Cellules de Renshaw


Cellules de Renshaw

Les cellules de Renshaw sont des neurones intermédiaires de la corne antérieure de la moelle épinière. Ce sont des petits neurones inhibiteurs multipolaires d'association homolatérale.

Les cellules de Renshaw reçoivent une collatérale d'un motoneurone alpha, avec lequel ils forment également une synapse glycinergique inhibitrice. Le motoneurone alpha s'autoinhibe donc par l'intermédiaire de sa cellule de Renshaw satellite. Cette cellule de Renshaw forme également des synapses avec les autres motoneurones du muscle, les motoneurones gamma des muscles synergistes, ainsi qu'avec d'autres neurones intermédiaires inhibiteurs des muscles antagonistes, qu'ils activent donc indirectement.

Le rôle des cellules de Renshaw est la régulation de la contraction, permettant la transmission de faibles stimulations, mais limitant une activité excessive des motoneurones, pouvant entraîner des contractions convulsives.

Les récepteurs synaptiques à la glycine peuvent être bloqués par la strychnine, un alcaloïde tiré de la noix vomique. A faible dose, cette molécule agit donc comme stimulant. A forte dose c'est un poison mortel induisant des tétanies.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cellules de Renshaw de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Renshaw — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Personnalités Ernest Renshaw (1861 1899) : joueur de tennis britannique Mark Renshaw (1982) : coureur cycliste australien William Renshaw (1861… …   Wikipédia en Français

  • Cellule de renshaw — Cellules de Renshaw Les cellules de Reinshaw sont des neurones intermédiaires de la corne antérieure de la moelle épinière. Ce sont des petits neurones inhibiteurs multipolaires d association homolatérale. Les cellules de Renshaw reçoivent une… …   Wikipédia en Français

  • NERVEUX (SYSTÈME) - Physiologie générale — Au plus bas de l’échelle animale (Spongiaires, Cœlentérés), le système nerveux, lorsqu’il existe, a une structure réticulée: il s’agit d’éléments cellulaires dont les prolongements, peu différenciés, s’anastomosent de façon lâche et irrégulière,… …   Encyclopédie Universelle

  • Motoneurone — Les motoneurones constituent la voie de sortie du système nerveux central ou la voie finale de tout acte moteur. Les corps cellulaires des motoneurones sont situés soit dans le tronc cérébral, soit dans la corne ventrale de la substance grise de… …   Wikipédia en Français

  • SYNAPSES — Chaque neurone du système nerveux entre en contact avec un ou, le plus souvent, avec plusieurs autres neurones; on appelle synapse chacun des éléments, généralement nombreux, de l’ensemble des contacts ainsi réalisés. Le terme fut forgé en 1897… …   Encyclopédie Universelle

  • NEUROLOGIE CLINIQUE — L’étude des maladies du système nerveux constitue l’objectif des sciences neurologiques. Leur but est d’extérioriser une lésion dont le siège peut se situer aux différents étages de l’appareil nerveux, altérant soit ses voies, soit ses structures …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.