CQQCOQP


CQQCOQP

QQOQCCP

La méthode QQOQCCP (Qui fait Quoi ?, Où ? Quand ? Comment ? Combien ? et Pourquoi) permet la collecte exhaustive et rigoureuse de données précises en adoptant une démarche d'analyse critique constructive basée sur le questionnement systématique. Elle permet également de structurer un exposé des faits ou d'un problème en posant (et en répondant) un minimum de questions. Elle est basée sur les 'circonstances' définis par le rhéteur grec Hermagoras de Temnos et transmises par St. Augustin: Quis, quid, quando, ubi, cur, quem ad modum, quibus adminiculis.[1] Elles sont parfois faussement attribuées à Quintilien ou Ciceron.

De manière humoristique, les lettres sont parfois réorganisées afin de créer un allographe: CQQCOQP.

Sommaire

Description

On remarque que le questionnement d'un problème rencontré nécessite de répondre toujours aux mêmes questions et en particulier :

  • Que fait-on ?
  • Avec quoi le fait-on ?
  • Qui ? Qui le fait ? Et pourquoi cette personne ?
  • Où le fait-on ?
  • Quand le fait-on ?
  • Avec quelle quantité ? Combien ça coûte ?
  • Comment le fait-on ?
  • Pourquoi ? Pourquoi y a-t-il ce problème ? Et pourquoi le fait-on ? Et pourquoi là...

D'où l'idée de résumer tout ceci en une courte liste mnémotechnique :

Lettre Question Exemples
Q De qui, Avec qui... Responsable, acteur, sujet...
Q Quoi, Avec quoi... Outil, objet, résultat...
O Lieu, service...
Q Quand, tous les quand... Date, périodicité, durée...
C Comment, par quel procédé... Procédure, technique, action...
C Combien Quantités, budget...
P Pourquoi Justification, raison d'être

Les " Combien ? " et les " Pourquoi ? " peuvent se poser à la suite des autres questions mais il convient aussi de se les poser pour Qui ? Quoi ? Ou ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Le " Combien ? " est souvent utilisé afin de donner une mesure de l'enjeu global. Ceci est particulièrement appréciable en démarche qualité.

Comme métaphore avec le mnémonique "qui fait quoi, où, quand, comment, combien, pourquoi" (et ses compléments mentionnés plus haut) on comprend que cette méthode (nommée aussi outil, de management, de la qualité) est d'un usage précieux pour identifier le plus grand nombre d'informations dans une situation donnée. Le plus ou moins grand nombre de réponses et leur exhaustivité, permet alors de comprendre rapidement le niveau de connaissance que nous disposons sur tel ou tel sujet. Ainsi, alors, il est possible d'aller plus ou moins loin dans l'avancée d'un projet, voire parfois de le stopper immédiatement, ou de le reporter. Le but de cette méthode est aussi d'obtenir un ensemble d'informations pour comprendre quelles sont les causes et aspects à traiter, puis de ne rien oublier dans l'exécution des tâches nécessaires à la réalisation d'un projet. Elle permet de caractériser le sujet abordé.

Afin d'y parvenir, on se base sur des observations, des faits et des informations disponibles ou à recenser.

Pour ne pas rester à une analyse superficielle, il faut se poser les questions avec insistance, jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de trouver de réponses supplémentaire. Mais il n'est pas question de produire une "usine à gaz" et la synthèse de ce questionnement doit être simplifiée. Il faut alors se limiter à l'essentiel et ne pas se noyer dans les détails.

Par ailleurs, il faut se poser dès le départ la question de l'objet de l'analyse : décrit-on un problème ou une solution ?

Un moyen mnémotechnique pour se rappeler cette suite de lettres consiste à changer l'ordre de lettres en CQQCOQP (« c'est cucul, c'est occupé »).

La méthode QQOQCCP est utilisée en gestion de la qualité ainsi qu'en qualité totale (en anglais, TQM, Total Quality Management). Dans ce cadre, elle sert à préparer le plan, dans le cadre de le la roue de Deming, (méthode PDCA, Plan, Do, Check, Act).

Pour illustration, une formation peut débuter par cette méthode dans sa phase d'accueil.

Origine

Du latin : « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando ».

L'hexamètre décrit les circonstances :

  • la personne;
  • le fait;
  • le lieu;
  • les moyens;
  • les motifs;
  • la manière;
  • le temps.

Boethius a introduit l'usage des circonstances dans l'instruction criminelle :

  • quel est le coupable ?
  • quel est le crime ?
  • où l'a-t-on commis ?
  • par quels moyens ou avec quels complices ?
  • pourquoi ?
  • de quelle manière ?
  • à quel moment ?

Références

  1. D. W. Robertson, Jr., "A Note on the Classical Origin of 'Circumstances' in the Medieval Confessional", Studies in Philology 43:1:6-14 (January 1946). at JSTOR.

Note

En anglais, cette méthode est abrégée en Five Ws.

Liens externes

Ce document provient de « QQOQCCP ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article CQQCOQP de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hexamètre Mnémotechnique de Quintilien — QQOQCCP La méthode QQOQCCP (Qui fait Quoi ?, Où ? Quand ? Comment ? Combien ? et Pourquoi) permet la collecte exhaustive et rigoureuse de données précises en adoptant une démarche d analyse critique constructive basée sur …   Wikipédia en Français

  • QQOQCP — QQOQCCP La méthode QQOQCCP (Qui fait Quoi ?, Où ? Quand ? Comment ? Combien ? et Pourquoi) permet la collecte exhaustive et rigoureuse de données précises en adoptant une démarche d analyse critique constructive basée sur …   Wikipédia en Français

  • QQOQCPC — QQOQCCP La méthode QQOQCCP (Qui fait Quoi ?, Où ? Quand ? Comment ? Combien ? et Pourquoi) permet la collecte exhaustive et rigoureuse de données précises en adoptant une démarche d analyse critique constructive basée sur …   Wikipédia en Français

  • Qqoqcp — QQOQCCP La méthode QQOQCCP (Qui fait Quoi ?, Où ? Quand ? Comment ? Combien ? et Pourquoi) permet la collecte exhaustive et rigoureuse de données précises en adoptant une démarche d analyse critique constructive basée sur …   Wikipédia en Français

  • Allographe — Le mot a trois sens : Autographe effectué par autrui Suite de lettres n’ayant de sens que si celles ci sont prononcées les unes après les autres. Chacune des variantes d’un glyphe. Ainsi, le A italique est un allographe du A, de même que… …   Wikipédia en Français

  • Allographes — Allographe Le mot a trois sens : Autographe effectué par autrui Suite de lettres n’ayant de sens que si celles ci sont prononcées les unes après les autres. Chacun des variantes d’un glyphe. Ainsi, le A italique est un allographe du A, de… …   Wikipédia en Français

  • Procédure d'entreprise — Définition: Une procédure est une succession imposée de tâches à réaliser. Une procédure répond en général à des impératifs qui ne sont pas discutables par l’opérateur qui les appliquent. On parle de procédure de sécurité ou de procédure… …   Wikipédia en Français

  • Projet — Un projet est un engagement irréversible dont le résultat est incertain, il vise à répondre à un besoin exprimé ou à résoudre une problématique explicitée et nécessite le concours et l’intégration d’une grande diversité de contributions Le… …   Wikipédia en Français

  • QQOQCCP — L acronyme QQOQCCP (pour « Qui fait Quoi ?, Où ? Quand ? Comment ? Combien ? et Pourquoi ? »), également connu sous le sigle mnémotechnique CQQCOQP, est une méthode empirique qui propose à tout analyste une …   Wikipédia en Français