Celibat


Celibat

Célibat

« Célibataire » : Gravure américaine de 1846 montrant un jeune homme seul dans sa chambre tenant mélancoliquement une gravure intitulée « Mariés » où figurent un couple avec trois enfants.

Le célibat désigne l'état d'une personne qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et sexuelle.

Les sexologues font une distinction entre la chasteté et le célibat, ce dernier étant considéré comme le refus de toute activité sexuelle avec un ou une partenaire, sans toutefois exclure les pratiques sexuelles telle que la masturbation. Un célibat chaste, en revanche, interdit toute activité sexuelle quelle qu'elle soit.

Sommaire

Célibat en religion

La vision qu'ont les religions sur le célibat dépend des plusieurs raisons: la position de chacune au sujet du mariage, des relations charnelles, ou parfois, des raisons pratiques d'opportunité et "exemplaires".

Dans le Catholicisme

Dans le catholicisme de rite latin, le célibat des prêtres est une décision d'ordre disciplinaire et non doctrinale. Par exemple, chez la plupart des rites orientaux catholiques, des hommes mariés peuvent être ordonnés prêtres (mais après leur ordination, ils ne peuvent se remarier en cas de veuvage ou de divorce et un prêtre célibataire au moment de son ordination ne peut se marier).

  • Les prêtres catholiques de rite latin s'engagent volontairement à conserver le célibat. Toutefois, jusqu'au XIVe siècle, les clercs des ordres mineurs pouvaient être mariés, bien que la bigamie cléricale leur soit interdite: ils ne pouvaient pas se remarier s'ils étaient veufs, ni se marier avec une veuve. Après le Concile de Trente, les ordres mineurs de l'Église catholique furent supprimés (seulement pour le rite latine) dans leur caractère autonome, étant ils vus comme des préambles avant d'arriver à l'ordination presbytérale. Suivant les Concile Vatican II l'Église catholique rétablit (toujours pour le rite latine), par le Motu proprio du pape Paul VI "Sacrum Diaconatus Ordinem", le diaconat permanent ainsi que l'ordination au diaconat des hommes mariés. Ainsi un diacre catholique peut être marié (avant de recevoir l'ordination diaconale) mais il s'engage à ne pas se remarier en cas de veuvage.

Si un ministre anglicain ou episcopalien décide d'entrer en pleine communion avec l'eglise catholique, avec une licence spéciale papale il peut être ordonné prêtre même si il est marié.

  • Dans les rites orientaux catholiques, les hommes mariés peuvent être ordonnés prêtres, suivant les mêmes regles que les diacres dans le rite latin: en cas de veuvage, ils s'engagent à ne pas se remarier. Il n'y a donc pas de mariage des prêtres à proprement parler puisque aucun homme une fois ordonné prêtre n'a le droit de se marier (et encore moins d'entretenir des relations hors mariage).

Le célibat des clercs catholiques de rite latin repose, traditionnellement, sur les idées suivantes :

  • le prêtre ne doit pas s'attacher à une femme ou une famille particulières car il est avant tout au service de toute l'église, par exemple sa paroisse ou diocèse.[réf. nécessaire]

Prêtres et evêques catholiques pouvaient être mariés jusqu'au 12ième siecle, mais le fait qu'ils s'occupaient plutôt de leurs familles avant que de leurs églises particulières a fait décider le pape de l'époque à décréter l'obligation du célibat pour les prêtres et les évêques catholiques de rite latine.

Celui qui écrivit le présent paragraphe à la date du 10/08/2009 a choisi de laisser en place le paragraphe ci-dessus par honnêteté intellectuelle car il s'agit d'une affirmation courante mais fausse. En réalité, la plus ancienne mention écrite de la règle du célibat des prêtres parvenue jusque nous est un canon du concile d'Elvira qui eut lieu entre 300 et 314 ap. J-C (en fonction des hypothèses des historiens). Il s'agissait d'un concile propre à l'église d'Espagne (Elvira était près de l'actuelle Grenade). Plusieurs conciles au quatrième siècle affirmèrent ou reaffirmèrent cette règle. Le débat est ouvert entre les historiens pour savoir si cette règle du célibat est une invention du concile d'Elvira ou représente une règle qui existait déjà auparavant. Le mariage des évêques a toujours été interdit dans l'église romaine comme dans les églises d'orient.

Le pape Benoît XVI justifie ainsi le célibat des prêtres dans l'église catholique : « Le dévouement qui conforme le prêtre au Christ et l’offrande exclusive de lui-même pour le Règne de Dieu trouvent une expression particulière. Le fait que le Christ lui-même Fils de Dieu par Nature, ait vécu sa mission jusqu’au Sacrifice de la croix dans l’état de virginité constitue le point de référence sûr pour recueillir le sens de la tradition de l’Église latine sur cette question. Il n’est donc pas suffisant de comprendre le célibat sacerdotal en termes purement fonctionnels. En réalité, il est une conformation particulière au style de vie du Christ lui-même[réf. nécessaire]. »

Dans l'Orthodoxie

  • Dans le monde orthodoxe, les popes peuvent être mariés mais les évêques sont choisis parmi les moines et sont donc célibataires.

Dans le protestantisme

Les pasteurs protestants ne sont pas soumis au célibat, et peuvent donc se marier.

Antoine Firn est le premier prêtre de Strasbourg qui se maria. La bénédiction nuptiale eut lieu le 9 novembre 1523 dans la Cathédrale. Firn fut le premier d'entre les prêtres, passés à la Réforme, qui dit la messe en langue allemande. Il mourut en 1530 comme pasteur de Saint-Nicolas de Strasbourg[1].

Les débats autour du célibat en religion

Phénomènes sociaux autour du célibat

La vision du célibat

Dans des sociétés traditionnelles

Dans des sociétés modernes

Un développement du célibat ?

Les mères célibataires

Phénomènes psychologiques autour du célibat

Notes et références

  1. Source : Le livre de bourgeoisie de la ville de Strasbourg 1440-1530, tome II, p.683 - de Ch. Wittmer et J.Ch. Meyer - Strasbourg, 1954.

Voir aussi

Liens internes

Bibliographie

  • (fr) Pierre Bourdieu, Le Bal des célibataires : Crise de la société paysanne en Béarn, Paris, Seuil, 2002, 266 pages, (ISBN 2020525704)

Liens externes

  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « C%C3%A9libat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Celibat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • célibat — [ seliba ] n. m. • 1549; lat. cælibatus, de cælebs, ibis « célibataire » 1 ♦ État d une personne en âge d être mariée et qui ne l est pas, ne l a jamais été. ⇒ célibataire. Vivre dans le célibat. Célibat ecclésiastique, conséquence du vœu de… …   Encyclopédie Universelle

  • celibat — CELIBÁT s.n. Faptul de a fi celibatar, starea unei persoane necăsătorite. – Din fr. célibat, lat. caelibatus. Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  CELIBÁT s. burlăcie, holteie, (înv.) necăsătorie, necăsnicie. (celibatul lui n a durat… …   Dicționar Român

  • celibat — CELIBAT. s. m. L estat d une personne qui n est point mariée. Vivre dans le celibat. passer sa vie dans le celibat. estre en celibat. garder le celibat. demeurer dans le celibat …   Dictionnaire de l'Académie française

  • célibat — CÉLIBAT. s. m. L état d une personne qui n est point mariée. Vivre dans le célibat. Passer sa vie dans le célibat. Garder le célibat. Demeurer dans le célibat …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • celibat — m. célibat. Viure en celibat : vivre en célibataire …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • celibat — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. celibatacie, blm {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} obowiązująca duchownych katolickich i niektórych innych wyznań zasada zabraniająca żenienia się i utrzymywania kontaktów… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • celìbāt — m 〈G celibáta〉 kat. stroga obveza rimokatoličkih svećenika da se ne žene; općenito, beženstvo, bezbračnost [živjeti u ∼u] ✧ {{001f}}lat …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • celibat — celìbāt m <G celibáta> DEFINICIJA kat. stroga obveza rimokatoličkih svećenika da se ne žene [živjeti u celibatu]; bezbračnost, beženstvo ETIMOLOGIJA lat. caelibatus ← caelebs, v. celeps …   Hrvatski jezični portal

  • celibat — Celibat, Caelibatus, huius caelibatus …   Thresor de la langue françoyse

  • Célibat — « Célibataire » : Gravure américaine de 1846 montrant un jeune homme seul dans sa chambre tenant mélancoliquement une gravure intitulée « Mariés » où figurent un couple avec trois enfants. Le célibat désigne l état d une… …   Wikipédia en Français