This disambiguation page lists articles associated… …   Wikipedia

  • Fabregas — Fábregas is a Spanish surname, and may refer to:*Cesc Fàbregas, the Spanish footballer *Francisco Fábregas, the Spanish field hockey player *José María Pinilla Fábrega, President of Panama 1968 1969 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.