Certificat d'Urbanisme


Certificat d'Urbanisme

Certificat d'urbanisme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CU.

En droit français, le certificat d'urbanisme est un acte administratif qui indique les règles d'urbanisme, les limitations administratives au droit de propriété et le régime des taxes et participations d'urbanisme applicables à un terrain donné ainsi que l'état des équipements publics existants ou prévus. En 1971, le législateur n'a pas seulement légalisé le certificat d'urbanisme, il a aussi amorcé une diversification de son objet. La loi de 1971 prévoyait la délivrance de 2 catégories de certificat :

  • ART L410-1 du CU : prévoyait un certificat d'urbanisme qui indiquait seulement si le terrain objet de la demande était apte ou non à la construction
  • ART L410-1b : précisait si le demandeur pouvait réaliser sur le terrain une opération déterminée dont il avait défini les caractéristiques de sa demande

Il est délivré gratuitement à toute personne le demandant.

Liens externes

  • Portail du droit français Portail du droit français
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Certificat d%27urbanisme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Certificat d'Urbanisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Certificat D'urbanisme — Pour les articles homonymes, voir CU. En droit français, le certificat d urbanisme est un acte administratif qui indique les règles d urbanisme, les limitations administratives au droit de propriété et le régime des taxes et participations d… …   Wikipédia en Français

  • Certificat d'urbanisme — ● Certificat d urbanisme certificat délivré par l Administration à la demande du propriétaire d un terrain et portant à la connaissance de celui ci les conditions d utilisation et de construction de son terrain, compte tenu des diverses… …   Encyclopédie Universelle

  • Certificat d'urbanisme — Pour les articles homonymes, voir CU. En droit français, le certificat d urbanisme est un acte administratif qui indique les règles d urbanisme, les limitations administratives au droit de propriété et le régime des taxes et participations d… …   Wikipédia en Français

  • Certificat d'urbanisme —    Droit administratif: document pouvant être demandé à l Administration en vue de connaître si tel terrain peut être affecté à la construction …   Lexique de Termes Juridiques

  • urbanisme — [ yrbanism ] n. m. • 1910; « science de l urbanité » XVIIIe; du lat. urbanus ♦ Étude des méthodes permettant d adapter l habitat urbain aux besoins des hommes; ensemble des techniques d application de ces méthodes. Architecture et urbanisme.… …   Encyclopédie Universelle

  • certificat — [ sɛrtifika ] n. m. • 1380; bas lat. certificatum, p. p. de certificare → certifier 1 ♦ Écrit qui émane d une autorité compétente et atteste un fait, un droit. ⇒ 1. acte (II), attestation, constatation. Certificat authentique, légalisé. Délivrer …   Encyclopédie Universelle

  • Urbanisme — Pour les articles homonymes, voir Urbanisme (homonymie). L’urbanisme est à la fois un champ disciplinaire et un champ professionnel recouvrant l étude du phénomène urbain, l action d urbanisation et l organisation de la ville et de ses… …   Wikipédia en Français

  • Certificat De Capacité En Droit — Capacité en droit Le Certificat de Capacité en Droit est un diplôme universitaire français actuel, de niveau IV, créé par Napoléon Ier en 1804, conçu pour être accessible à un large public et considéré comme étant une équivalence du… …   Wikipédia en Français

  • Certificat de capacité en Droit — Capacité en droit Le Certificat de Capacité en Droit est un diplôme universitaire français actuel, de niveau IV, créé par Napoléon Ier en 1804, conçu pour être accessible à un large public et considéré comme étant une équivalence du… …   Wikipédia en Français

  • Certificat de capacité en droit — Capacité en droit Le Certificat de Capacité en Droit est un diplôme universitaire français actuel, de niveau IV, créé par Napoléon Ier en 1804, conçu pour être accessible à un large public et considéré comme étant une équivalence du… …   Wikipédia en Français