Carlo Ginzburg


Carlo Ginzburg

Carlo Ginzburg (né en 1939, à Turin) est un historien et un historien de l'art italien contemporain, considéré comme l’un des plus importants de sa génération et comme un éminent représentant de la microhistoire. Il est le fils de la romancière italienne Natalia Ginzburg (née Levi) et du journaliste activiste Leone Ginzburg.

Sommaire

Biographie

Il a reçu un doctorat de philosophie à l'université de Pise en 1961. Carlo Ginzburg fut professeur d’histoire moderne à l'université de Bologne, avant d'enseigner à l'université de Californie (États-Unis).

Il s'est intéressé à la sorcellerie et à sa répression à la fin du Moyen Âge. Il a écrit des articles, dans diverses revues, notamment dans Past and Present ou encore Quaderni Storici.

En 1992, il reçoit le Prix Aby Warburg et, en 2005, le prix Antonio Feltrinelli, décerné par l'Académie des Lynx pour les sciences historiques.

En 1993, lui et l'archéologue Jean-Paul Demoule, reçoivent le Prix Lyssenko, prix parodique, « pour leur contribution aux études indo-européennes ». Carlo Ginzburg avait rédigé un article en 1984 intitulé Mythologie germanique et nazisme. Sur un ancien livre de Georges Dumézil. où il s'en prenait aux présupposés idéologiques du comparatiste.

En 2002, il défend Adriano Sofri, accusé de meurtre[1].

En janvier 2007, avec Paul Ginsborg, Marcello Flores, Sergio Luzzatto, Claudio Pavone, Enzo Traverso et d'autres intellectuels, Ginzburg signe un appel contre un projet de loi présenté par le ministre de la Justice Clemente Mastella, ayant pour but de punir de manière spécifique le négationnisme. Ils ont fait valoir que la législation italienne était déjà suffisante pour faire face à de tels actes.

Œuvre

Démarche

Les écrits de Ginzburg tout au long de sa carrière se portent en faveur de la réalité historique dans la visée du témoignage. Ses ouvrages regorgent d’événements racontés sous plusieurs angles d’attaques afin d’offrir une sorte d’histoire microscopique et au plus près de la vérité des faits. Carlo Ginzburg est une des têtes de file de la microhistoire.

Bibliographie

  • Da Aby Warburg a E. H. Gombrich, dans Studi medievali, VII, nº 2 (1966), p. 1013-1065.
  • avec Enrico Castelnuovo, Centro e periferia, dans Storia dell’arte italiana, I Parte (1979) ; trad. par Dario Gamboni, Domination symbolique et géographie artistique dans l’histoire de l’art italien, dans Actes de la recherche en sciences sociales, 40, Paris, 1981, p. 51-72 (en ligne).
  • Le fromage et les vers. L’univers d’un meunier frioulan du XVIe siècle, Paris, Aubier, 1980 (1976).
  • Signes, traces, pistes. Racines d'un paradigme de l'indice, dans Le débat (nov. 1980), p. 3-44.
  • Enquête sur Piero della Francesca, 1983.
  • Mythes, emblèmes, traces ; morphologie et histoire, Paris, Flammarion, 1989 (1986) dont le chapitre Traces. Racines d’un paradigme indiciaire, pp. 139-180 ; nouvelle édition augmentée, revue par Martin Rueff, Verdier, 2010.
  • Le sabbat des sorcières, Paris, Gallimard, 1992 (1989 chez Einaudi).
  • Les Batailles nocturnes, sorcellerie et rituels agraires aux XVIe et XVIIe siècles, éd. Flammarion, coll. "Champs", 1993 (1983).
  • Le Juge et l'historien. Considérations en marge du procès Sofri, Paris, Verdier, 1998.
  • A distance. Neuf essais sur le point de vue en histoire, éd. Gallimard, coll. "Bibliothèque des histoires", 2001
  • Rapports de force : histoire, rhétorique, preuve, éd. Seuil, coll. "Hautes études", 2003 (1999).
  • Nulle île n'est une île : quatre regards sur la littérature anglaise, Paris, Verdier, 2005.
  • Un seul témoin, éd. Bayard, 2007
    Traduction d'un article paru dans la revue Quaderni Storici en 1992 sous le titre "Unus testis", suivi d'un entretien paru dans la revue Vacarme
  • La latitude, les esclaves, la Bible, dans Vivre le sens, Centre Roland-Barthes, éditions du seuil, 2009, p. 13-37.
  • Le Fil et les traces, traduit par Martin Rueff, Verdier, 2010.

Notes et références

  1. Le Juge et l’Historien Considérations en marge du procès Sofri — Le 2 mai 1990, après cinq jours de délibérations, la cour condamne Sofri, Pietrostefani et Bompressi à vingt-deux ans et Marino à onze ans de prison pour le meurtre de Calabresi.

Lien interne

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Carlo Ginzburg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carlo Ginzburg — Saltar a navegación, búsqueda Carlo Ginzburg (Turín, 1939) es un historiador italiano abanderado de la Microhistoria. Hijo de la escritora italiana Natalia Ginzburg y del intelectual Leone Ginzburg, hoy en día Carlo Ginzburg trabaja en California …   Wikipedia Español

  • Carlo Ginzburg — is a noted historian and pioneer of microhistory. He is most famous for his ground breaking book, The Cheese and the Worms: The Cosmos of a Sixteenth Century Miller, which examined the beliefs of an Italian heretic, Menocchio, from Montereale… …   Wikipedia

  • Carlo Ginzburg — (* 1939 in Turin) ist ein italienischer Historiker und Kulturwissenschaftler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Auszeichnungen 3 Werke 3.1 …   Deutsch Wikipedia

  • Ginzburg — es el apellido de: Carlo Ginzburg (n. 1939), historiador italiano; Leone Ginzburg (1909 1944), escritor italiano, padre de Carlo Ginzburg; Natalia Ginzburg (1916 1991), escritora italiana, madre de Carlo Ginzburg; Esta página de desambiguación… …   Wikipedia Español

  • Ginzburg — ist der Familienname folgender Personen: Carlo Ginzburg (* 1939), italienischer Historiker Esti Ginzburg (* 1990), israelisches Model und Schauspielerin Ilja Jakowlewitsch Ginzburg (1859–1939), russischer Bildhauer Jewgenija Semjonowna Ginsburg… …   Deutsch Wikipedia

  • Ginzburg —  Pour l’article homophone, voir Ginsburg. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le nom de Ginzburg est celui de plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) : Alexander Ginzburg …   Wikipédia en Français

  • Carlo (Vorname) — Herkunft und Bedeutung Carlo ist die italienische Form von Karl. Vom althochdeutschen „karal“ abgeleitet, bedeutet der Name „Mann“, „Ehemann“, oder auch der Freie . Namenstag Der Namenstag ist der 4. November zu Ehren Karl Borromäus (ital. Carlo… …   Deutsch Wikipedia

  • Carlo Levi — (1947) Graziadio Carlo Levi (* 29. November 1902 in Turin; † 4. Januar 1975 in Rom) war ein italienischer Schriftsteller, Maler und Politiker. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Carlo Rubbia — Carlo Rubbia, 2005. Carlo Rubbia (31 mars 1934 à Gorizia, Frioul Vénétie julienne, Italie ) est un physicien italien. Il est colauréat avec Simon van der Meer du prix Nobel de physique de 1984 …   Wikipédia en Français

  • Carlo Levi — He is best known for his book, Cristo si è fermato a Eboli ( Christ Stopped at Eboli ), published in 1945, a memoir of his time spent in exile in Lucania, Italy, after being arrested in connection with his political activism. In 1979, the book… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.