Cambon


Cambon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cambon (homonymie).

43° 54′ 49″ N 2° 12′ 46″ E / 43.9136111111, 2.21277777778

Cambon
Armoiries
Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement d'Albi
Canton Canton de Villefranche-d'Albigeois
Code commune 81052
Code postal 81990
Maire
Mandat en cours
Sarah Laurens
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Albigeois
Démographie
Population 1 383 hab. (1999)
Densité 179 hab./km²
Gentilé Cambonnais
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 49″ Nord
       2° 12′ 46″ Est
/ 43.9136111111, 2.21277777778
Altitudes mini. 189 m — maxi. 333 m
Superficie 7,71 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Cambon est une commune française située dans le département du Tarn et la région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Cambonnais.

Sommaire

Géographie

Superficie 771 hectares

Altitude 210 mètres


Topographie Le territoire est composé de 5 vallées étroites (vallée de Sottes, du Lézert, de la Tabournié, de PlanqueTorte) enserrées entre 5 coteaux ou plateaux (La Maurélié, La Lauzié, La Fourestole, Le Bourg, La Sarrade).

Découpages administratifs Canton de Villefranche d’Albigeois


Démographie (Les ‘Cambonnais’ / Los ‘Camboneses’)

Evolution de la population de Cambon d'Albi de 1962 à 2008

L’habitat

(80 maisons habitées en 1960 contre plus de 720 en 2008)

La topographie de la commune explique la forme de l’habitat ancien. Les habitants étaient regroupés en petits hameaux, situés sur les plateaux (Falcou, Roche, Bernadou, La Borie, Grèzes, Le Bourg, Rayssaguel, Lanel, Gaurels, La Lauzié et La Sarrade).

La population actuelle est éparpillée sur l’ensemble du territoire de la commune et souvent regroupée en hameau : les hameaux anciens cités précédemment, mais qui se sont agrandis et les hameaux nouveaux : Mazens le Bas, Mazens le Haut, Guitardou, Planque Torte, La Fourestole, Les Marches de Phoebus, La Rivière de Gaurels, La Maurélié, Mailhol Grand, Plaine de Gaurels, les Combettes, la Mouline, la Combe…

Histoire

Etymologie Cambon est formé sur le mot gaulois cambo :courbe, méandre, qui a aussi pris le sens de : "terrain fertile près d'un cours d'eau ou dans une courbe". Cambon d'Albi est située sur une hauteur moyenne entre deux ruisseaux bordés de cambans

Quelques repères historiques:

XIIème siècle : A l'emplacement de l'église actuelle, il semble que fut édifié un château sur cette hauteur et que le village se soit dès lors ceint de murailles.(Août 1166 : autorisation donnée par Raymond Trencavel et son fils Roger de construire le château de Cambon en Albigeois.) XIIIème siècle :Ancien prieuré fortifié.

XIVème siècle : Construction de l'église Saint-Pierre, faisant partie de ces fortifications. En témoigne, le mur côté sud-ouest, surmonté de créneaux.

1789 : Communautés de Cambon (dite Cambon de Montels) et de Grèzes, sénéchaussée de Carcassonne, diocèse d'Albi.

1790 : Municipalités de Cambon et de Grèzes, canton de Saint-Juéry, district d'Albi.

1791 : Le 11 juin, la commune de Grèzes a été réunie à celle de Cambon.

An X :Commune de Cambon, canton de Saint-Juéry puis de Villefranche, arrondissement d'Albi.

1832: Ordonnance du 28 octobre délimitant Cambon et la nouvelle commune de Cunac : Cambon récupère toute la partie sud de la route Albi-Millau.

1957: Projet d'adoption du nom "Cambon d'Albi" Avis favorable du Conseil Général du 15 mai 1957.

Jusqu'aux années 1960 :La commune demeure rurale et agricole : viticulture, activités artisanales... 80 maisons habitées en 1960.

Après 1960 : Début de l'urbanisation, Cambon d'Albi passe d'une commune rurale à une commune périurbaine.

2003 : Adhésion à la Communauté d'Agglomération de l'Albigeois.


(Source : site de la mairie de Cambon)

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Sarah Laurens[1]    
mars 2001 2008 Jean-Louis Mathieu    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Insee[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
317 361 530 818 1183 1383 1783 1784[3]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Pierre : église à nef unique avec deux chapelles latérales, orientée est-ouest. Le matériau utilisé est le moellon du schiste du Ségala proche.
  • Peintures classées : L’adoration des Mages, peinture à l'huile sur bois, XVIIe siècle (copie d'époque du tableau de Jacopo Bassano) ; L’Adoration des Bergers : peinture à l'huile sur bois, classée en 1908, Ecole italienne XVIe siècle (copie d'époque d'une œuvre remaniée d'Abraham Bloemaert)

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. Site de l'association des maires du Tarn consulté le 6 avril 2009 [1]
  2. Cambon sur le site de l'Insee
  3. Insee - Population légale 2007 entrée en vigueur le 1er janvier 2010 [2]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cambon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cambon — steht für: Orte in den Vereinigten Staaten: Cambon (Florida) Cambon (Illinois) in Frankreich: Cambon (Tarn), im Département Tarn Cambon ist der Familienname folgender Personen: Joseph Cambon (1756–1820), französischer Politiker Jules Cambon… …   Deutsch Wikipedia

  • CAMBON (J.) — CAMBON JOSEPH (1756 1820) Originaire de Montpellier, issu d’une famille de négociants, de religion réformée, Cambon est élu à l’Assemblée législative par le département de l’Hérault. Il y révèle une connaissance des problèmes financiers qui… …   Encyclopédie Universelle

  • Cambon — Saltar a navegación, búsqueda Cambon País …   Wikipedia Español

  • CAMBON (P. et J.) — CAMBON PAUL (1843 1924) & JULES (1845 1935) Avec son frère Paul, Jules Cambon appartient à la grande époque diplomatique. Conciliateurs, intelligents, mondains dans le monde d’alors, la guerre est le dernier recours de leur adresse. Paul a été… …   Encyclopédie Universelle

  • Cambon —   [kã bɔ̃],    1) Joseph, französischer Politiker, * Montpellier 16. 6. 1756, ✝ Saint Josse ten Noode (Region Brüssel) 15. 2. 1820; Kaufmann, Anhänger der Revolution, wurde 1791 Mitglied der Nationalversammlung, 1792 des Konvents, 1793 des… …   Universal-Lexikon

  • cambón — (de «camba»; Ast.) m. Trozo de la *rueda de la *carreta que sirve de soporte a las cambas y por el que pasa el eje. ⇒ Camón. * * * cambón. (De camba1). m. rur. Ast …   Enciclopedia Universal

  • Cambon — Nom porté notamment dans le Tarn, le Lot et l Hérault. Désigne celui qui est originaire de Cambon, toponyme très fréquent en pays languedocien et variante de Chambon (voir Xambo pour le sens) …   Noms de famille

  • Cambon — is a town and commune of the Tarn department of southern France.ee also*Communes of the Tarn department …   Wikipedia

  • Cambon — (spr. Kambong), Joseph, geb. 1754 in Montpellier; Kaufmann, wurde 1791 Deputirter der Gesetzgebenden Versammlung u. des Convents, widmete seine Thätigkeit Anfangs den Finanzen, legte das große Buch öffentlicher Schuld an, fertigte treffliche… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cambon — (spr. kangbóng), 1) Peter Joseph, Mitglied des franz. Nationalkonvents, geb. 17. Juni 1754 in Montpellier, gest. 15. Febr. 1820 in Brüssel, war Fabrikant, als er zum Deputierten in die Gesetzgebende Versammlung und sodann in den Konvent gewählt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cambon — (Cambong), Joseph, geb. 1754 zu Montpellier, Kaufmann, 1791 Mitglied der Nationalversammlung, stimmte im Convente für den Tod des Königs, wirkte mit zum Sturze Robespierres, wollte aber Billaud Varennes und die anderen »großen Verbrecher«… …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.