Brian Boru

Brian Boru

Brian Boru

Brian boru scaled.jpg

Représentation de Brian Boru. Noter l’armure du XVIIe siècle et l’écu aux trois lions des O'Brien.
Haut-roi d'Irlande
Règne 1002-1014
Titre complet Ard ri Érenn
Prédécesseur Mael Seachnaill II Mór
Successeur Mael Seachnaill II Mór
Biographie
Naissance 941
Thomond
Décès 1014
Clontarf
Père Cenneidigh de Dal Cais
Mère Bé Binn

Brian Boru surnommé Boroimhe (Brian Mac Cenneidigh), né en 941 dans le Thomond en Irlande et mort en 1014, à Clontarf, est un roi irlandais qui régna sur l’ensemble de l’île d'Irlande au début du XIe siècle. Vainqueur des Scandinaves en l'an 976, il conquit le Munster et le Leinster, et tenta une unification de l'Irlande.

Sommaire

Biographie

Fils du roi Cenneidigh de Dal Cais et de Bé Binn, fille d'un roi du Connaught, il est né en 941 à Killaloe, dans le Thomond. La fonction de « Ard ri Érenn » (roi suprême) avait été jusque là plus mythique que réelle, elle devient un objectif pour certaines grandes familles, telles les Uí Néill, les Eóganachta et les Dál Cais (originaires de l’actuel comté de Clare).

À partir de la fin du VIIIe siècle, les Vikings ont entrepris l’invasion de l’Irlande : premiers raids en 795, fondation de Dublin en 841 ; la ville est détruite par les irlandais en 902 et reconstruite par les Normands en 917.

En 951, Brian Boru qui n'est âgé que de dix ans, voit ses deux parents se faire tuer par les Vikings. En 976, ayant hérité de la souveraineté sur le royaume de Dal Cais, suite à l’assassinat de son frère Mathgamain mac Cennétig, il bat le roi scandinave Ivar de Limerick. Il devient roi de Munster en 978. En 997, Mael Seachlainn II Mór, le roi de Tara, ne peut résister à Brian Boru, ils se rencontrent à Clonfert : Brian Boru devient le maître de tout le sud de l’île. Deux ans plus tard, à la bataille de Glenn Máma, Brian Boru mate une révolte des Vikings de Dublin et des guerriers du Leinster. L’an 1000 voit la conquête et sac du royaume de Dublin. Après avoir battu les rois de Leinster et du Connaught, avec des guerriers Vikings de Waterford, Mael Seachlainn II Mór, incapable de résister, fait sa soumission à Brian Boru en 1003, qui devient Ard rí Érenn. Le nouveau roi se rend à Armagh et fait un don important à l’église Saint-Patrick. On lui donne en retour le titre d’imperator Scottorum. Son règne voit la reconstruction de monastères et de bibliothèques, détruits par les Vikings.

Rock of cashel, résidence des rois du Munster.

Le roi de Leinster, Mael Morda, entre en rébellion, allié pour la circonstance aux Danois de Sigurd, le comte des Orcades. Le 23 avril 1014 a lieu la bataille de Clontarf : les Danois sont battus, mais un guerrier réussit à tuer Brian Boru, alors qu’il prie dans sa tente, le jour du Vendredi Saint. Son corps est inhumé à la cathédrale Saint-Patrick d'Armagh, dont il avait été le bienfaiteur[1].

La menace viking est écartée, mais la mort du Ard rí Érenn ouvre une période d’instabilité.

En 1052, Diarmait mac Maíl, roi de Leinster, conquiert Dublin et chasse le dernier roi scandinave.

Brian Boru demeure présent dans la mémoire collective comme le résistant et le vainqueur des envahisseurs. Selon Pierre Joannon[2], cette historiographie mise en avant par les milieux nationalistes est sujette à caution :

« chef de guerre accompli, fin politique, pétri d’ambition […] Il ne cherchait nullement à rejeter les Vikings à la mer ; ce qu’il voulait, c’était conquérir le pouvoir suprême. »

La bataille de Clontarf n’est pas la victoire des Gaëls sur les Vikings, (des guerriers scandinaves, appelés Ostmen, combattaient dans les deux armées) c’est la lutte pour la souveraineté entre dynasties rivales.

Son écu aux trois lions est devenu l'armoirie de ses descendants et descendantes.

Comme tous les rois du Munster, il a occupé le Rock of Cashel (comté de Tipperary), résidence royale du IVe siècle au début du XIIe siècle.

Unions et descendance

On lui connait quatre épouses successives et six fils :

1) Mór, mère de

  • Murchad, premier fils de Brian Boru, qui a été tué à la bataille de Clontarf avec son propre fils Muircherteach ou Murtagh, appelé Turlogh, petit-fils de Brian Boru.

2) Echrad, mère de

  • Tadgh ou Teige, premier successeur de Brian Boru, branche ainée des fils du roi Brian Boru, représentant de la Maison de Clare, roi de la province de Munster, tué en 1023 par son frère Donnchad. Il est le premier fils de Brian Boru à avoir ajouté le O', à son nom Brian, pour devenir O'Brian, en mémoire de Brian Boru, son père. Le O' signifie « fils de ».

3) Dub Choblaig morte en 1009, fille d'un roi de Connaught, mère de

  • Connor O’Brien.

4) Gormflaith, fille du roi de Leinster Murchad Mac Finn veuve d'Olaf Kvaran épouse séparée de Mael Seachnaill II Mór puis répudiée par Brian, mère de

  • Donnchad roi de Munster, de Morrogh ou More, et de Donogh O'Brien .

Les descendants de Brian Boru sont les O'Brien irlandais Ua ou Ui Briain. Le propre père de Patrick Kennedy, fondateur de la branche américaine des Kennedy, possédait un arbre généalogique rattachant la famille Kennedy à Brian Boru.[réf. souhaitée]


Précédé de :
Mael Seachnaill II Mór
Haut Rois d'Irlande
1002-1014
Suivi de :
Mael Seachnaill II Mór

Articles connexes

Culture populaire

  • Brian Boru est le titre d’un single, puis d’un album d’Alan Stivell, sorti en 1995.
  • Le groupe de folk metal irlandais Cruachan a écrit et interprété plusieurs chansons portant sur l'histoire du roi : Brian Boru dans l'album Thuatha na Gael, puis Ard ri na heirann dans l'opus Pagan.
  • Le groupe Tri Yann a également écrit et interprété une chanson en son hommage. Elle porte son nom, Brian Boru, et se trouve dans l’album Portraits.
  • La harpiste et chanteuse Cécile Corbel à elle aussi interprété une chanson s’intitulant Brian Boru sur son quatrième album (hors l'opéra rock Anne de Bretagne et la BO d’Arrietty) intitulé Song Book Volume 3 Renaissance sorti en mai 2011, et l'a joué à la cérémonie allemande Goldene Henne de l'année 2011 qui a été retransmise en direct à la télévision allemande.

Sources bibliographiques

  • Pierre Joannon, Histoire de l’Irlande et des Irlandais, Éditions Perrin, Paris, 2006, (ISBN 2-286-02018-3)
  • John Haywood, (trad. Colette Stévanovitch), Atlas historique des Celtes, Éditions Autrement, « coll. Atlas/Mémoires », Paris, 2002, (ISBN 2-7467-0187-1)
  • Francis J.Byrne Irish Kings and High-Kings, Courts Press History Classics Dublin (2001) (ISBN 1 851 182 196)
  • Larousse, Larousse Encyclopédique en couleurs , France Loisirs, Paris, 1977, 22 volumes, dont le numéro 3, page 1275, pour Brian Boru surnommé Boroimhe

Liens externes

Note

  1. Une plaque sur la cathédrale commémore son décès : Site de la cathédrale Saint-Patrick (en)
  2. président de l’Ireland Fund de France, docteur en droit, docteur honoris causa National University of Ireland, co-fondateur de la revue Études irlandaises.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brian Boru de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Brian Boru — Saltar a navegación, búsqueda Grabado del siglo XIX de Brian Boru Brian Boru o Boroimhe (Thomond, 941 Clontarf, 1014) se convirtió en el 978 en rey de Cashel, capital del antiguo reino irlandés de Munster …   Wikipedia Español

  • Brian Boru — Brian Boru, auch Brian Boruma, eigentlich Brian Mac Cennétig (* um 940 in Béal Bórú; † 23. April 1014[1]), war Sohn des Königs des Clans der Dál gCais (Dalcassians) und kurze Zeit irischer Hochkönig. Brian mac Cennétig wurde in Béal Bórú, bei… …   Deutsch Wikipedia

  • BRIAN BORU — (941 1014) roi d’Irlande (1002 1014) Fils de Cenneidigh, Brian Boru (ou Brian Borumha) devint roi de Munster (978), puis roi suprême (ard ri ) de l’ensemble du pays; il se distingua dans la lutte contre les envahisseurs danois. En 968, Mahon,… …   Encyclopédie Universelle

  • Brian Boru — o Boroimhe (Thomond, 941 Clontarf, 1014) se convirtió en el 978 en rey de Cashel, capital del antiguo reino irlandés de Munster. Para 984 controlaba la totalidad del reino, y en 1001 fue reconocido como Alto Rey de Irlanda. Desde su juventud,… …   Enciclopedia Universal

  • Brian Boru — [brēn bô rō′brī′ən bə ro͞o′] 926? 1014; king of Ireland (1002 14): Ir. name Brian Boramhe [brēn bô rō′] …   English World dictionary

  • Brian Boru — Infobox Monarch name =Brian Bóruma title =High King of Ireland caption =A much later engraving of Brian Boru, Emperor of the Irish reign =1002 ndash;1014 predecessor =Mathgamain mac Cennétig successor =Máel Sechnaill mac Domnaill father =Cennétig …   Wikipedia

  • Brian Boru — /bruy euhn baw roh , rooh , breen / 926 1014, king of Ireland 1002 14. Also, Brian Boramha, Brian Boraimhe, Brian Boroimhe, Brian Borumha all pronounced /bruy euhn baw roh , rooh , breen /. * * * born 941, near Killaloe, Ire. died April 23, 1014 …   Universalium

  • Brian Boru — /bruy euhn baw roh , rooh , breen / 926 1014, king of Ireland 1002 14. Also, Brian Boramha, Brian Boraimhe, Brian Boroimhe, Brian Borumha all pronounced /bruy euhn baw roh , rooh , breen / …   Useful english dictionary

  • Brian Boru — biographical name see Brian …   New Collegiate Dictionary

  • Brian Boru — Bri•an Bo•ru or Bri•an Bo•roimhe [[t]ˈbraɪ ən bɔˈroʊ, ˈru, ˈbrin[/t]] n. big 926–1014, king of Ireland 1002–14 …   From formal English to slang


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»