Carlos Tévez


Carlos Tévez
Carlos Tévez
Carlos Tevez.jpg
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Angleterre Manchester City
Numéro 32
Biographie
Nom Carlos Alberto Tévez
Nationalité Drapeau : Argentine Argentine
Naissance 5 février 1984 (1984-02-05) (27 ans)
à Buenos Aires
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1993-1996 Drapeau : Argentine CA All Boys
1997-2001 Drapeau : Argentine Boca Juniors
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2001-2005 Drapeau : Argentine Boca Juniors 120 (44)
2005-2006 Drapeau : Brésil SC Corinthians 47 (31)
2006-2007 Drapeau : Angleterre West Ham 29 (7)
2007-2009 Drapeau : Angleterre Manchester Utd 84 (34)
2009- Drapeau : Angleterre Manchester City 84 (53)[1]
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2001 Drapeau : Argentine Argentine -17 ans 12 (3) [2]
2003 Drapeau : Argentine Argentine -20 ans 11 (0)
2004 Drapeau : Argentine Argentine Ol. 13 (9)
2004- Drapeau d'Argentine Argentine 64 (13)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Carlos Alberto Tévez (né Carlos Alberto Martinez), né le 5 février 1984 à Buenos Aires, est un footballeur international argentin. Cet attaquant évolue à Manchester City, en Angleterre, depuis l’été 2009.

Tévez est surnommé Carlitos (en français : « le petit Carlos ») ou Apache, en référence à Fuerte Apache, le quartier où il a grandi. Au moment de son transfert à Boca Juniors en 2001, le jeune joueur change de nom, remplaçant celui de sa mère (Martinez) par celui de son père adoptif (Tévez). On le surnomme également le « Taureau Argentin » à cause de sa rapidité, son agressivité et de sa puissance physique (malgré sa petite taille).

Sommaire

Biographie

Premières années en Argentine

Carlos Tévez connaît une enfance particulièrement difficile. Le quartier de la banlieue de Buenos Aires où il grandit, Fuerte Apache, est réputé pour son extrême dangerosité[3]. Son père y est assassiné par un gang lorsqu'il a cinq ans[3]. À la même époque, Tévez reçoit accidentellement de l'eau bouillante sur le visage[3] et souffre alors de brûlures de troisième degré, qui lui valent de porter encore aujourd'hui une grande cicatrice de son oreille à sa poitrine. Sa mère connaissant notamment des problèmes de drogue, il est élevé par ses voisins, les Tévez[3]. À 12 ans, sa propre sœur lui envoie une balançoire en pleine mâchoire et lui fracasse les dents. Il porte aujourd'hui les stigmates de son enfance. « J'ai le corps que j'ai et je ne veux pas en changer, même pour tout l'or du monde. Au départ, je pensais vraiment finir mes jours en ramassant des cartons, mais heureusement le football m'a sauvé. Aujourd'hui, quand je vois les types avec leur chariot, ça me révolte parce que j'aurais pu être à leur place. Mes cicatrices sont les témoignages de cette ancienne vie… » Et de poursuivre : « Je ne pouvais jamais sortir seul dans la rue, c'était trop dangereux. Le soir, c'était comme si on était à Beyrouth ! On entendait des coups de feu, des cris, des pleurs, et en sortant le matin il y avait souvent des morts sur le chemin de l'école » [4].

Licencié dans le Club Atlético All Boys dès ses neuf ans, il tâche de gagner de l'argent en jouant au football dans les tournois organisés dans les terrains vagues de son quartier, communément appelés potreros, ou comme cartonero[3]. Il est rapidement repéré par le prestigieux club voisin de Boca Juniors mais ses dirigeants refusent de le laisser partir[3]. Il rejoint finalement le club Xeneize en 1997 de façon tumultueuse, après avoir quitté le nom de sa mère pour celui de ses voisins, considérés comme ses parents adoptifs[3].

Sélectionné en équipe d'Argentine des moins de 17 ans, il débute sa carrière dans l’élite argentine avec Boca Juniors le 21 octobre 2001. Sous la direction de Carlos Bianchi, il remporte notamment le championnat d'Argentine Apertura en 2002, la Copa Libertadores 2003 (dont il est élu meilleur joueur après avoir marqué cinq buts, dont un en finale), et la Coupe intercontinentale 2003[5].

Ses performances lui valent d'être sélectionné en équipe nationale. Pendant l'été 2004, il est titulaire pour la Copa América 2004, que l'Argentine perd en finale, puis lors des Jeux olympiques d'Athènes, que l'Argentine remporte et dont il termine meilleur buteur.

Il est élu en 2004 footballeur de l'année en Argentine (en) et sud-américain de l'année, pour la deuxième fois d'affilée. Tevez porte beaucoup d'importance a ses fans. Par exemple, apres avoir recu la lettre d'un de ses fans francais, le Mancunien lui a offert son maillot dédicacé.

Les années MSI : découverte de l'étranger

Carlos Tévez et Lula da Silva

Remarqué par de nombreux clubs européens, il est l'objet de tractations mais celles-ci ne sont pas concluantes. Après de brillantes saisons (75 matches disputés et 26 buts marqués), il souhaite cependant absolument partir et signe finalement en décembre 2004 un contrat avec Media Sports Investments (MSI), qui offre une indemnité record de 22 millions de dollars au club argentin[6]. En janvier 2005, il est finalement transféré au club brésilien de Corinthians, propriété de MSI depuis quelques semaines[6]. Il remporte dès sa première saison le championnat brésilien, dont il est élu meilleur joueur et dont il termine troisième meilleur buteur avec 20 buts marqués en 29 matchs.

Désireux de quitter le club brésilien, Tévez est prêté le 31 août 2006, avec son ami et compatriote Javier Mascherano, à West Ham, club anglais dont MSI a tenté de devenir précédemment propriétaire. Ce transfert surprend de nombreux observateurs, qui s'attendaient à le voir arriver dans un club plus prestigieux. Pour sa première saison, il est titulaire avec son club, jouant 29 match et inscrivant sept buts.

Manchester United

Carlos Tévez jouant pour Manchester United

Lors de l'été 2007, Tévez est approché par de nombreux grands clubs (Chelsea FC, Inter Milan, Real Madrid…). Après un feuilleton de plusieurs semaines dû à un imbroglio juridico-financier, « Carlitos » se voit finalement prêté par son agent à Manchester United.

En deux saisons avec les Red Devils, Tévez remporte deux titres de champion d'Angleterre, une Ligue des champions et une Coupe du monde des clubs. Pourtant, il demande à quitter le club durant l'été 2009 en raison de son temps de jeu qu'il juge insuffisant, s'en prenant à l'attaquant Dimitar Berbatov, qui lui est préféré depuis son arrivée à Manchester[réf. nécessaire].

Manchester City

Le 13 juillet 2009, son transfert à Manchester City, le grand club rival historique de Manchester United, est officialisé pour une somme de 25 millions d'euros[réf. nécessaire]. Il marque son premier but en compétition lors de la League Cup contre Crystal Palace. Lors de la demi-finale aller de la Coupe d'Angleterre, Tévez marque un doublé face à son club précédent. Il termine sa première saison à Manchester City avec un bilan de 22 buts en championnat, dont le premier triplé de sa carrière inscrit face à Blackburn Rovers, ce qui le fait terminer quatrième meilleur buteur du championnat. À la fin de la saison, ses bonnes performances régulières lui valent une nomination au titre de joueur de l'année PFA, mais celui-ci est remporté par son ancien coéquipier Wayne Rooney.

En début de saison 2010-2011, il est nommé capitaine de City par l'entraineur Roberto Mancini. Malgré des performances honorables, il fait part rapidement de son désir de quitter l'Angleterre pour rentrer en Argentine. À la fin de la saison Carlos Tevez qualifie son équipe pour la ligue des champions en terminant a la 3ème place du championnat puis remporte son premier trophée avec Manchester City en battant Stoke City en finale de la F.A Cup. Il est ensuite nommé dans l'équipe type de la Première League au côté de Berbatov et nominé comme meilleur joueur de première league. Il termine meilleur buteur du championnat d'Angleterre à côté de son ancien coéquipier Dimitar Berbatov de Manchester United. Malgré ses très bonnes performances, Carlos Tévez souhaite toujours quitter le club mancunien, mais il finit par rester pour la saison 2011-2012 et est cantonné à un rôle de remplaçant à cause des bonnes performances d'Edin Dzeko, Mario Balotelli, Sergio Agüero, David Silva ou encore Samir Nasri. Le 27 septembre 2011, lors de la 2e journée de Ligue des champions contre le Bayern Munich, Carlos Tévez entérine le divorce avec Roberto Mancini en refusant de rentrer en jeu alors que son équipe est menée 2-0, selon les dires de son coach. Dès le lendemain, l'Argentin s'est empressé de dire à la presse qu'il n'avait jamais tenu ces propos. Les dirigeants du club souhaitent mener une enquête et suspendent Carlos Tévez de toute activité au sein du club pour une période maximale de deux semaines[7]. Pour ce refus d'entrer en jeu, l'Argentin se voit infliger une amende de 1,15 millions d'euros (1 million de livres) par son club[8].

Équipe nationale

À la fin de l'année 2010, il compte soixante sélections en équipe d'Argentine pour douze buts.

Il est sélectionné pour la première fois en équipe nationale le 31 mars 2004, pour la réception de l'Équateur (1-0)[5]. Il s'impose très vite et pendant l'été, il est titulaire pour la Copa América 2004, que l'Argentine perd en finale aux tirs au but face au Brésil (2-2 a.p.). Son premier fait d'arme en sélection est sa performance lors des Jeux olympiques de 2004 dont il termine meilleur buteur (huit réalisations en six matches, dont le but de la victoire lors de la finale face au Paraguay).

Sélectionné pour la Coupe du monde 2006, il y marque un but face à la Serbie-et-Monténégro (6-0), après un festival de dribbles. En Copa América 2007, il parvient en finale mais s'incline de nouveau face au Brésil. Puis lors de la Coupe du monde 2010, il est de nouveau sélectionné et inscrit deux buts face au Mexique en 1/8e de finale.

Buts internationaux

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 17 juillet 2004 Estadio Elias Aguirre,
Chiclayo, Pérou
Drapeau du Pérou Pérou 1 – 0 1 – 0 Copa América 2004
2. 20 juillet 2004 Estadio Nacional,
Lima, Pérou
Drapeau de Colombie Colombie 1 – 0 3 – 0 Copa América 2004
3. 1er mars 2006 St. Jakob-Park,
Bâle, Suisse
Drapeau de Croatie Croatie 1 – 0 2 – 3 Amical
4. 16 juin 2006 WM Stadion Gelsenkirchen,
Gelsenkirchen, Allemagne
Drapeau Serbie-et-Monténégro 5 – 0 6 – 0 Coupe du monde 2006
5. 2 juin 2007 St. Jakob-Park,
Bâle, Suisse
Drapeau de Suisse Suisse 1 – 0 1–1 Amical
6. 5 juin 2007 Camp Nou,
Barcelone, Espagne
Drapeau d'Algérie Algérie 1 – 0 4 – 3 Amical
7.&8. 28 juin 2007 Estadio José Pachencho Romero,
Maracaibo, Venezuela
Drapeau des États-Unis États-Unis 4 – 1 4 – 1 Copa América 2007
9. 28 mars 2009 El Monumental,
Buenos Aires, Argentine
Drapeau du Venezuela Venezuela 2 – 0 4 – 0 Éliminatoires de la coupe du monde 2010
10. 24 mai 2010 El Monumental,
Buenos Aires, Argentine
Drapeau du Canada Canada 4 – 0 5 – 0 Amical
11.&12. 27 juin 2010 Soccer City,
Johannesburg, Afrique du Sud
Drapeau du Mexique Mexique 2 – 0 3 - 1 Coupe du monde 2010

Statistiques détaillées

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Ligue des Champions Coupe UEFA
Division Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
2006 - 2007 West Ham Drapeau d'Angleterre Angleterre Premier League 26 7 0 0 - - 2 0
2007 - 2008 Manchester United Drapeau d'Angleterre Angleterre Premier League 34 14 0 0 12 4 - -
2008 - 2009 Manchester United Drapeau d'Angleterre Angleterre Premier League 29 5 0 0 9 2 - -
2009 - 2010 Manchester City Drapeau d'Angleterre Angleterre Premier League 35 23 7 7 - - - -
2010 - 2011 Manchester City Drapeau d'Angleterre Angleterre Premier League 25 21 1 1 0 3 0
2011 - 2012 Manchester City Drapeau d'Angleterre Angleterre Premier League 0 0 0 0 0 0 0

Mis à jour au 18 Mai 2011[9]

Palmarès

En équipe

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. (en) 5739 Carlos Tévez sur ESPN Soccernet. Consulté le 1er janvier 2011
  2. 182373/index.html Statistiques de Tévez en sélection argentine, FIFA. Consulté le 1er janvier 2011
  3. a, b, c, d, e, f et g Véronica Brunati et Javier Pietro Santos, « Carlito's way », dans So Foot, no 69, octobre 2009, p. 28-31 
  4. David Appadoo, « Tevez, même pas mal ! », dans France Football, no 3392, 12 avril 2011, p. 54 (ISSN 0015-9557) 
  5. a et b Carlos Tévez, Fluctuat.net. Consulté le 1er janvier 2011
  6. a et b (en) Is this man the new Abramovich or is he a front for the real thing?, Guardian, 10 déc. 2004. Consulté le 1er janvier 2011
  7. Carlos Tévez suspendu sur L'Equipe, le 29 Septembre 2011.
  8. Tevez: 1 million de livres d'amende sur L'Equipe, le 26 Octobre 2011.
  9. Statistiques de Tevez sur footballdatabase.eu



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Carlos Tévez de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carlos Tévez — Nombre Carlos Alberto Martínez Tévez Apodo Carl …   Wikipedia Español

  • Carlos Tévez — Carlos Tevez (2009) Spielerinformationen Voller Name Carlos Alberto Tévez Geburtstag 5. Februar 1984 …   Deutsch Wikipedia

  • Carlos Tevez — Carlos Tévez Carlos Tévez …   Wikipédia en Français

  • Carlos Tevez — Carlos Tévez Spielerinformationen Voller Name Carlos Alberto Tévez Geburtstag 5. Februar 1984 Geburtsort Gran Buenos Aires, Arge …   Deutsch Wikipedia

  • Carlos Tévez — Infobox Football biography playername = Carlos Tévez fullname = Carlos Alberto Tévez dateofbirth = birth date and age|1984|2|5|df=y cityofbirth = Ciudadela, Buenos Aires countryofbirth = Argentina height = convert|5|ft|8|in|m|2|abbr=on [cite book …   Wikipedia

  • Carlos Tévez — Carlos Alberto Tévez, nació en Fuerte Apache el 20 de febrero de 1984. Salido de las inferiores de Boca Juniors, debutó en el club de la ribera en octubre del 2001. Jugó en el equipo argentino hasta diciembre de 2004 y ganó 4 títulos (Copa… …   Enciclopedia Universal

  • Carlos Alberto Tévez — Carlos Tévez Carlos Tévez …   Wikipédia en Français

  • Carlos Alberto Tevez — Carlos Tévez Spielerinformationen Voller Name Carlos Alberto Tévez Geburtstag 5. Februar 1984 Geburtsort Gran Buenos Aires, Arge …   Deutsch Wikipedia

  • Carlos Alberto Tévez — Carlos Tévez Spielerinformationen Voller Name Carlos Alberto Tévez Geburtstag 5. Februar 1984 Geburtsort Gran Buenos Aires, Arge …   Deutsch Wikipedia

  • Tevez — Carlos Tévez Spielerinformationen Voller Name Carlos Alberto Tévez Geburtstag 5. Februar 1984 Geburtsort Gran Buenos Aires, Arge …   Deutsch Wikipedia