Cacus


Cacus

Dans la mythologie grecque, Cacus ou Cacos (en grec ancien Κακός / Kakós, « méchant, mauvais »), fils d'Héphaïstos, mi-homme et mi-satyre, était un Géant qui vomissait des tourbillons de flamme et de fumée. Des têtes sanglantes étaient sans cesse suspendues à la porte de sa caverne située en Italie, dans le Latium, au pied du mont Aventin.

Légende

Héraclès, après la défaite de Géryon, conduit ses troupeaux de bœufs sur les bords du Tibre, et s'endormit pendant qu'ils paissaient. Cacus en vola quatre paires, et, pour n'être pas trahi par les traces de leurs pas, les traîna dans son antre à reculons, par la queue. Le héros se disposait à quitter ces pâturages, lorsque les bœufs qui lui restaient se mirent à mugir : les vaches enfermées dans l'antre répondirent par des beuglements. Héraclès, furieux, court vers la caverne ; mais l'ouverture en était fermée avec un rocher énorme que tenaient suspendu des chaînes forgées par Héphaïstos. Héraclès ébranle les rochers, se fraye un passage, s'élance dans la caverne à travers les tourbillons de flamme et de fumée que le monstre vomit. Il le saisit, l'étreint de ses mains robustes et l'étrangle. Ovide et Dante dans la Divine Comédie (Enfer, chant XXV) le font tuer à coups de massue. En mémoire de cette victoire, les habitants du voisinage célébrèrent, tous les ans, une fête en l'honneur d'Héraclès. Des pierres gravées antiques représentent Cacus dans l'instant du vol, et sur le revers d'une médaille d'Antonin le Pieux, on voit ce monstre renversé, sans vie, aux pieds du héros, autour duquel se presse un peuple reconnaissant. Dans les plafonds peints à Bologne, au palais Zampiéri, par les Carrache, Cacus a une tête de bête sur un corps humain.

Source

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cacus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CACUS — Personnage qui nous est essentiellement connu par le récit que fait Virgile (Énéide , VIII, 185 275) de sa lutte contre Hercule. Monstre mi homme mi bête, Cacus est doué du pouvoir d’exhaler du feu et de la fumée. Une profonde caverne au pied de… …   Encyclopédie Universelle

  • Cacus — {{Cacus}} Ein riesenhafter, mörderischer Unhold, der sich als Sohn des Vulcanus* auf das Feuerspeien verstand und das Tor seiner Höhlenwohnung am Abhang des Aventins mit den Schädeln seiner Opfer dekorierte. Als Herakles* mit den Rindern des… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Cacus — Cacus, Sohn Vulcans, flammenspeiender Riese u. Straßenräuber in Italien, der auf dem Aventinischen Berge bei Rom in einer Höhle (Antrum Caci) wohnte, deren Eingang er mit einem Felsstück[545] schloß. Er stahl dem, von Geryon zurückkehrenden… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cäcus — Cäcus, Beiname des App. Claud. Crassus, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cācus — Cācus, im röm. Mythus ein feuerspeiender Riese, Sohn des Vulkan, stahl dem Herkules, als er mit den Rindern des Geryon am Tiber rastete, einen Teil derselben und zog sie rückwärts an den Schwänzen in seine Höhle am Fuß des Aventin, deren Eingang… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cacus — Cacus, myth., Riese, Vulkans Sohn, in Mittelitalien wohnend, von Herakles erschlagen, dem er Rinder geraubt hatte …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cacus — Cacus,   wahrscheinlich ein vorrömischer Feuergott. Ursprünglich bildete er wohl mit der sagenhaften Caca ein altitalisches Götterpaar. Nach einer späteren Version galt er als ungeheuerlicher, Feuer speiender Sohn des Vulkan; er lebte auf dem… …   Universal-Lexikon

  • Cacus — Herkules tötet den Cacus (Stich von Hans Sebald Beham, 1545) …   Deutsch Wikipedia

  • Cacus — In Roman mythology, Cacus was a fire breathing monster and the son of Vulcan. He lived in a cave in the Palatine Hill in Italy, the future site of Rome. To the horror of nearby inhabitants, Cacus lived on human flesh and would nail the heads of… …   Wikipedia

  • CACUS — I. CACUS Mons Hispaniae Moncaio, in Aragonia, prope confinia Castellae, inter Turiassonem, Boriam et Agredam. Melius Mons Caunus, quod vide. II. CACUS pastor Aventini incola, qui inter cetera furta, quibus agrum Latinum quottidie infestabat,… …   Hofmann J. Lexicon universale