Certificat Restreint de Radiotéléphoniste


Certificat Restreint de Radiotéléphoniste

Certificat restreint de radiotéléphoniste

Le certificat restreint de radiotéléphoniste ( CRR ) est, dans le monde [1] une habilitation que doit posséder tout utilisateur pour manoeuvrer les stations radiotéléphoniques dans les contextes de navigation maritime, fluviale ou aéronautique.

Le titulaire d'un certificat restreint de radiotéléphoniste (en fonction de l'option) peut manoeuvrer les stations de bord d'aéronef ou les stations de bord des navires dont l'installation radioélectrique est optionnelle.

Émetteur récepteur d'appel sélectif numérique bande VHF
Émetteur récepteur bande VHF marine et fluvial
Émetteur récepteur radiotéléphonique bandes MF et HF


Sommaire

Certificats du service maritime

Certificat restreint de radiotéléphoniste maritime

Dans le service mobile maritime, tous les certificats délivrés après le 1er janvier 1978 [2] doivent comporter au moins les renseignements suivants rédigés dans la langue nationale avec une traduction dans une langue de travail de l'Union internationale des télécommunications :

  • nom, prénom(s) et date de naissance du titulaire;
  • titre du certificat et date à laquelle il a été délivré;
  • le cas échéant, numéro et durée de validité du certificat;
  • nom de l'administration qui a délivré le certificat.

Le CRR du service mobile maritime

Le titulaire d’un certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile maritime peut manœuvrer les stations radiotéléphoniques de navire en mer, sur les fleuves, sur les rivières et sur les lacs.

Recommandation [3]. Le titulaire d’un certificat restreint d’opérateur radiotéléphoniste peut assurer le service radiotéléphonique de toute station de navire, à condition que la commande de l’émetteur comporte seulement la manœuvre d’organes de commutation externes et simples, sans qu’il soit nécessaire d’effectuer aucun réglage manuel des éléments qui déterminent la fréquence, l’émetteur lui-même maintenant la stabilité des fréquences dans les limites des tolérances spécifiées et la puissance en crête de l’émetteur ne dépassant pas 1500 watts.

Recommandation [4]. Le certificat restreint d’opérateur radiotéléphoniste peut être limité exclusivement à une ou plusieurs des bandes de fréquences du service mobile maritime. Dans ce cas, mention de cette limitation doit être portée sur le certificat.

Les stations radioélectriques mobiles

Bande VHF maritime

Obligation de régler la VHF sur canal 11

La bande métrique VHF des mobiles du service maritime est entre 156 et 162 MHz avec des canaux de 25 kHz en G3E ou F3E (FM) avec une puissance de 1 à 25 W. La portée d’exploitation est inférieure à 60 km. Le Canal 16 est utilisé pour la veille radio, le canal 70 pour la veille automatique en appel sélectif numérique.

Bande VHF fluviale

La bande métrique VHF du service fluvial est entre 156 et 162 MHz avec des canaux de 25 kHz en G3E ou F3E (FM) avec une puissance de 0,5 à 1 W avec une antenne sans gain placée à une altitude inférieure à 12 mètres au-dessus du niveau de l’eau. Une portée d’exploitation inférieure à 6 km.

Bande 1,6 à 4 MHz

La bande hectométrique MF des mobiles du service maritime est située entre 1,6 et 4 MHz, répartie en plusieurs sous-bandes et avec des canaux de 3 kHz en J3E (USB) ou H3E avec une puissance de 150 à 400 W. La portée d’exploitation est inférieure à 600 km. La fréquence 2182 KHz est utilisé pour la veille radio.

Bande 4 à 26 MHz

La bande décamétrique HF des mobiles du service maritime est située entre 4 et 26 MHz, répartie en plusieurs sous-bandes et avec des canaux de 3 kHz en J3E (USB) avec une puissance de 250 à 1000 W entre les mobiles du service maritime et avec une puissance de 250 à 1500 W entre mobiles du service maritime et une station côtière. La portée d’exploitation peut être mondiale en fonction des conditions de propagation des ondes et de la fréquence utilisée.

Bande de radiocommunication de bord

La bande de radiocommunication de bord. Il s'agit du trafic entre postes radio installés à bord d'un bateau ou à bord de divers bateaux faisant partie d'un même convoi remorqué ou poussé [5]. Les commandes pour amarrer ou démarrer tombent également dans cette catégorie. Utilisations en simplex et en station de relais à bord est dans la bande UHF avec des canaux de 12,5 kHz ou de 25 kHz en G3E ou F3E (FM) et une puissance de 0,2 à 2 W. Le canal simplex 457,525 MHz est présent sur tous les portatifs de radiocommunication de bord. La portée d’exploitation est interne au convoi.

Le CRR du service mobile fluvial

Certificat restreint de radiotéléphoniste fluvial

Le titulaire d’un certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile fluvial peut manoeuvrer les stations radiotéléphoniques de navire sur les lacs, les fleuves et les rivières.

Les stations radioélectriques

La bande métrique VHF des mobiles du service fluvial [6] est dans une bande entre 156 et 162 MHz avec des canaux de 25 KHz en G3E ou F3E (FM) avec une puissance de 0,5 à 1 W avec une antenne sans gain placé à une altitude inférieur a 12 mètres au dessus du niveau de l’eau. Une portée d’exploitation inférieure à 6 Km.
En Europe, le canal 16 n'est pas utilisé sur les lacs, les fleuves et les rivières. Le canal 10 (fréquence 156,500 MHz) y est utilisé pour les courtes radiocommunications, sans dégagement (contrairement au canal 16).

Bande de radiocommunication de bord

La bande de radiocommunication de bord. Il s'agit du trafic entre postes radio installés à bord d'un bateau ou à bord de divers bateaux faisant partie d'un même convoi remorqué ou poussé [7]. Les commandes pour amarrer ou démarrer tombent également dans cette catégorie. Utilisations en simplex et en station de relais à bord est dans la bande UHF avec des canaux de 12,5 kHz ou de 25 kHz en G3E ou F3E (FM) et une puissance de 0,2 à 2 W. Le canal simplex 457,525 MHz est présent sur tous les portatifs de radiocommunication de bord. La portée d’exploitation est interne au convoi. En France la bande de radiocommunication de bord UHF n'est pas utilisé sur les lacs, les fleuves et les rivières. il n'y a que les voies VHF 15 et 17 qui peuvent être utilisées pour les radiocommunications de bord.

Le CRR du service mobile aéronautique

Émetteur récepteur aéronautique.

Émetteur récepteur de radiocommunication d'une station aéronautique.

Le titulaire d’un certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile aéronautique peut manoeuvrer les stations radiotéléphoniques des mobiles aéronautiques.

Les stations radioélectriques mobiles

Bande VHF aéronautique

Dans le monde. Les stations aéronautiques qui font usage de la bande comprise entre 117,975 MHz à 137,000 MHz, travail en Modulation d'amplitude type H3E avec des canaux radioélectriques espacés de 8,333 kHz avec une porteuse et une bande latérale supérieure (la bande latérale inférieure est supprimée arbitrairement), avec une bande passante de 2,7 kHz.

En France, de la surface du sol jusqu'au niveau FL 195 (c'est-à-dire 19.500 pieds soit 5 800 m). Les stations aéronautique peuvent travailler en Modulation d'amplitude type A3E avec des canaux radioélectriques espacés de 25 kHz. [8] [9].

La portée d’exploitation des ondes VHF étant quasi-optique, est en fonction de la hauteur de l’aéronef, exemple : environ 450 Km pour une altitude de dix milles mètres.

La portée D (en kilomètres) entre un aéronef à une hauteur H (en mètres) et une autre station à une hauteur h (en en mètres) est exprimée par la relation :

D=4,188(\sqrt{H}+\sqrt{h}).

Certificat restreint de radiotéléphoniste aéronautique

Bande 2,8 MHz à 23,35 MHz aéronautique

Les bandes hectométrique et décamétrique du service aéronautique sont entre 2,8 MHz et 23,35 MHz en plusieurs sous bandes avec des canaux de 3 KHz en J3E (USB). Et une portée d’exploitation mondiale en fonction de la propagation Haute fréquence et de la fréquence utilisée.

La fréquence internationale de détresse et d'appel en radiotéléphonie 2182 KHz peut être utilisée pour la veille radio au-dessus des mers et des océans par les aéronefs équipé dans la bande aéronautique en dessous de 4 000 kHz.

La licence radioélectrique

Notes et références

  1. les États suivant les recommandations de l'Union internationale des télécommunications s'impose la RÉSOLUTION 343 (CMR-97) : Certificats pour le personnel des stations de navire et des stations terriennes de navire pour lesquelles une installation radioélectrique n'est pas obligatoire. Donc pour le certificat restreint de radiotéléphoniste: la recommandation RR55 :3886 et 3887 de l'Union internationale des télécommunications.
  2. Recommandation S47 de l'Union internationale des télécommunications
  3. Recommandation RR55 3886 de l'Union internationale des télécommunications
  4. Recommandation RR55 3887 de l'Union internationale des télécommunications
  5. Convention et Règlements administratifs de l'Union internationale des télécommunications. Rec. UIT-R M.1174 Caractéristiques des appareils utilisés pour les communications de bord dans les bandes de fréquences comprises entre 450 MHz et 470 MHz.
  6. http://www.ccr-zkr.org/Files/ Plus d’informations sur service fluvial
  7. ANNEXE 7 AFFECTATION DES VOIES UHF DU SERVICE RADIOTELEPHONIQUE FLUVIAL EXTRAIT DE L'ARRANGEMENT RAINWATT.
  8. http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier%5Caicfrancea%5CAIC_A_2007_04_FR.pdf
  9. http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier%5Caicfrancea%5CAIC_A_2007_21_FR.pdf

Liens

Liens maritimes et fluvial

Liens externes

Liens aéronautiques

Liens externes

Spectres


  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Certificat restreint de radiot%C3%A9l%C3%A9phoniste ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Certificat Restreint de Radiotéléphoniste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Certificat restreint de radiotéléphoniste — Pour les articles homonymes, voir CRR …   Wikipédia en Français

  • Saint-Lys radio — était une station radio marine en ondes décamétriques, installée dans la commune de Saint Lys. Construite en 1948, elle a cessé d émettre le vendredi 16 janvier 1998 à 20h00. Les PTT puis France Télécom était l exploitant de Saint Lys… …   Wikipédia en Français

  • Canal 16 — Le canal 16 ou voie 16 (fréquence 156,8 MHz) [1] de la bande marine VHF est la fréquence internationale de détresse et d appel en radiotéléphonie. Le canal 16 doit être veillé en permanence par tous les navires [2], afin de recevoir les… …   Wikipédia en Français

  • 156,8 MHz — Canal 16 Le canal 16 ou voie 16 (fréquence 156,8 MHz) [1] de la bande marine VHF est la fréquence internationale de détresse et d appel en radiotéléphonie. Le canal 16 doit être veillé en permanence par tous les navires [2], afin de recevoir …   Wikipédia en Français

  • Voie 16 — Canal 16 Le canal 16 ou voie 16 (fréquence 156,8 MHz) [1] de la bande marine VHF est la fréquence internationale de détresse et d appel en radiotéléphonie. Le canal 16 doit être veillé en permanence par tous les navires [2], afin de recevoir …   Wikipédia en Français

  • 2182 KHz — 2 182 kHz La fréquence de 2 182 kHz[1] (désignée aussi par sa longueur d onde: 137,5 mètres) est la fréquence internationale de détresse[2] et d appel en radiotéléphonie sur ondes hectométrique pour les stations du service maritime.… …   Wikipédia en Français

  • 2182 kHz — 2 182 kHz La fréquence de 2 182 kHz[1] (désignée aussi par sa longueur d onde: 137,5 mètres) est la fréquence internationale de détresse[2] et d appel en radiotéléphonie sur ondes hectométrique pour les stations du service maritime.… …   Wikipédia en Français

  • 2 182 kHz — La fréquence de 2182 kHz ou 2 182 kHz (kilohertz) [1] ou 2,182 MHz désignée aussi par sa longueur d onde: 137,5 mètres est la fréquence internationale de détresse[2] et d appel en radiotéléphonie sur ondes hectométrique pour les… …   Wikipédia en Français

  • Radio maritime — La radio maritime inclut l ensemble des moyens radioélectriques civils utilisés en mer pour communiquer, de navire à navire ou avec des stations côtières, pour la sécurité, la gestion des flottes ou les communications personnelles. Veille radio… …   Wikipédia en Français

  • Radiocommunication de catastrophe — Les radiotélécommunications de catastrophe jouent un rôle capital déterminant à tous les stades de la gestion des catastrophes. Dans certains cas, lorsque l infrastructure des télécommunications est entièrement détruite, seuls les… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.