Cedre du Liban


Cedre du Liban

Cèdre du Liban

Comment lire une taxobox
Cèdre du Liban
 Cedrus libani
Cedrus libani
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Coniferophyta
Classe Pinopsida
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
Genre Cedrus
Nom binominal
Cedrus libani
A.Rich., 1823
Classification phylogénétique
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le cèdre du Liban (ou Cedrus libani) est un arbre conifère de la famille des Pinaceae. La grande caractéristique du cèdre du Liban provient de son port conique durant ses trente premières années, devient tabulaire par la suite.

Sommaire

Répartition

Le cèdre du Liban est originaire du Moyen-Orient : Liban, Syrie, Turquie. C'est l'emblème du Liban (on le retrouve sur le drapeau, sa présence sur les pentes du Mont-Liban est devenue exceptionnelle). Voir aussi cèdre de l'Atlas

Il n'en reste au Liban que dans quelques forêts.

  • La première se trouve dans la région de Bcharré, au nord. Il s'agit de la réserve dites « des Cèdres de Dieu » (Arz er Rab). Cette forêt compterait aujourd'hui 2 arbres trimillénaires, 10 millénaires et 363 plusieurs fois centenaires. On accède à cette réserve naturelle en passant par Bcharré. Pour y aller depuis Beyrouth, prendre l'autoroute du nord en direction de Tripoli et sortir à Chakka. Un domaine skiable se trouve à proximité de cette forêt.
  • La seconde se trouve dans le Chouf, dans la région du Barouk. Il s'agit d'une forêt plus grande et plus difficile d'accès ; elle est aussi moins célèbre.
  • la troisième se trouve à Tanourine (Liban-Nord)
  • la quatrième se trouve à Jeij (au niveau de Byblos)

Les peuplements actuels les plus importants se trouvent en Turquie, dans le Taurus.

Le premier cèdre du Liban introduit en France par Jussieu, en 1734, se trouve au Jardin des Plantes de Paris. On trouve aujourd'hui en France de nombreux cèdres, dont quelques-uns se trouvent dans le cimetière de Bellevaux (Haute-Savoie).

Botanique

Cet arbre originaire des montagnes, prospère entre 1 400 m et 2 000 m d'altitude. Il s'adapte parfaitement en plaine luxuriante.

Le port est généralement déployé, à branches basses presque horizontales et fréquemment imposantes, aussi grosses que les ramifications du tronc.

En culture ce dernier est rarement simple. Les différentes souches se dressent à la manière de tuyaux d'orgue jusqu'à 40 m de haut. Les plus gros des troncs atteignent 4,5 m de diamètre, ce qui correspond à un âge de 2 500 ans.

Usages

Ses jeunes pousses de printemps sont utilisées en gemmothérapie

Plus qu'un arbre, tout un symbole et une œuvre d'art

Le Cèdre du Liban est mentionné dans la Bible comme utilisé par Salomon pour construire la charpente du temple de Jérusalem. Il est également mentionné dans le psaume 180: « Et le cèdre du Liban que Tu plantas ».

Le cèdre, symbole du Liban, est considéré comme un arbre sacré car il est mentionné dans les trois grandes religions monothéistes.

Alphonse de Lamartine (1790-1869), émerveillé par les cèdres du Liban lors de son voyage en Orient en compagnie de sa fille Julia, eut ces paroles : « Les cèdres du Liban sont les reliques des siècles et de la nature, les monuments naturels les plus célèbres de l'univers. Ils savent l'histoire de la terre, mieux que l'histoire elle-même ».

Le cèdre du Liban fut chanté par les plus célèbres écrivains du monde : Gibran Khalil Gibran, Antoine de Saint-Exupéry, Alphonse de Lamartine.

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), qui aimait beaucoup les cèdres et qui par ailleurs avait séjourné au Liban en 1935, écrivait dans Citadelle : « La paix est un arbre long à grandir. Il nous faut, de même que le cèdre, aspirer encore beaucoup de rocaille pour lui fonder son unité ».

Pour les Libanais, le cèdre est un symbole d'espoir, de liberté et de mémoire. En 1920, un des textes de la proclamation du Grand Liban déclare : « Un cèdre toujours vert, c'est un peuple toujours jeune en dépit d'un passé cruel. Quoique opprimé, jamais conquis, le cèdre est son signe de ralliement. Par l'union, il brisera toutes les attaques ».

Le Liban est honoré dans le Guinness 2008 grâce à un sculpteur libanais, Rudy Rahmé. Ce dernier donna une seconde vie à un cèdre, âgé de 3 000 ans, mort foudroyé en cachant sur ses troncs des visages, des corps, des animaux.

Baptisée « Lamartine », cette sculpture mesure 32 mètres de haut. Elle est taillée dans le bois d'un cèdre mort se trouvant dans la forêt millénaire du nord du Liban (Bcharré). Soixante-dix figures humaines montrant la relation entre le temps et le lieu y sont sculptées. Parmi elles, celle du Christ crucifié sur sa croix.

Liens externes

Galerie d'images

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail des plantes utiles Portail des plantes utiles
  • Portail du Liban Portail du Liban
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « C%C3%A8dre du Liban ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cedre du Liban de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cèdre Du Liban — Cèdre du Liban …   Wikipédia en Français

  • Cèdre du liban — Cèdre du Liban …   Wikipédia en Français

  • Cédre du Liban — Cèdre du Liban Cèdre du Liban …   Wikipédia en Français

  • Cèdre du Liban — Cèdre du Liban …   Wikipédia en Français

  • cèdre du Liban — libaninis kedras statusas T sritis vardynas apibrėžtis Pušinių šeimos dekoratyvinis, medieninis, vaistinis augalas (Cedrus libani), paplitęs vakarų Azijoje. Iš jo gaunamas eterinis aliejus. atitikmenys: lot. Cedrus libanensis; Cedrus libani;… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Cedre — Cèdre Pour les articles homonymes, voir Cèdre (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Cédre — Cèdre Pour les articles homonymes, voir Cèdre (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • cèdre — [ sɛdr ] n. m. • déb. XIIe; lat. cedrus, gr. kedros ♦ Grand conifère (abiétacées) d origine méditerranéenne, à cime conique et à branches peu inclinées. Cèdre bleu. Cèdre du Liban, de l Atlas, de l Himalaya (⇒ cédraie) . Bois de cèdre. ♢ Cèdre… …   Encyclopédie Universelle

  • cèdre — 1. (sè dr ) s. m. 1°   Nom d un genre d arbres conifères, dont le plus connu, très grand, est le cèdre du Liban (larix cedrus, L.), et qui donne un bois très résistant aux causes de destruction. Poudre de cèdre. Crayons à gaîne de cèdre.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cèdre — Pour les articles homonymes, voir Cèdre (homonymie). Cèdre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.