Calendrier liturgique orthodoxe


Calendrier liturgique orthodoxe

Le calendrier liturgique orthodoxe indique la place des fêtes fixes et mobiles, telle que le comput ecclésiastique l'a déterminé. À la différence du calendrier civil qui mesure le temps, le calendrier liturgique ne cherche qu'à rythmer l'année par le déroulement des activités liturgiques. Ce calendrier a beaucoup évolué durant les siècles de christianisme, s'enrichissant de nouvelles fêtes.

La procession de Pâques en Russie, tableau d'Illarion Prianichnikov (en) peint en 1893.

Sommaire

Calendrier liturgique orthodoxe ou calendriers liturgiques orthodoxes?

Un fait important est que certaines Églises orthodoxes ont adopté le calendrier grégorien entre 1923 et 1963 alors que d'autres utilisent encore le calendrier julien. Ainsi, pour les membres de ces dernières (Églises de Jérusalem, Russie, Géorgie, Serbie, Mont-Athos), les dates des fêtes religieuses sont décalées par rapport à celles des autres orthodoxes, et par rapport au calendrier civil, qui est partout le calendrier grégorien. Ainsi, ces orthodoxes fêtent bien Noël le 25 décembre dans le calendrier julien. Leur fête tombe donc le 7 janvier du calendrier civil grégorien (avant 1900, elle tombait le 6 janvier).

Ce changement de calendrier a été condamné par un concile local à l'époque comme une innovation contraire à la tradition. Ainsi, une petite partie de ces Églises orthodoxes qui ont refusé d'adopter le calendrier grégorien, ont également fait scission et se nomment les Églises orthodoxes vieilles-calendaristes. Ces dernières ont mis en avant le problème du calendrier de référence mais leurs revendications conservatrices sont bien plus profondes et font d'elles les pendants orthodoxes des catholiques traditionalistes. Il est donc important de bien comprendre qu'une Église orthodoxe ayant gardé le calendrier julien n'est donc pas forcément une Église orthodoxe vieille-calendariste.

La date de Pâques est cependant commune à toutes les Églises orthodoxes (à l'exception de l'Église autonome de Finlande) parce qu'elle est partout fixée à partir du calendrier julien.

Cette façon de calculer engendre des écarts variables avec la date déterminée par le calendrier grégorien : certaines années la date est la même, d'autres années il peut y avoir une semaine ou même cinq semaines de différence (Pâques tombe en avril ou en mai pour les orthodoxes, jamais en mars).

Les fêtes liturgiques

La journée liturgique commence la "veille" au soir, au coucher du soleil, conformément à l'usage sémitique. Elle comprend donc une nuit de veille et un jour conformément au récit de la Genèse "Il fut un soir, il fut un matin, premier jour". Certaines célébrations sont fêtées le même jour que leurs équivalentes du calendrier liturgique romain.

Une Fête des fêtes, Solennité des solennités

Elle comprend le jour de Pâques, inaugurant la semaine du Renouveau et le temps pascal qui dure en tout quarante jours.

Douze grandes fêtes

Elles sont souvent représentées sur les murs des églises. Tous les orthodoxes célèbrent une même fête à la même date (celle qui est indiquée ci-dessous) mais cette même date tombe d'abord selon le calendrier grégorien puis treize jours plus tard selon le calendrier julien. Les fêtes mobiles en revanche sont fêtées le même jour par tous les orthodoxes et à des dates différentes des deux calendriers.

Autres fêtes importantes

  • Nouvel an liturgique, prière pour la sauvegarde de la création, le 1er septembre.
  • Protection de la Très Sainte Mère de Dieu, le 1er octobre (en Grèce le 28 octobre).
  • Saints archanges, le 8 novembre.
  • Saint Nicolas, le 6 décembre.
  • Saint Basile le Grand et Circoncision du Seigneur, le 1er janvier.
  • Trois ss. Docteurs, Basile, Jean Chrysostome et Grégoire le T. , le 30 janvier.
  • Triomphe de l'Orthodoxie (Premier dimanche du Grand Carême).
  • Résurrection de Lazare (samedi veille des Rameaux).
  • Grande Semaine (semaine sainte entre Rameaux et Pâques).
  • Nativité de saint Jean Baptiste, le 24 juin.
  • Saints apôtres Pierre et Paul, le 29 juin.
  • Décollation de saint Jean Baptiste, le 29 août, jour de jeûne.
  • Autres fêtes, voir Dimanche, Liste des saints de l'Église orthodoxe

Jours de jeûne

  • Carême de Noël (40 jours du 15 novembre au 24 décembre).
  • La veille de la Théophanie, le 5 janvier.
  • Le Grand Carême (40 jours du Lundi pur à l'avant veille des Rameaux).
  • Semaine Sainte (du samedi veille des Rameaux au samedi saint).
  • Jeûne précédant la fête des apôtres Pierre et Paul, le 29 juin.
  • Jeûne de la Mère de Dieu, du 1er au 14 août.
  • Décollation de saint Jean Baptiste, le 29 août.
  • Exaltation de la Précieuse Croix
  • Mercredis et vendredis sauf en temps de grande fête.

Semaines complètes sans jeûne

  • Noël du 25 décembre au 4 janvier
  • Semaine du Pharisien et du Publicain, trois semaines avant le Grand Carême
  • Semaine des laitages (sans viande), semaine précédant le Grand Carême
  • Semaine de Pâques ou du Renouveau
  • Semaine de la Pentecôte

Dates de Pâques (selon le calendrier grégorien)

Les Églises et groupes orthodoxes utilisant le calendrier grégorien

Les Églises et groupes orthodoxes (non vieux-calendaristes) utilisant le calendrier julien


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Calendrier liturgique orthodoxe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calendrier Liturgique Catholique — Calendrier liturgique romain « Année liturgique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Année liturgique (homonymie). Catholicisme Religions sœurs (branches) …   Wikipédia en Français

  • Calendrier liturgique — romain « Année liturgique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Année liturgique (homonymie). Catholicisme Religions sœurs (branches) …   Wikipédia en Français

  • Calendrier liturgique catholique — Calendrier liturgique romain « Année liturgique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Année liturgique (homonymie). Catholicisme Religions sœurs (branches) …   Wikipédia en Français

  • Calendrier liturgique romain — « Année liturgique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Année liturgique (homonymie). Le calendrier liturgique catholique romain indique la place des fêtes fixes et mobiles, telle que le comput ecclésiastique l a… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier catholique — Calendrier liturgique romain « Année liturgique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Année liturgique (homonymie). Catholicisme Religions sœurs (branches) …   Wikipédia en Français

  • Calendrier Julien — Le calendrier julien est une réforme du calendrier romain introduite par Jules César en 46 av. J. C.. Utilisé dans la Rome antique à partir de 45 av. J. C., il reste employé jusqu à son remplacement par le calendrier grégorien à partir de la fin… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier Chrétien — Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Calendrier chretien — Calendrier chrétien Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Calendrier Copte — Pour les articles homonymes, voir Copte (homonymie). Sommaire 1 Origine 2 Fonctionnement 2.1 Mois …   Wikipédia en Français

  • Calendrier julien — Le calendrier julien résulte de la réforme du calendrier romain introduite par Jules César en 46. Il est utilisé dans la Rome antique à partir de 45. Il reste employé jusqu à son remplacement par le calendrier grégorien à la fin du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.