Caducee


Caducee

Caducée

Le caducée[1] est un attribut divin dans la mythologie grecque. Il en existe deux types : le caducée d'Hermès (appelé aussi « caducée de Mercure »), symbole de la médecine en Amérique, et celui d’Asclépios, symbole de la médecine en Europe et de la pharmacie.

Sommaire

Le caducée d'Hermès

Caducée d'Hermès

Le caducée d'Hermès (en grec ancien, κηρύκειον / kêrúkeion, « sceptre du héraut » ou ῥάϐδος / rhábdos, « bâton »), ou caducée de Mercure est composé d'un bâton surmonté de deux ailes, autour duquel s'enroulent deux serpents qui se font face à son sommet.

Apollon échangea avec Hermès sa baguette d'or contre une lyre. Selon Hygin, lorsque Hermès voulut séparer deux serpents en lutte, ceux-ci s'enroulèrent autour de la baguette.

Ce caducée est le sceptre porté par les hérauts, qui rend leur personne inviolable. À l'origine, il est simplement en olivier, encore avec ses branches. Par la suite, les branches sont enroulées autour du bâton pour figurer des serpents.

Il reste aujourd'hui encore un symbole du commerce comme de l'éloquence (il figure notamment sur la tribune de l'Assemblée nationale). Alors que le caducée d'Asclépios est un symbole de la médecine en Europe, celui d'Hermès représente la médecine en Amérique.

Le caducée d'Hermès selon l'ésotérisme

Les ésotéristes de toutes époques n'ont pas manqué d'interpréter à leur façon ce fameux insigne ou symbole. Voici l'interprétation de Omraam Mikhaël Aïvanhov. Le caducée a un axe, deux lignes s'élevant en "un mouvement de spirales entrelacées", cinq renflements. Il représente la structure occulte de l'anatomie humaine, telle que la voient Tantra-Yoga et Kundalinî Yoga. Le bâton central est le canal (nâdî) médian sushumnâ, à l'intérieur de la moelle épinière ; le long de ce canal, qui est "l'axe de la colonne vertébrale", s'élève l'énergie kundalinî ; les deux serpents sont les deux canaux Idâ, "polarisé négativement et lié à la Lune", et Pingalâ, "polarisé positivement et lié au Soleil" ; de haut en bas, pour les cinq renflements : cerveau (hémisphère droit et gauche), poumons (poumon gauche, coeur ; poumon droit), foie et rate (foie à droite, rate à gauche), rein (rein gauche, rein droit), glandes génitales (glande à droite, glande à gauche).

"D'après la Science initiatique, deux courants partent des hémisphères droit et gauche du cerveau et descendent en passant alternativement de part et d'autre de la colonne vertébrale. Le courant qui part de l'hémisphère droit du cerveau passe par le poumon gauche et le coeur, se dirige vers le foie, passe ensuite par le rein gauche et la glande génitale droite, puis se rend dans la jambe droite. Le second courant part de l'hémisphère gauche du cerveau, se rend au poumon droit, puis dans la rate et de là dans le rein droit, puis dans la glande génitale gauche et la jambe gauche. Ces courants se croisent donc et, à chaque croisement, s'opère le passage du positif au négatif, du masculin au féminin, et inversement" [2].

Galerie d'images liées au caducée d'Hermès

Caducée d'Asclépios

Article détaillé : Caducée d'Asclépios.

Le caducée d'Asclépios ou caducée d'Esculape est un bâton court le long duquel s'enroule un serpent; plus tard, ce bâton fut surmonté du miroir de la prudence. Ce caducée représente la médecine en Europe et la pharmacie. Il a été repris comme symbole par plusieurs professions médicales et paramédicales.

Sources antiques

  • Cornélius Népos, Vies des grands hommes, Hannibal [lire en ligne] : « Hannibal, pour indiquer clairement aux siens où se trouvait Eumène, envoie un messager dans un esquif avec le caducée. » Le caducée était un symbole de paix mais c'est aussi une allusion aux serpents venimeux utilisés pour effrayer les Pergaméniens.
  • Ovide, Métamorphoses [détail des éditions] [lire en ligne], I : « Mercure met à ses pieds des ailes, dans sa puissante main le caducée qui fait naître le sommeil, et sur sa tête un casque […]. Il se sert de ce caducée, comme un berger de sa houlette, pour conduire […] un troupeau de chèvres. »
  • Hygin, Astronomie [détail des éditions] [(la) lire en ligne], II, 7.
  • Plutarque, Vies parallèles [détail des éditions] [lire en ligne], Thésée : « Il [le héraut] accepta les couronnes ; mais, au lieu de les mettre sur sa tête, il en entoura son caducée. »

Notes et références

  1. (fr) Définitions lexicographiques et étymologiques de caducée du CNRTL.
  2. "La force kundalini et les chakras", in "Vous êtes des dieux", Éditions Prosveta, Fréjus, 1997, p. 178-180, 440-441

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
Ce document provient de « Caduc%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Caducee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • caducée — [ kadyse ] n. m. • caduce 1455; lat. caduceus; gr. kerukeion « insigne de héraut » ♦ Attribut de Mercure constitué par une baguette entourée de deux serpents entrelacés et surmontée de deux courtes ailes. Le caducée est le symbole du commerce. ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • caducée — CADUCÉE. s. m. Verge que les Poëtes ont attribuée à Mercure, accolée de deux serpents. On peint Mercure avec son caducée. On appelle, Caducée, Le baston couvert de velours & de fleurs de lys d or que portent le Roy d armes & les Heros d armes… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Caducée —  Ne doit pas être confondu avec Bâton d Asclépios ni Coupe d Hygie. Hermès tenant le caducée, détail d un kylix a …   Wikipédia en Français

  • caducée — (ka du sée) s. m. Verge entrelacée de deux serpents, qui est l attribut de Mercure. Le caducée est un des symboles de la paix. •   L éloquence est ce caducée de Mercure qui conduit les âmes, P. L. COUR. Lett. II, 342. •   L envie porte le serpent …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CADUCÉE — s. m. Verge accolée de deux serpents, que les poëtes donnent pour attribut à Mercure. On peint Mercure avec son caducée. Le caducée est un des symboles de la paix. CADUCÉE, se dit aussi Du bâton couvert de velours et fleurdelisé que portaient le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CADUCÉE — n. m. Baguette surmontée de deux ailes et entourée de deux serpents entrelacés que la mythologie donne pour attribut à Mercure. Il se dit aussi du Bâton couvert de velours et fleurdelisé que portaient le roi d’armes et les hérauts d’armes dans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CADUCEE — frz. öffentl. leistungsvermittelndes Datennetz mit max. 9600Baud, Vorläufer von TRANSPAC …   Acronyms

  • CADUCEE — frz. öffentl. leistungsvermittelndes Datennetz mit max. 9600Baud, Vorläufer von TRANSPAC …   Acronyms von A bis Z

  • Le Signe du caducée — (A Song of Sixpence) est un roman britannique de A. J. Cronin publié en 1964. Synopsis Récit se déroulant en Écosse abordant les thèmes chers à Cronin, l enfance, l amour, la religion et la médecine. Portail de la littérature …   Wikipédia en Français

  • ducée — caducée …   Dictionnaire des rimes