Cesare Balbo


Cesare Balbo
Cesare Balbo
Portrait de Cesare Balbo
Portrait de Cesare Balbo

Naissance 21 novembre 1789
Turin
Décès 3 juin 1853 (à 63 ans)
Turin
Nationalité Flag of Kingdom of Sardinia (1848).svg Royaume de Sardaigne
Profession Historien
Activité principale Théoriciens du Risorgimento
Ascendants Prospero Balbo

Cesare Balbo, comte de Vinadio, né le 21 novembre 1789 à Turin et mort dans la même ville le 3 juin 1853) était un historien italien du XIXe siècle, qui fut l'un des théoriciens et des acteurs principaux du Risorgimento.

Biographie

Fils du comte Prospero Balbo, Cesare Balbo suit son père en exil à Florence. En 1807, il est nommé auditeur au Conseil d'État de l'Empire (le Piémont à cette époque était rattaché à la France). En 1814, il s'engage dans l'armée piémontaise et participe à l'invasion du Dauphiné pendant les Cent-Jours.

Balbo est hostile aux sociétés secrètes (les carbonari) et est partisan d'une monarchie constitutionnelle confiée à la Maison de Savoie. Bien que défavorable au soulèvement piémontais de 1821, mais ami du régent Charles-Albert, il devient suspect au roi Charles-Félix, et doit d'exiler en Provence puis à Paris. En 1825, il est autorisé à revenir à Turin.

Il se fait connaitre par des travaux d'érudition : Histoire d'Italie depuis 476 jusqu'en 776, traduit les Annales de Tacite, écrit une Vie de Dante. Mais surtout, en 1844, dans son ouvrage Delle speranze d'Italia il défend l'idée que l'Italie ne pourra faire valoir sa primauté morale en Europe (titre de l'ouvrage que Gioberti publie à la même époque) tant qu'elle sera occupée ou sous influence des Autrichiens. Il est à ce titre considéré comme l'un des chefs du Risorgimento. En 1846, il publie Della storia d'Italia dall origini fino ai nostri tempi. Ces deux ouvrages eurent une influence considérable en Italie.

En février 1848, pendant les évènements révolutionnaires le roi Charles-Albert, le nomme président de la commission chargée de la loi électorale. En mars 1848, il est nommé président du conseil des ministres du royaume de Sardaigne (le premier à ce poste). Le ministère Balbo doit se retirer après la défaite piémontaise de Custoza (25 juillet 1848). Nommé ambassadeur à Rome, il ne parvient pas à entraîner durablement le pape Pie IX dans le mouvement pour l'unification de l'Italie. Redevenu député, il s'oppose aux lois sur l'abolition du for ecclésiastique et sur le mariage civil présentées par les ministère de d'Azeglio. En novembre 1852, avec l'arrivée de Cavour au pouvoir il abandonne ses fonctions politiques.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cesare Balbo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cesare Balbo — (21 November 1789–1853), Count of Vinadio, was an Italian writer and statesman. Balbo was born at Turin on the 21st of November 1789. His father, Prospero Balbo, who belonged to a noble Piedmontese family, held a high position in the Sardinian… …   Wikipedia

  • Cesare Balbo — (* 21. November 1789 in Turin; † 4. Juni 1853 ebenda) war ein italienischer Staatsmann, Historiker und Schriftsteller. Er gilt als Vertreter des Neoguelfismus. Cesare Balbo wurde mit 18 Jahren Auditeur bei dem Staatsrat in Paris, 1808 Sekretär… …   Deutsch Wikipedia

  • Balbo — ist der Familienname folgender Personen: Abel Balbo (* 1966), ehemaliger argentinischer Fußballspieler Cesare Balbo (1789–1853), italienischer Staatsmann und Schriftsteller Ennio Balbo (1922–1989), italienischer Schauspieler Italo Balbo… …   Deutsch Wikipedia

  • Cesare de Vecchi — Cesare Maria De Vecchi (* 14. November 1884 in Casale Monferrato; † 23. Juni 1959 in Rom) war ein italienischer Politiker, Weggefährte Mussolinis und Offizier. Werdegang De Vecchi studierte Rechtswissenschaften und etablierte sich zunächst als… …   Deutsch Wikipedia

  • Balbo — Balbo, Graf Cesare B, geb. 21. Nov. 1789 zu Turin, erhielt schon in seinem 18. Jahre als Secretär eine Anstellung im Staatsrathe, widmete sich später dem Militärstande, begleitete 1815 seinen Vater, welcher den Gesandtschaftsposten Sardiniens zu… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Balbo — Balbo, Cesare, Graf, ital. Staatsmann und Schriftsteller, geb. 21. Nov. 1789, gest. 3. Juni 1853, wurde 1807 Auditeur bei dem Staatsrat in Paris, 1808 Sekretär der Regierungskommission, die Toskanas Vereinigung mit dem Kaiserreich vollzog, und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Balbo — Balbo, Cesare, Graf, ital. Staatsmann und Geschichtschreiber, geb. 21. Nov. 1789 zu Turin, März bis Juli 1848 sardin. Ministerpräsident, durch seine Schriften, bes. »Storia d Italia« (1830 u.ö.),»Delle speranze d Italia« (1844 u.ö.), tief… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Balbo — (Cesare, Graf v.), geb. 1789, diente während der französ. Herrschaft in Italien Napoleon als Beamter, von 1814–1823 der königl. sardin. Regierung; dann lebte er den Studien und der Schriftstellerei, schrieb eine Geschichte Italiens bis auf Karl… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cesare Maria De Vecchi — (* 14. November 1884 in Casale Monferrato; † 23. Juni 1959 in Rom) war ein italienischer Politiker, Weggefährte Mussolinis und Offizier. Werdegang De Vecchi studierte Rechtswissenschaften und etablierte sich zunächst als erfolgreicher… …   Deutsch Wikipedia

  • Balbo, Cesare, Count — ▪ prime minister of Sardinia Piedmont born November 27, 1789, Turin, Piedmont [Italy] died June 3, 1853, Turin       Piedmontese political writer, a liberal but cautious constitutionalist who was influential during the Italian Risorgimento and… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.