Buis-les-Baronnies


Buis-les-Baronnies
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buis (homonymie).
Vue d'ensemble

44° 16′ 35″ N 5° 16′ 31″ E / 44.2763888889, 5.27527777778

Buis-les-Baronnies
Armoiries
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Buis-les-Baronnies
(chef-lieu)
Code commune 26063
Code postal 26170
Maire
Mandat en cours
Jean-Pierre Buix
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Buis-les-Baronnies
Site web http://www.buislesbaronnies.com/
Démographie
Population 2 283 hab. (2006)
Densité 68 hab./km²
Gentilé Buxois, Buxoises
Géographie
Coordonnées 44° 16′ 35″ Nord
       5° 16′ 31″ Est
/ 44.2763888889, 5.27527777778
Altitudes mini. 319 m — maxi. 1080 m
Superficie 33,74 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Buis-les-Baronnies est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Buxois(es).

Sommaire

Héraldique

Armoiries de Buis-les-Baronnies

Les armoiries de Buis-les-Baronnies se blasonnent ainsi : « D'argent au dauphin d'azur brochant sur une branche de buis de sinople. »

Géographie

Située principalement sur la rive droite de l'Ouvèze, au pied de l'arête crénelée du rocher Saint-Julien, la ville s'étend au milieu de prairies et de belles oliveraies. La digue qui protège la ville des crues de l'Ouvèze est pendant la saison hivernale une promenade ensoleillée d'où l'on aperçoit le vieux village de La Roche-sur-le-Buis avec les ruines de son château féodal.

Histoire

Le Buis, ancienne capitale de la tribu vocontienne des Boxanses, puis, au Moyen Âge, de la baronnie de Mévouillon. Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait un prieuré (Sancte Marie de Projactis, actuellement Saint-Denis-de-Projat) et l’église Saint-Julien, dont elle percevait les revenus[1].

Elle fut la ville préférée des Dauphins. Humbert II, date plusieurs de ses chartes du Buis. La ville avait alors 3 500 habitants ce qui, pour l'époque, représente une grande cité ; mais la peste de 1347, y fit d'affreux ravages. La moitié de la population périt. Louis XI la repeupla en y attirant des reitres allemands avec leurs familles et en fit le siège d'un bailliage ; il y annexa même la cour de justice de Nyons, en 1447.

Les guerres de religion firent beaucoup de mal au Buis ; mais ce fut la Révolution qui lui porta le coup fatal en lui enlevant toute son administration pour la transférer à Nyons.

Au milieu du XIXe siècle, des tilleuls furent plantés en nombre et devinrent la spécialité de Buis-les-Baronnies. Autour du tilleul et d'autres plantes et herbes aromatiques comme la lavande, le thym, la sauge et la sarriette, se développa une filière locale de négociants-producteurs qui lancèrent des marques renommées (voir ici). Chaque année est organisée une fête du tilleul.

Article détaillé : Maquis Ventoux.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 en cours Jean-Pierre Buix PCF  

Administration centrale du canton, s'y trouve un regroupement scolaire des 11 communes alentours (de la maternelle à la 3ème), un petit hôpital avec principalement une unité gériatrique, le trésor public.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1911 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1806 1496 1602 1729 1885 2030 2226 2283[3]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • La place du marché : encombrée avant 1291, d'échoppes de bouchers, savetiers et autres artisans, elle est entourée de belles arcades en grande partie gothiques qui rappellent certaines villes de la Suisse alémanique ou de l'Allemagne du Sud. Elles doivent cette ressemblance à la construction qu'en firent, au XVe siècle, les reîtres allemands que Louis XI établit au Buis après la grande peste du siècle précédent.
  • Place des arcades XVe siècle et XVIe siècle. classée
  • L'ancien couvent des dominicains : fondé en 1294 par Raymond V de Mévouillon, le couvent fut élevé près du ruisseau de Malguery. Incendié en 1562 par Paul de Mouvans, l'un des chefs calvinistes, il n'en reste aucune trace. Rebâti à la fin du XVIe siècle l'évêque de Vaison y autorisa le 30 avril 1598 la création d'un séminaire et d'un collège. Les Dominicains devinrent les instructeurs de la jeunesse buxoise. Vendu comme bien national après 1791, le couvent est devenu la propriété de la ville. Dans la cour, existent encore deux galeries du cloître de l'ancien monastère.
  • Porte Renaissance au centre-ville (classée)
  • Site d’escalade réputé: rochers d’Ubrieux et de Saint-Julien, un des beaux sites de la liste des sites d'escalade en France
  • Bois de 30 000 tilleuls
  • La Maison des plantes aromatiques et médicinales présente plus de deux siècles de tradition de la culture et de la distillation et de l'usage de la lavande, du tilleul et autres plantes aromatiques cultivées (sariette, sauge...). Voir le site.
  • La route des Princes d'Orange: Buis-les-Baronnies est situé sur cet itinéraire autrefois emprunté par les princes d'Orange (dynastie qui régna sur Orange de 1115 à 1702) pour rejoindre leur baronnie d'Orpierre.
  • Le cinéma Le Regain
  • Une piscine municipale ouverte pendant la période d'été

Économie

  • Vin de pays Coteaux-des-Baronnies
  • Abricots (orangers de Provence)
  • Huile d'olive
  • Olives de bouches classées en AOC de Nyons (la variété Tanche est la plus répandue)
  • Petites industries de plantes aromatiques et médicinales (huiles essentielles, parfums naturels de plantes, etc.)

Événements

  • Le marché a lieu tous les mercredis et samedis matins
  • Sérénades en Baronnies, festival de musique classique réparti sur l'année
  • Troisième week-end de janvier, fête de l'huile d'olive et de l'olive AOC
  • La Buiscyclette[4], raid VTT le premier dimanche de mai avec de superbes balades en vélo pour tous les niveaux (VTT et vélo de route) et une bonnes ambiances.
  • Premier dimanche de juin Ronde des Baronnies, plusieurs randonnées pédestres dans les Baronnies
  • Fête du "Tilleul en Baronnies", marché du tilleul, des plantes aromatiques et salon du livre des plantes, le troisième samedi de juillet
  • Festival de jazz, une tradition du mois d'août
  • les Flûtes en Baronnies, académie du Trio d'Argent la dernière semaine du mois d'août, tous les ans
  • Course pédestre « Le Buis j'aime j'y cours », deuxième dimanche d'août (1,4 et 2,8 km enfants, 7 km féminines, 10 km hommes)
  • « Dans les Pas du Géant[5] » Premier week-end de juillet - Rendez vous sportif, trail, randonnée, tournoi de football, au profit des enfants malades

Galerie

Jumelages

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Notes

  1. Guy Barruol, Michèle Bois, Yann Codou, Marie-Pierre Estienne, Élizabeth Sauze, « Liste des établissements religieux relevant de l’abbaye Saint-André du Xe au XIIIe siècle », in Guy Barruol, Roseline Bacon et Alain Gérard (directeurs de publication), L’abbaye de Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, histoire, archéologie, rayonnement, Actes du colloque interrégional tenu en 1999 à l'occasion du millénaire de la fondation de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, Éd. Alpes de Lumières, Cahiers de Salagon n° 4, Mane, 2001, 448 p. (ISSN 1254-9371), (ISBN 2-906162-54-X), p 216
  2. Buis-les-Baronnies sur le site de l'Insee
  3. Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 18 février 2009
  4. http://www.buiscyclette.com
  5. Site officiel

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Buis-les-Baronnies de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Buis-les-Baronnies — Buis les Baronnies …   Deutsch Wikipedia

  • Buis-les-Baronnies — Saltar a navegación, búsqueda Buis les Baronnies Lo Bois dei Baroniás País …   Wikipedia Español

  • Buis-les-Baronnies — French commune nomcommune=Buis les Baronnies région=Rhône Alpes département=Drôme arrondissement=Nyons canton=Buis les Baronnies insee=26063 cp=26170 maire=Jean Pierre Buix mandat=2001 2008 intercomm=Pays du Buis les Baronnies longitude=5.27527… …   Wikipedia

  • Buis-les-Baronnies — Original name in latin Buis les Baronnies Name in other language Bi le Baroni, Bjui le Baronni, Buis, Buis les Baronnies, Le Buis les Baronnies, Lo Bois dei Baronias, Lo Bois dei Baronis, bi yi lai ba luo nie, Би ле Барони, Бюї ле Баронні State… …   Cities with a population over 1000 database

  • Canton de Buis-les-Baronnies — Buis les Baronnies Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Canton De Buis-les-Baronnies — Buis les Baronnies Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Canton de buis-les-baronnies — Buis les Baronnies Administration Pays France Région Rhône Alpes Département …   Wikipédia en Français

  • Kanton Buis-les-Baronnies — Region Rhône Alpes Département Drôme Arrondissement Nyons Hauptort Buis les Baronnies Einwohner 5.753 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Communaute de communes du Pays du Buis-les-Baronnies — Communauté de communes du Pays du Buis les Baronnies Communauté de communes du Pays du Buis les Baronnies Ajouter une image Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Drôme Date de création 6 décembre …   Wikipédia en Français

  • Communauté De Communes Du Pays Du Buis-les-Baronnies — Ajouter une image Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Drôme Date de création 6 décembre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.