Catalan-valencien-baléare


Catalan-valencien-baléare

Catalan

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catalan (homonymie).
Catalan
Català
Parlée en Espagne, France, Andorre, Italie
Région Catalogne, Communauté valencienne, Îles Baléares, Pyrénées-Orientales, Aragon (Franja de Ponent), Murcia (El Carxe), Sardaigne (Alghero), Andorre
Nombre de locuteurs entre 9,1 et 10 millions
Typologie SVO [1]
Syllabique (controversé)
Classification par famille
(Dérivée de la classification SIL)
Statut officiel et codes de langue
Langue officielle de Andorre ; Catalogne, Îles Baléares, Communauté valencienne, Espagne et déclarée langue minoritaire à Alghero
Régi par Institut d'Estudis Catalans
Acadèmia Valenciana de la Llengua
IETF (en) ca
ISO 639-1 ca
ISO 639-2 cat
ISO/DIS 639-3 (en) cat
type : L (langue vivante)
SIL CLN
Échantillon

Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

Article 1

Tots els éssers humans neixen lliures i iguals en dignitat i en drets. Són dotats de raó i de consciència i han de comportar-se fraternalment els uns amb els altres.

Le catalan (en catalan : català) est une langue appartenant à la branche romane de la famille des langues indo-européennes. Il compte entre 9,1 et 10 millions de locuteurs en Catalogne, dans la Communauté Valencienne (où il s'appelle valencien), dans les Îles Baléares, dans une petite partie de l'Aragon (la Franja de Ponent), en Andorre (où il est la seule langue officielle), dans la majeure partie des Pyrénées-Orientales et à L'Alghero (L'Alguer) en Sardaigne. Il est issu du latin vulgaire des Pyrénées catalanes (v. 900). Le nom de Catalogne apparaît au XIIe siècle, il viendrait de Gothalanie, amalgame de Godos (Goths) et d'Alanos (Alains); ou bien d'un héros éponyme, Otger Catalo[réf. nécessaire]. Depuis le XVe  siècle, dans certains territoires des zones catalanophones (principalement ceux incorporés au sein du Royaume d'Espagne), il a subi l'influence du castillan ou espagnol, comme en témoignent de nombreux doublets (cercar / buscar, restar / quedar, vós / vostè, etc.). Il est cependant faux de le présenter comme un dialecte de l'espagnol, les deux langues ayant des origines clairement distinctes.

Par opposition au castillan, qui s'est imposé de fait à une grande partie de l'Espagne, une forte revendication est née en Catalogne demandant la reconnaissance officielle du catalan, qui a été réacquise dès la mort de Franco. Cette reconnaissance a été demandée aussi par le gouvernement espagnol auprès de la Commission européenne en 2004 (car environ 10 millions de personnes parlent le catalan en Europe, beaucoup plus que le danois, le maltais ou l'estonien et autant, par exemple, que le suédois). Aujourd'hui, dans les institutions de l'Union européenne et à l'ONU, il est possible d'utiliser le catalan, bien qu'il n'en soit pas langue officielle.

L'intercommunicabilité (orale et écrite) entre les diverses variantes du catalan est d'environ 95 %. On distingue habituellement deux grandes familles dialectales. Premièrement, la famille « orientale » qui comprend le catalan central, parlé à Barcelone et à Gérone, et le catalan insulaire, parlé dans les îles Baléares et le roussillonnais. La deuxième grande famille est appelée - par opposition - « occidentale » et regroupe le catalan nord-occidental, parlé autour de Lleida, ainsi que le valencien. La compréhension (orale et écrite) avec l'occitan est également assez bonne. Outre l'occitan, le catalan a des traits communs avec le français, ou plus précisément l'ancien français, le rhéto-roman et le castillan.

Sommaire

Histoire

Catalan in Europe.png

Écriture et orthographe

Le catalan utilise l'alphabet latin enrichi de digrammes, de signes diacritiques (accent aigu, accent grave, point médian dans le digramme l·l (appelé: ela geminada), cédille sous c, tréma) et de lettres diacritiques (u après g et q, i devant x et g). Il existe de nombreuses diphtongues, représentées par des paires de voyelles.

L'alphabet est le suivant :

a (à), b, c (ç), d (dj), e (é è), f, g (gu, ig) h i (í ï), j k l (ll, l·l) m n (ny) o (ó ò) p q (qu) r (rr) s (ss) t (tg, tj, tx) u (ú ü) v w x (ix) y, z

Les lettres entre parenthèses sont les variantes possibles (avec diacritiques, dans des digrammes...) qui ne comptent pas comme lettres indépendantes. On classe les voyelles portant un accent aigu après les simples et avant celles portant le grave puis le tréma. Quand des homonymes sont distingués par l'accentuation, l'accent final précède les autres places (animà avant ànima).

Prononciation

Les dialectes du Catalan (catalan).

Ne sont indiquées que les principales différences avec le français (sur la base du catalan central, proche de la variante barcelonaise) [!] Attention, différences de prononciation conséquentes avec les variantes "occidentales" de Lleida et de Valence :

  • a et e, en position non accentuée, se prononcent comme le e du français dans "venir" : ə. Exemples : català [kətə'la], televisió [tələβizi'o], camí (chemin) [kə'mi], cama (jambe) ['kamə].
  • o en position non accentuée se prononce ou. Exemples : ofert (offert) [u'fɛrt], només (seulement) [nu'mes], ferro (le fer) ['fɛru].
  • u prononcé toujours ou. Exemples : vingut (venu) [biŋ'gut], bufar (souffler) [bu'fa].
  • h : toujours muet, même après un c dans certains noms propres. Par exemple dans Bosch ['bɔsk].
  • l : plus vélaire qu'en français, proche du « l sombre » anglais ou du l dur polonais ou russe, particulièrement à la fin d'un mot. Par exemple : central [sən'tɾaɫ].
  • ll (l palatal ou mouillé : ʎ) : ressemble au ill de « rouille » et équivaut au "ll" du castillan, au "lh" de l'occitan et du portugais, au "gli" de l'italien, etc. Exemples : llengua (langue) ['ʎeŋgwə], palla (paille) ['paʎə].
  • tll : l palatal doublé : batlle (maire) ['baʎʎə].
  • l·l (l géminé) : double l (pour le distinguer du l palatal). Exemples : col·lega (collègue) [kul'lɛɣə], intel·ligent [intəlli'ʒen].
  • m et n ne donnent jamais lieu à des voyelles nasales : món (monde) [mon], rampa (rampe) ['rampə].
  • ny (n palatal) : comme le gn français, le nh portugais ou occitan ou le ñ castillan : juny (juin) [ʒuɲ], Catalunya (Catalogne) [kətə'luɲə], Perpinyà (Perpignan) [pərpi'ɲa].
  • r : battu entre deux voyelles, ou précédé d'une consonne et suivi d'une voyelle (ɾ). Exemples : pera (poire) ['pɛɾə] crema ['kɾemə]. Le r est roulé dans les autres cas -entre deux voyelles, on utilise le digramme rr- (r). Exemples : ruïna [ru'inə], Perpinyà [pərpi'ɲa], torre (tour) ['torə]
  • b et v : ces deux lettres se prononcent de la même façon, b ou β en fonction de leur place dans le mot ou la phrase. Toutefois, dans certaines variétés de catalan méridional ou Valencien on distingue la prononciation du b et du v, comme en français.
  • ig : se prononce tch en fin de mot. Exemples : puig (montagne) [puʧ], mig (demi)[miʧ], sauf exception : càstig (châtiment) ['kastik].
  • x : se prononce comme le ch français au commencement d'un mot : Xina (Chine), après une consonne : marxa (marche) ou après un i ou une diphtongue : caixa (caisse) ['kaʃə], sauf exception : fixar [fi'ksa] ; dans les autres cas il se prononce comme en français (boxa, taxi, examen).
  • ai, au, ei, eu, oi, ou sont des diphtongues en catalan, ne pas confondre avec les « fausses diphtongues » du français : peu (pied) [pɛw], rei (roi) [rej], taula (table) ['tawlə], bou (bœuf) [bɔw].

Statut et diffusion

Le catalan est utilisé quotidiennement et son usage tend à s'étendre. Interdit en public sous Franco (discours, documents, livres, théâtre... [1]), il restait une langue parlée. Depuis la nouvelle Constitution espagnole de 1978, cette langue est redevenue officielle en Catalogne, aux Îles Baléares et dans la Communauté valencienne (sous la dénomination de valencien) à égalité avec le castillan (et l'aranais au Val d'Aran). On trouve en Catalogne une abondante littérature catalane et toutes les librairies, y compris dans les grandes surfaces, proposent des ouvrages écrits ou traduits dans cette langue. De même, la signalisation routière est en catalan, seulement doublée en castillan sur les axes autoroutiers. Les universités catalanes donnent leurs cours de préférence en catalan (cf. une illustration réaliste dans le film L'auberge espagnole), y compris des cours très techniques (gestion des réseaux informatiques ou médecine vétérinaire par exemple). La plupart des thèses sont soutenues, comme cela était le cas avant 1750 de Perpignan / Perpinyà à Valence, en catalan. D'autres sont soutenues en castillan et une part non négligeable en anglais, toujours selon la base du volontariat du candidat.

La télévision (CCRTV) est diffusée en catalan sur TV3 depuis 1981 ainsi que sur d'autres canaux publics : en analogique sur Canal33, chaîne culturelle et sportive, et K3/300 chaîne infantile et séries, mais sur la TDT (TNT), K3 et 300 sont séparées et s'y rajoute une chaîne d'information continue 3/24 et une chaîne interactive. A Valence, il existe aussi Canal 9, Punt 2, et en Andorre, Andorra TV. S'y rajoutent des chaînes privées comme FLAIX TV, Pirineu TV, Barcelona TV, 8TV, Urbe TV, Canal català, 25 TV ou encore Localia. De très nombreuses radios sont émises en catalan : publiques catalanes (Catalunya Ràdio, Catalunya Música, Catalunya Informació, iCat FM) ou espagnole (Radio5, ou privées (Rac1, Rac 105), Flaix FM, FlaixBAC etc...). Tous ces programmes sont disponibles en Roussillon et Cerdagne où s'y rajoute une chaîne de radio Ràdio Arrels de Perpignan qui émet depuis 1981 (plus ancienne radio française à émettre exclusivement dans une langue autre que le français.).

La Charte en faveur du Catalan

Exemples

Mot Traduction Prononciation orientale
(p. ex. central)
Prononciation occidentale
(p. ex. valencien)
terre terra [ˈtɛrə] [ˈtɛra]
ciel cel [sɛɫ] [sɛɫ]
eau aigua [ˈajɣwə] [ˈajɣwa]
feu foc [fɔk] [fɔk]
homme home [ˈɔmə] [ˈɔme]
femme dona [ˈdonə] [ˈdɔna]
manger menjar [mənˈʒa] [menˈdʒa(r)]
boire beure [ˈbɛwɾə] [ˈbewɾe]
grand gran [gɾan] [gɾan]
petit petit / xicotet [pəˈtit] / [ʃikuˈtɛt] [peˈtit] / [tʃikoˈtet]
acheter comprar [kumˈpɾa] [komˈpɾa(r)]
nuit nit [nit] [nit]
jour dia / jorn [ˈdiə] / [ʒorn] [ˈdia] / [dʒɔrn]
anglais anglès / anglés [əŋˈglɛs] [aŋˈgles]
pourquoi per què [pərˈkɛ] [perˈke]
Valence València [bəˈɫɛnsiə] [vaˈɫensia]

Quelques mots français d'origine catalane

sardane (sardana), ─ abricot (albercoc) lui-même emprunté à l'arabe (al-barquq أَلْبَرْقُوق), qui l'avait pris au grec (πραικόκιον), lequel l'avait emprunté au latin, ─ aubergine (albergínia) lui aussi emprunté à l'arabe (al-bâdindjân), qui l'avait pris au perse, lequel l'avait pris à l'Inde, ─ baraque (barraca)…

Notes et références

  1. Història de Catalunya, Toni Soler, éd. Columna, p.232, discours Franco 1939: « Tened por segurro, catalanes, que vuestro lenguaje, en el uso privado y familiar, ne será perseguido. »
  2. http://www.cg66.fr/culture/patrimoine_catalanite/catalanite/charte.html

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Ressources linguistiques

Dictionnaires

  • Portail des langues Portail des langues
  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans
  • Portail des Pyrénées Portail des Pyrénées

Ce document provient de « Catalan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Catalan-valencien-baléare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dictionnaire catalan-valencien-baléare — Le Dictionnaire catalan valencien baléare (Diccionari català valencià balear), également parfois dénommé Dictionnaire Alcover Moll en allusion à ses créateurs, est un dictionnaire qui recueille tout le matériel lexical de la langue… …   Wikipédia en Français

  • Valencien central — Valencien Situation du valencien sur une carte dialectale du catalan Le valencien (valencià en valencien) est le nom traditionnel donné à la langue vernaculaire du Pays valencien (dénomination traditionnelle) ou Communauté valencienne… …   Wikipédia en Français

  • Valencien — Situation du valencien (en vert clair) sur une carte dialectale du catalan. Le valencien (valencià en catalan) est le nom traditionnel donné à la langue traditionnellement parlée dans la plus grande partie du Pays valencien (actuelle Communauté… …   Wikipédia en Français

  • Catalan — Pour les articles homonymes, voir Catalan (homonymie). Catalan Català Parlée en Espagne, France, Andorre, Italie Région Catalogne, Val …   Wikipédia en Français

  • Catalan septentrional — Roussillonnais Le roussillonnais, ou catalan septentrional, est le nom de la variété de catalan parlé dans les Pyrénées Orientales. Ses limites ne correspondent pas totalement aux frontières administratives du département. On parle le catalan… …   Wikipédia en Français

  • Conflit linguistique valencien — Valencien Situation du valencien sur une carte dialectale du catalan Le valencien (valencià en valencien) est le nom traditionnel donné à la langue vernaculaire du Pays valencien (dénomination traditionnelle) ou Communauté valencienne… …   Wikipédia en Français

  • Diccionario Catalán-Valenciano-Balear — Dictionnaire catalan valencien baléare Le Dictionnaire catalan valencien baléare (Diccionari català valencià balear), également parfois dénommé Dictionnaire Alcover Moll en allusion à ses créateurs, est un dictionnaire qui recueille tout le… …   Wikipédia en Français

  • Valencià — Valencien Situation du valencien sur une carte dialectale du catalan Le valencien (valencià en valencien) est le nom traditionnel donné à la langue vernaculaire du Pays valencien (dénomination traditionnelle) ou Communauté valencienne… …   Wikipédia en Français

  • Català — Catalan Pour les articles homonymes, voir Catalan (homonymie). Catalan Català Parlée en Espagne, France, Andorre, Italie Région Catalogne …   Wikipédia en Français

  • Langue catalane — Catalan Pour les articles homonymes, voir Catalan (homonymie). Catalan Català Parlée en Espagne, France, Andorre, Italie Région Catalogne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.