Butoh


Butoh

Butō

Page d'aide sur l'homonymie Pour la cité égyptienne antique, voir Bouto
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homophone, voir Bhutto.

Le butō (舞踏?) est une forme de danse contemporaine japonaise. Butō vient du mot bu qui signifie danser, et qui signifie taper au sol.

Sommaire

Naissance du butō

Souvent très lente, cette « danse des ténèbres » a été créée d'abord en réaction à l'occidentalisation du Japon, inspirée entre autres par l'expressionnisme allemand, l'Après-midi d'un faune interprété par Nijinsky, par la littérature des « maudits d'Occident », Artaud, Lautréamont, Bataille, Genet, etc., également d'une réaction à une tradition sclérosante des arts vivants japonais mais dans la lignée du (lenteur, envoûtement, minimalisme, poésie, même extrême...). La bombe d'Hiroshima fut un coup de boutoir pour se remémorer la douleur ou pour tenter de répondre à la question : « comment peut-on encore danser après l'horreur d'Hiroshima ? » En général cette danse est faite par des hommes et des femmes quasi nus, dont le corps est souvent peint en blanc (le blanc et le crâne rasé furent amenés par la troupe des Dairakudakan).

La « naissance » du butō date d'un spectacle de Tatsumi Hijikata en 1959, intitulé Kinjiki. Il occasionna un grand scandale, et fut assimilé au japon à un spectacle pornographique. Hijikata s'associa ensuite à Kazuo Ōno. La première danseuse de butō fut Tomiko Takai, au cours des années 1960.

La rencontre par les danseurs japonais de l'expressionnisme allemand fut en effet un choc, mais ce fut surtout par rapport aux contraintes de leur propre culture et de leurs moyens d'expression. La possibilité de laisser libre cours à un mode d'expression totalement affranchi des conventions et des symboliques extrêmement élaborées de leur pays laissa un champ immense à parcourir.

Hiroshima

L'histoire d'Hiroshima n'est que contingente à cette dynamique. Le fait est qu'en 1945 beaucoup d'artistes japonais se posèrent la question de ce que signifiait toute représentation esthétique dans la culture japonaise maintenant (après la capitulation sans condition ainsi que les bombes lancées sur Hiroshima et Nagasaki). L'exploration des continents inédits entrevus par l'émergence de la danse contemporaine en Allemagne, disons entre le cabaret et Mary Wigman, les amena progressivement à parcourir le champ libre du corps comme matérialité. Ceci suscita le rejet, voire le dégoût, dans la culture nippone de l'époque. Par contre, en Europe, l'aspect auto-référent ou parodique de la scène occidentale passa complètement inaperçu et suscita une véritable fascination pour cette danse de l'extrême et de l'exacerbation totale.

Générations de butō

Trois générations de butō se sont succédé.

  • Seule Tomiko Takai continue dans la voie des pionniers.
  • La seconde génération désigne les danseurs nés entre 1943 et 1947. Elle compte nombre de danseurs prestigieux parmi lesquels Carlotta Ikeda (compagnie Ariadone), Masaki Iwana, Ushio Amagatsu et Toru Iwashita (du groupe Sankai Juku).
  • La troisième (depuis les années 1950) compte des danseurs comme Atsuschi Takenutchi, Maki Watanabe... et des danseurs émergents plus jeunes.

A l'heure actuelle, on peut considérer que la question du butō ne se pose plus contre la tradition. Il existe seulement une danse contemporaine japonaise d'inspiration butō. Quant à la problématique des danseurs occidentaux qui revendiquent l'appartenance butō" c'est une question d'« auto-certification ». Jusqu'où en effet est-il possible de partager et de vivre une autre culture ? La question s'est déjà posée par rapport au zen...

Liens externes


  • Portail du Japon Portail du Japon
  • Portail des arts du spectacle Portail des arts du spectacle
  • Portail de la danse Portail de la danse
Ce document provient de « But%C5%8D ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Butoh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Butoh — (jap. 舞踏, butō), eigentlich: Ankoku Butō (暗黒舞踏, dt. „Tanz der Finsternis“), ist ein Tanztheater ohne feste Form, das nach dem Zweiten Weltkrieg in Japan entstand. Es wurde von Tatsumi Hijikata und Ōno Kazuo ins Leben gerufen …   Deutsch Wikipedia

  • butoh — 8 [butoh] [ˈbuːtəʊ] [ˈbuːtoʊ] noun uncountable (from Japanese) a style of Japanese modern dance featuring dancers covered in white body paint …   Useful english dictionary

  • Butoh — is the collective name for a diverse range of activites, techniques and motivations for dance, performance, or movement inspired by the Ankoku Butoh movement. It typically involves playful and grotesque imagery, taboo topics, extreme or absurd… …   Wikipedia

  • butoh — {{#}}{{LM B45389}}{{〓}} {{[}}butoh{{]}} {{■}}(jap.){{□}} {{《}}▍ s.m.{{》}} Expresión artística de origen japonés que mezcla teatro y danza y que carece de hilo argumental: • Los bailarines de butoh suelen actuar desnudos o con el cuerpo pintado de …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • butoh — 1. noun A form of Japanese contemporary dance. 2. adjective Pertaining to butoh. She’s a butoh dancer …   Wiktionary

  • Butoh —    (BOO toh) [Japanese] A modern style of Japanese theater developed shortly after World War II, characterized by a general sense of despair and pessimism.    and Dairakudakan, one of Japan’s oldest Butoh dance companies Time, May 31, 1999 …   Dictionary of foreign words and phrases

  • Butoh dance — /ˈbutoʊ dæns/ (say boohtoh dans) noun a contemporary Japanese dance theatre form which uses the body to convey emotional states, employing grotesquery, playfulness, metaphor, and ritual to push aside social conventions to reveal authentic feeling …   Australian English dictionary

  • Ankoku Buto — Butoh (jap. 舞踏, butō), eigentlich: Ankoku Butō (暗黒舞踏, dt. „Tanz der Finsternis“), ist ein Tanztheater ohne feste Form, das nach dem Zweiten Weltkrieg in Japan entstand. Es wurde von Tatsumi Hijikata und Kazuo Ōno ins Leben gerufen. Yvonne Pouget …   Deutsch Wikipedia

  • Ankoku Butō — Butoh (jap. 舞踏, butō), eigentlich: Ankoku Butō (暗黒舞踏, dt. „Tanz der Finsternis“), ist ein Tanztheater ohne feste Form, das nach dem Zweiten Weltkrieg in Japan entstand. Es wurde von Tatsumi Hijikata und Kazuo Ōno ins Leben gerufen. Yvonne Pouget …   Deutsch Wikipedia

  • Butō — Butoh (jap. 舞踏, butō), eigentlich: Ankoku Butō (暗黒舞踏, dt. „Tanz der Finsternis“), ist ein Tanztheater ohne feste Form, das nach dem Zweiten Weltkrieg in Japan entstand. Es wurde von Tatsumi Hijikata und Kazuo Ōno ins Leben gerufen. Yvonne Pouget …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.