Centre Andalou d'Art Contemporain


Centre Andalou d'Art Contemporain

Monastère de la Cartuja

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cartuja (homonymie).
Monastère de la Cartuja: la Porte de Terre

Le Monastère de la Cartuja (cartuja signifie chartreuse en castillan), dont le nom complet en espagnol est Monasterio de Santa María de las Cuevas (Monastère de Sainte Marie des Grottes) est situé à Séville (Andalousie, Espagne).

Sommaire

Géographie

Il est situé sur l'île fluviale de la Cartuja, au bord du canal Alphonse XIII qui était, lors de sa construction, le lit du Guadalquivir, dévié depuis vers l'ouest de la ville. Il a donné son nom à l'île.

Histoire

Création du monastère

Au XIIe siècle, afin de tirer profit de la boue argileuse du Guadalquivir, de nombreux fours à céramique furent construits à cet emplacement par les Almohades.

Une légende raconte que, vers 1248, la Vierge apparut dans les anciens fours. Un hermitage franciscain fut alors construit à l'emplacement de cette apparition, prenant le nom de Santa Maria de la Cuevas (Sainte Marie des Grottes en castillan). Par la suite, vers 1400, les Franciscains furent déplacé à El Aljarafe et le monastère devint chartreux, fondé par Don Gonzalo d'Ore, Archevêque de Séville.

Il connut des visiteurs prestigieux, comme Christophe Colomb, ami du Frère Gaspar Gomicio, dont il reçut l'appui pour son deuxième voyage, qu'il prépara au monastère. Treize ans après sa mort, en 1519, il fut provisoirement enterré dans la Chapelle Sainte Anne du monastère, avant que sa dépouille soit transférée en 1541 dans la cathédrale de Saint-Domingue.

Le monastère servit aussi de retraite à Philippe II.

Déclin et fermeture

En 1810, durant l'invasion française, le monastère fut pillé, faisant disparaître toutes les œuvres décoratives. Il fut utilisé comme quartier général. Les moines furent expulsé et se réfugièrent au Portugal avant de revenir en 1812. Par la suite, sous le règne de Marie Christine de Bourbon-Siciles (mère d'Isabelle II), dans le cadre de la Desamortización[1] qui demandait notamment l'extinction des ordres religieux, les moines furent à nouveau expulsés, cette fois définitivement.

Transformation en fabrique de faïence

Les fours du monastère

Charles Pickman, commerçant anglais, loua ensuite le monastère abandonné en 1838, avant de l'acheter deux ans plus tard. Il le transforma en 1841 en fabrique de faïence et de porcelaine décorées à la main à la façon anglaise. Il construisit dix fours.

Il fut déclaré Monument National en 1964. La fabrication de faïence continua jusqu'en 1982. Le monastère fut ensuite rendu au gouvernement d'Andalousie.

Le monastère et l'Expo'92

Dès 1986, le gouvernement andalou décida de restaurer le monastère, afin notamment de le faire mieux connaître du public. À cet effet fut créé en 1989 le Conjunto Monumental de la Cartuja de Sevilla, dont la mission était de le protéger, de le convertir en centre culturel et de l'inclure ainsi dans le cadre de l'Exposition universelle de 1992 qui se tiendrait à Séville trois ans plus tard sur l'île de La Cartuja.

Même si une grande partie de son patrimoine avait été perdu pendant son histoire mouvementée, le monastère récupéra à cette occasion une partie de sa splendeur passée et ses jardins. Il fut le siège du Pavillon Royal, lieu de réception des gouvernements et des chefs d'états étrangers.

Centre Andalou d'Art Contemporain

En 1997, le monastère devint le siège du Centre Andalou d'Art Contemporain (CAAC). Le CAAC, créé en 1990 dans le but de doter l'Andalousie d'une institution spécialisée dans l'investigation, la conservation, la promotion et la diffusion de l'art contemporain, est un organisme autonome qui dépend du Conseil de la Culture de la Junta de Andalucía. Il possède non seulement une collection permanente, mais met également sur pied des expositions temporaires. Il est de plus doté d'une vidéothèque, d'une phonothèque, d'une photothèque et d'une bibliothèque possédant 19 000 titres et abonnée à une centaine de périodiques spécialisés.

Université Internationale d'Andalousie

Les locaux de l'ancien monastère accueillent également le rectorat de la Universidad International de Andalucía (Université Internationale d'Andalousie).

Anecdotes

Selon la légende, Fernand Colomb, fils de Christophe Colomb, planta dans les jardins un Belombra qui peut s'y voir encore actuellement.

Références

Article connexe

Sources

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail du monachisme Portail du monachisme
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Monast%C3%A8re de la Cartuja#Centre Andalou d.27Art Contemporain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Centre Andalou d'Art Contemporain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ISLAM - L’art et l’architecture — Peut on parler d’un art islamique, alors que la civilisation née de l’islam s’étend sur quatorze siècles et sur un espace qui va de l’Atlantique au Pacifique, du Maroc jusqu’à l’Indonésie, et que cette civilisation a poussé des ramifications un… …   Encyclopédie Universelle

  • Sevilla — Séville Séville La cathédrale et les Archives générales des Indes …   Wikipédia en Français

  • Séville — Pour les articles homonymes, voir Seville. Séville …   Wikipédia en Français

  • Monastère de la Cartuja — Pour les articles homonymes, voir Cartuja (homonymie). Monastère de la Cartuja Monastère de la Cartuja: la Porte de Terre …   Wikipédia en Français

  • Andalousie — 37°23′N 5°59′W / 37.383, 5.983 Andal …   Wikipédia en Français

  • Liste de musées en Espagne — Cet article présente la liste des musées espagnols, classés par communauté autonome, puis par ville. Sommaire 1 Andalousie 1.1 Séville 1.2 Autres villes 2 Aragon …   Wikipédia en Français

  • Luis Claramunt — Pour les articles homonymes, voir Claramunt. Luis Claramunt Nom de naissance Luis Claramunt Naissance 19 août 1951 …   Wikipédia en Français

  • Ramón Masats — Ramón Masats, (Caldes de Montbui, province de Barcelone, 1931) est un photographe espagnol. Sommaire 1 Biographie 2 Prix et récompenses 3 Collections 4 Expositions …   Wikipédia en Français

  • Exposition universelle de 1992 — Localisation Séville Pays …   Wikipédia en Français

  • Fausto Olivares — Pour les articles homonymes, voir Olivares. Le peintre Fausto Olivares Palacios. Fausto Olivares Palacios, peintre andalou né à Jaén en novembre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.