Cardinal de Fleury


Cardinal de Fleury

André Hercule de Fleury

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleury.
Cardinal
Berretta cardinalizia.png
André Hercule de Fleury
de l'Église catholique romaine
Image de André Hercule de Fleury
Portrait par Hyacinthe Rigaud
Blason de André Hercule de Fleury
Naissance 28 juin 1653
à Lodève
Ordination
sacerdotale
1679
Consécration
épiscopale
22 novembre 1699 par
card. Louis-Antoine de Noailles
Évêque Évêque de Fréjus (France)
Créé
cardinal
11 septembre 1726
par le pape Benoît XIII
Décès 29 janvier 1743
à Issy-les-Moulineaux
 
Cardinal
Titre cardinalice
Collège cardinalice · Consistoire
Tous les cardinaux
(en) Fiche

Portail du catholicisme · Instructions

André Hercule de Fleury, né à Lodève le 28 juin 1653 et mort à Issy-les-Moulineaux le 29 janvier 1743, est un homme d'État français, qui a été de facto principal ministre de l'État sous Louis XV au début de son règne (17261743).

Sommaire

Biographie

Fils de Jean de Fleury, receveur des décimes languedocien, il est ordonné prêtre en 1674. Il poursuit ensuite ses études de théologie, obtenant sa licence en 1676. Il devient ensuite chanoine de Montpellier puis, par protection du cardinal de Bonzi, aumônier de la reine Marie-Thérèse. Il obtient ensuite en 1699 le diocèse de Fréjus « par indignité divine » suivant ses propres termes.

Le 1er avril 1716, il est nommé par le duc d'Orléans, régent du royaume, précepteur du jeune Louis XV, conformément au deuxième codicille du testament de Louis XIV. En 1717, le Régent lui accorde le privilège considérable de monter dans le carrosse du roi : en effet « monter dans le carrosse du roi » avait pour conséquence de pouvoir dialoguer avec lui (parler de l'état du royaume, obtenir des grâces etc...) et d'être vu par tous dans une certaine intimité avec le monarque. Ce privilège était donc d'une grande importance politique. Il est élu cette même année à l'Académie française.

En 1721, il est nommé abbé commendataire de Saint-Étienne de Caen.

En 1722, au moment du sacre, il tient le rôle d'un pair ecclésiastique.

L' accession au pouvoir

En 1726, il est appelé par Louis XV, dont il a gagné la confiance et l'affection, pour remplacer le duc de Bourbon. « M. de Fréjus », comme on l'appelle, devient premier ministre de fait — on peut expliquer qu'il n'ait pas été nommé officiellement par le fait qu'un premier ministre officiel doit signer une grande quantité de documents officiels, or Fleury est vieux et de faible constitution physique. En septembre de la même année, sur la demande du roi, il est nommé cardinal.

La Politique du cardinal

Hôtel du Cardinal de Fleury à Lodève, aujourd'hui musée

Le cardinal de Fleury gouverne avec prudence et sagesse : à l'intérieur, il rétablit le budget de l'État, stabilise la monnaie, reprend la politique de Colbert, pacifie dans la mesure du possible le problème janséniste. En revanche, il ne parvient pas à entraver la montée de l'opposition parlementaire.

Sa politique extérieure est marquée par une recherche de la paix et de la stabilité européenne. Entraîné par le roi dans la guerre de Succession de Pologne, il la conclut rapidement par le traité de Vienne de 1738 qui apporte à terme la Lorraine et le Barrois à la France.

Il se distingue également par la modération de son train de vie : contrairement à ses prédécesseurs cardinaux de Richelieu ou Mazarin, il n'amasse pas une fortune. Il dépense ses revenus commendataires en aumônes et se contente de ses appointements de ministre (20 000 livres).

Son acharnement à conserver son pouvoir jusqu'à sa mort en 1743 lui vaut le surnom de « Son Éternité ».

Il est élu membre de l'Académie française en 1717, de l'Académie des sciences en 1721 et de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1725. Il reçoit le titre de proviseur de la Sorbonne et de supérieur de la maison de Navarre.

Bibliographie

  • Arnaud de Maurepas, Antoine Boulant, Les ministres et les ministères du siècle des Lumières (1715-1789). Étude et dictionnaire, Paris, Christian-JAS, 1996, 452 p.
  • Michel Antoine, Louis XV, Fayard, 1989
  • Guy Chaussinand-Nogaret, Le Cardinal de Fleury : Le Richelieu de Louis XV, Biographie-Payot, 2002
  • J. Mercadier, Le Cardinal de Fleury, Beffroi, 2002

Articles connexes

Liens externes


Précédé par
François de Callières
Fauteuil 29 de l’Académie française
1717-1743
Suivi par
Paul d'Albert de Luynes
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Hercule de Fleury ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cardinal de Fleury de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FLEURY (C.) — FLEURY CLAUDE (1640 1723) Fils d’un avocat au Conseil du roi, Claude Fleury commence une carrière au Parlement et entre dans les ordres en 1667, à l’instigation de Bossuet. Précepteur des fils du prince de Conti, puis du fils légitimé de Louis… …   Encyclopédie Universelle

  • Cardinal Fleury — André Hercule de Fleury Pour les articles homonymes, voir Fleury. Cardinal …   Wikipédia en Français

  • Cardinal Richelieu — The Red Eminence redirects here. For Soviet statesman, see Mikhail Andreyevich Suslov. Armand Jean du Plessis, Cardinal de Richelieu Portrait of Cardinal Richelieu, 1637, Philippe de Champaigne 1st Chief Minister of the …   Wikipedia

  • Cardinal Mazarin — For Swedish artist Per Gessle s 2003 album, see Mazarin (album). Jules Mazarin Portrait of Cardinal Jules Mazarin 2nd Chief Minister of the French Monarch …   Wikipedia

  • FLEURY (A. H. de) — FLEURY ANDRÉ HERCULE DE (1653 1743) cardinal français Fils d’un receveur des décimes, André Hercule de Fleury fut voué, en raison de la pauvreté de sa famille, à la carrière ecclésiastique. Il fut introduit à la cour par le cardinal de Bonzi,… …   Encyclopédie Universelle

  • Fleury Abbey — (Floriacum) in Saint Benoît sur Loire, Loiret, France, founded about 640, was one of the richest and most celebrated Benedictine monasteries of Western Europe. Its modern name is Fleury Saint Benoît sur Loire, based on the claim that the relics… …   Wikipedia

  • Fleury — can refer to:* Abbo of Fleury (c.950 ndash; 1004) abbot of the monastery of Fleury * Cardinal André Hercule de Fleury, Bishop of Fréjus (1653 1743), chief minister of Louis XV of France * Claude Fleury (1640 ndash; 1723), French historian *… …   Wikipedia

  • Fleury [3] — Fleury, André Hercule dö, Cardinal und Premierminister Ludwigs XV., geb. 1653 zu Lodève in Languedoc, 15jähr. Domherr zu Montpellier, 24jähr. Almosenier der Königin Maria Theresia, 1698 Bischof zu Frejus, vom Prinzen Eugen bei seinem Einfalle in… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cardinal Deusdedit —     Cardinal Deusdedit     † Catholic Encyclopedia ► Cardinal Deusdedit     Born at Todi, Italy; died between 1097 and 1100. He was a friend of St. Gregory VII and defender of his reformation measures; Deusdedit joined the Benedictine Order and… …   Catholic encyclopedia

  • Fleury [3] — Fleury (spr. Flöri), 1) Claude, geb. 6. Decbr. 1640 in Paris, erhielt seine Erziehung im Collegium der Jesuiten in Clermont, widmete sich Anfangs den rechtswissenschaftlichen Studien u. wurde 1658 Parlamentsadvocat; trat aber später in den… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.