Brias


Brias

50° 24′ 34″ N 2° 22′ 56″ E / 50.4094444444, 2.38222222222

Brias
La rue fait une courbe pour contourner l'église et le cimetière.
La rue fait une courbe pour contourner l'église et le cimetière.
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Saint-Pol-sur-Ternoise
Code commune 62180
Code postal 62130
Maire
Mandat en cours
Régis Mehl
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Saint-Polois
Démographie
Population 281 hab. (2006)
Densité 36 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 24′ 34″ Nord
       2° 22′ 56″ Est
/ 50.4094444444, 2.38222222222
Altitudes mini. 122 m — maxi. 166 m
Superficie 7,74 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Brias est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais.

On trouve souvent le nom écrit Bryas.

Sommaire

Géographie

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Brias
Valhuon Bours
Troisvaux Brias La Thieuloye
Saint-Pol-sur-Ternoise Monchy-Breton

Ostreville

Histoire

  • Brias fut fondé en 1212 par Gilles de la Tourette alias « Croix de vie » qui fut un saint parmi tant d'autres[1].
  • Brias est le berceau de la famille de Bryas, qui gardera cette terre en seigneurie et fut également connue au Cateau-en-Cambrésis.

Administration

Brias dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
n.c 1995 Paul-Henri Clay    
1995 2008 Nöel Brodel    
2008   Régis Mehl    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Brias depuis 1793. D’après le recensement Insee de 2007, Brias compte 282 habitants (soit une augmentation de 20 % par rapport à 1999). La commune occupe le 22 916e rang au niveau national, alors qu'elle était au 24 148e en 1999.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 302 306 345 323 364 315 344 338 318
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 334 356 361 366 407 410 385 393 386
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 391 405 406 397 356 366 363 316 337
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 315 269 264 278 264 235 281 282 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusque 1962[2], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[3],[4]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,9 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,9 %, 15 à 29 ans = 10,1 %, 30 à 44 ans = 27,5 %, 45 à 59 ans = 20,3 %, plus de 60 ans = 18,1 %) ;
  • 50,9 % de femmes (0 à 14 ans = 21 %, 15 à 29 ans = 13,3 %, 30 à 44 ans = 27,3 %, 45 à 59 ans = 18,9 %, plus de 60 ans = 19,6 %).
Pyramide des âges à Brias en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
10,9 
75 à 89 ans
8,4 
7,2 
60 à 74 ans
11,2 
20,3 
45 à 59 ans
18,9 
27,5 
30 à 44 ans
27,3 
10,1 
15 à 29 ans
13,3 
23,9 
0 à 14 ans
21,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique

Armes de Bryas

Les armes de Bryas blasonnent ainsi :

d’argent à la fasce de sable surmontée de trois cormorans du même, becqués et membrés de gueules .

Lieux et monuments

Façade du château
  • Château

Citée dès le Haut Moyen Âge, la famille de Bryas a possédé la terre sans interruption. Le château primitif s’élevait près de l’actuelle chapelle funéraire. Détruit sur l’ordre d’Henri II, lorsque l’Artois était espagnol, il fut reconstruit par la suite sur le même emplacement. A la fin de l’Ancien Régime, le comte de Bryas décida la construction du château actuel sur des plans grandioses et dans un style qui rappelle la manière de Contant d’lvry. Les gros murs n’étaient pas achevés quand la Révolution interrompit les travaux, qui ne furent repris que sous l’Empire, et terminés en 1820.

Situé en 1914-18 à proximité du front, le château abrita le quartier général du maréchal Foch pendant la bataille d’Artois. Y vinrent également le roi Albert, le roi George V et les rois de Serbie et de Monténégro. En 1940-44, c’est Goering qui vint inspecter le centre de la Luftwaffe installé dans le château. Le parc est encore encombré de nombreux abris bétonnés construits à cette époque, et quasiment indestructibles.

L'église et, dressé dans l'axe de son portail, le monument-aux-morts.
  • Église Saint-Martin

L'église Saint-Martin a été rebâtie en 1883 dans le style ogival par l'architecte Duthoit. Cette relative jeunesse explique son style sensiblement différent de ce que l'on peut rencontrer dans la région.

Personnalités liées à la commune

Jamel Driddy, Professeur Strauss, Sabry Saïd, et Aimé Sesairs.

Activités économiques

  • Deux éoliennes d'une hauteur de 120 m sont installées sur les frontières de valhuon.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Ce Gilles de la Tourette du XIIIe s. n'a rien à voir avec la « Maladie de Gilles de La Tourette », un syndrome très spécifique appelé trouble obsessionnel compulsif (ou T.O.C.) qui ne sera décrit qu'en 1885 par un spécialiste du même nom, Gilles de La Tourette (peut-être un lointain descendant).
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 10 août 2010
  3. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 10 août 2010
  4. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 10 août 2010
  5. Évolution et structure de la population à Brias en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 10 août 2010
  6. Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 10 août 2010

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brias de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brías — Saltar a navegación, búsqueda Brías …   Wikipedia Español

  • Brias — Saltar a navegación, búsqueda No debe confundirse con Brías. Brias …   Wikipedia Español

  • BRIAS — adis, Pisidiae urbs. Strabo …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Brias — C est dans l Ardèche que le nom est le plus répandu (également 77). Il peut, comme Briat (58, 19, 43) désigner celui qui vient de la Brie, mais il doit plutôt s agir, tout comme Brie d ailleurs, d un toponyme évoquant une hauteur …   Noms de famille

  • Brias — French commune name= Brias region= departement= arrondissement=Arras canton= Saint Pol sur Ternoise insee=62180 cp=62130 maire=Régis Mehl mandat=2008 2014 intercomm=Communauté de communes du Saint Polois longitude=2.38222222222… …   Wikipedia

  • Iglesia de San Juan Bautista (Brías) — La iglesia parroquial de San Juan Bautista en Brías, en el municipio de Berlanga de Duero (Provincia de Soria, España) es un templo barroco soriano que inicia su construcción en el año 1690, por el maestro de cantería don Manuel Conde, sobre la… …   Wikipedia Español

  • Bryas — Brias Brias Détail Administration Pays France Région Nord Pas de Calais …   Wikipédia en Français

  • Seigneurie de Royon — La seigneurie de Royon était une seigneurie du pagus Teruanensis. Sommaire 1 Familles ayant tenu fief à Royon[1],[2] 1.1 Maison de Créquy[3] 1.2 La maison de Brias …   Wikipédia en Français

  • Royon (fief) — Pour les articles homonymes, voir Royon (homonymie). Sommaire 1 Géographie 2 Historique du fief du Nord …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Bully — Grenay à Brias Pays  France Villes desservies Bruay la Buissière... Caractéristiques techniques Numéro officiel …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.