Calliope

Calliope
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calliope (homonymie).
Calliope, détail du « sarcophage des Muses », œuvre romaine du IIe siècle ap. J.-C.

Dans la mythologie grecque, Calliope (en grec ancien Καλλιόπη / Kalliópê, « belle voix ») était la muse de la poésie épique et de la grande éloquence.

Sommaire

Mythe

Calliope, comme ses huit sœurs les muses, est une des neuf filles de Zeus et de Mnémosyne. Souvent représentée sous les traits d'une jeune fille à l'air majestueux, le front ceint d'une couronne d'or, emblème qui, selon Hésiode, indique sa suprématie parmi les autres muses. Elle est ornée de guirlandes, tient d'une main une trompette, et de l'autre le texte d'un poème épique. Elle est aussi représentée le front ceint de lauriers, tenant un stylet, des tablettes ou un volumen.

« Descends de l'Olympe, ô Calliope, ô reine,
Et dis sur la flûte un chant de longue haleine ;
Ou plutôt, la lyre entre les doigts,
Marie un air au timbre de ta voix[1]. »

Suivant les mythes, elle passe pour la mère d'Orphée, qu'elle a conçu avec le roi de Thrace Œagre[2]. Avec le dieu fleuve Achéloos, elle met au monde les Sirènes, puis Hymen[3] et Ialémos, qui donna son nom aux lamentations funèbres[4], enfants d'Apollon, et les Corybantes[5] fils de Zeus.

« Quoique généralement on donne les Muses pour vierges, des mythes particuliers qualifient Linus, Cymothoiis, Rhésus, Ialème, Orphée, Hyménée, les Sirènes, d'enfants de Calliope. Elle eut les deux premiers d'Œagre, le troisième de Strymon, les trois suivants d'Apollon, les Sirènes d'Achélous. Il est piquant de remarquer que, de ces amants mystérieux, deux sont des dieux-fleuves (or les fleuves sont en mythologie des symboles de chant), et qu'un troisième est le chant même dans sa plus haute comme dans sa plus pure divinisation[6]. »

Notes et références

Sculpture ayant les attributs de Calliope, copie romaine d'après un groupe statutaire grec des muses, Munich
  1. Horace, Odes, III, 4 (À Calliope) ; poème complet sur Wikisource
  2. D'autres donnent Apollon pour père d'Orphée.
  3. On donne aussi le dieu Hymen pour fils de Dyonisos et d'Aphrodite.
  4. Nouveau Larousse illustré, T.5, dir. Claude Augé, Paris, 1897-1904.
  5. On donne aussi les Corybanthes pour fils d'Apollon et de Thalie.
  6. Biographie universelle ancienne et moderne, JF et LG Michaud, ed. Michaud frères, 1832

Sources

  • Robert Graves, Les Mythes grecs [détail des éditions].
  • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Grands dictionnaires », 1999 (1re éd. 1951) (ISBN 2-13-050359-4) .
  • F. Noël, Dictionnaire de la fable, ou, Mythologie grecque..., éd. Le Normant, 1803.

Voir aussi

Article connexe

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Calliope de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Calliope — Cal*li o*pe (k[a^]l*l[imac] [ o]*p[ e]), n. [L. Calliope, Gr. Kallio ph, lit, the beautiful voiced; pref. kalli (from kalo s beautiful) + o ps, opo s, voice.] 1. (Class. Myth.) The Muse that presides over eloquence and heroic poetry; mother of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Calliópe — CALLIÓPE, es, Gr. Καλλιόπη, ης, (⇒ Tab. X.) des Jupiters und der Mnemosyne Tochter, eine von den neun Musen, Apollod. lib. I. c. 3. §. 1. welche den Namen von καλὸς, schön, und ὂψ, die Stimme, hat, weil sie einen schönen Klang der Stimme hören… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • calliope — (n.) 1858, steam whistle keyboard organ, named for Calliope, ninth and chief muse, presiding over eloquence and epic poetry, from Gk. Kalliope, lit. beautiful voiced, from kalli , combining form of kallos beauty + opos (gen. of *ops) voice,… …   Etymology dictionary

  • Calliope — dans la myth. grecque, muse de la Poésie épique, mère de Linos et d Orphée …   Encyclopédie Universelle

  • Calliope — Calliope,   griechischer Mythos: eine der Musen …   Universal-Lexikon

  • calliope — CALLIOPE. sub. fém. Nom de la Muse qui préside à la Poésie Épique …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Calliope — [kə lī′ə pē΄; ] for n., often [ kal′ē ōp΄] n. [L < Gr Kalliopē, the beautiful voiced < kallos, beauty + ops, VOICE] 1. Gr. Myth. the Muse of eloquence and epic poetry ☆ 2. [c ] a keyboard instrument like an organ, having a series of steam… …   English World dictionary

  • Calliope — In Greek mythology, Calliope ( beautiful voiced , also spelled Kaliope or Kalliope , in Greek, Καλλιόπη , pronounced in English /kə laɪəpi/ ka LIE oh pee) was the muse of epic poetry, daughter of Zeus and Mnemosyne, and is now best known as Homer …   Wikipedia

  • CALLIOPE — I. CALLIOPE una Musarum, Orphei mater, quae Rhetoricae et Herocio carmini praeesse existimatur, a vocis suavitate nomen habens, καλὸς enim bonus est, et ὄψ vox. Virg. in Epigr. Carmina Calliope libris Heroica mandat. Effertur et Calliopea. Virg.… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • calliope — cal·lì·o·pe s.f. TS ornit.com. nome comune di vari uccelli del genere Luscinia {{line}} {{/line}} DATA: 1930. ETIMO: dal lat. scient. (Luscinia) calliŏpe, da Calliope, gr. Kalliópē, nome della musa della poesia …   Dizionario italiano


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»