Bretteville-le-Rabet


Bretteville-le-Rabet
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bretteville.

49° 01′ 33″ N 0° 15′ 29″ W / 49.0258333333, -0.258055555556

Bretteville-le-Rabet
Administration
Pays France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Bretteville-sur-Laize
Code commune 14097
Code postal 14190
Maire
Mandat en cours
Odile Lagrange
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Cingal
Démographie
Population 260 hab. (2008[1])
Densité 57 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 33″ Nord
       0° 15′ 29″ Ouest
/ 49.0258333333, -0.258055555556
Altitudes mini. 75 m — maxi. 125 m
Superficie 4,53 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bretteville-le-Rabet est une commune française, située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Sommaire

Géographie

La commune est bordée au nord par Cauvicourt, à l’est par Soignolles, au sud par Estrées-la-Campagne et Grainville-Langannerie, à l’ouest par Urville.

Jadis un fort ruisseau coulait dans la commune, connu sous le nom de Muance. Sa source est à Grainville et il ne coule à Bretteville que par intervalles. Sa largeur est d’un demi-mètre et suffisante pour son volume. Se perdant dans le sol sablonneux et calcaire de la plaine, il se retrouve à 5 km de là, vers le nord, au hameau de Saint-Martin-des-Bois.

Il y a deux routes départementales, dont l’une, la D43, conduit de Langannerie à Saint-Sylvain. La D239 part de Bretteville et mène à Soignolles. Une voie romaine, le Chemin Haussé[2], passant par la campagne, fait la jonction avec Renémesnil (ancienne commune absorbée par Cauvicourt). La commune est aussi bordée par la route nationale 158 qui relie Caen à Falaise, et passe à fort peu de distance du village, du côté de Langannerie.

Sous le rapport géologique, la commune se compose de terrains appartenant à la formation oolithique (calcaire de Caen) et s’unit aux grandes plaines du nord du département.

Toponymie

Voir Bretteville (homonymie)

Histoire

Rabel était un vaillant chef sous le duc Robert, père de Guillaume, qui lui donna une partie de sa flotte pour aller dévaster les cotes Bretonne. Plus tard, un Rabel qui participa à la conquête de l’Angleterre, reçu des fiefs de Guillaume (Duschesne, p. 266). Un troisième Rabel, chambellan, périt avec Guillaume Adelin sur la Blanche-Nef en 1120 (Duschesne, p. 868). Enfin, un quatrième Rabel, seigneur de Mezidon, se révolta contre le roi Etienne en 1137 (Duschesne, p. 909). C’est cette famille qui aura donné son nom à cette localité pour laquelle on dira par la suite, par corruption, le rabet pour la rabel.

On trouve dans l’adjudication de plusieurs héritages faite aux plaids de Brétheville et Tournebu en 1488 un Jean Le Normand, écuyer, seigneur de Bretteville-le-Rabet. En 1636, Jacques Le Normand bailla par contrat la seigneurie de Bretteville-le-Rabet à Charles de Baize et la lui céda définitivement en 1679 (cf. Dictionnaire universel de la noblesse, par M de Courcelles, p238). Charles de Baize, neveu du précédent, fit de Jean Jacques Langlois, son neveu, son héritier en 1748. En 1793, Jean Louis Joseph Langlois légua le manoir de Bretteville à son gendre, Jean Baptiste Jacques Etienne du Bisson, ancien président au bailliage et siège présidial de Caen et trésorier de France. Ce dernier, à son tour, le légua en 1806 à son gendre, Jean Jacques Luc Edmond de Foucault, chevalier de Saint-Louis, ancien garde du corps de Louis XVI et capitaine de cavalerie.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1812 Hubert Bocage SE nommé par le sous-préfet de l'arrondissement de Falaise
1812 1869 Pierre Saint Jean SE nommé par le préfet du Calvados en 1812, conseiller général, président de la société d'agriculture de Falaise
1869 1887 Jean Louis Saint Jean SE  
1887 1900 Louis Giffard SE  
1900 1927 Octave Biré SE avocat, conseiller général
1929 1931 Robert de Foucault SE  
1931 1935 Henri Guesnon SE  
1935 1941 Fernand Guesnon SE  
1941 1945 M. de Foulques SE  
1945 1953 Henri Guesnon SE  
1953 1959 Louis Desloges SE  
1959 2001 Paul Enouf SE Agriculteur, plus jeune maire de France lors de sa 1re élection[3]
2001 actuel Odile Lagrange PS contrôleur du travail
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[4])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2010
115 116 118 133 175 193 258
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • La commanderie de Bretteville-le-Rabet fut, sans doute, fondée par les Rabel à la fin du XII e siècle qui voulurent imiter les seigneurs de Gouvix, alors suzerains de Bretteville. Lors de la destruction de l’ordre des Templiers en 1307, il y avait trois templiers à Bretteville, un commandeur, Martin Renaud, et deux frères. La commanderie qui dépendait du bailliage de Caen fut donné aux chevaliers de Saint-Jean qui la réunirent en 1325 à celle de Voismer et en jouirent jusqu’à la révolution. Sur l’emplacement de l’ancienne commanderie, on peut y voir une belle ferme qui porte le nom de l’Hôpital. Il reste encore quelques salles voutées qui datent du XIII e siècle ; elles étaient divisées en deux nefs par un rang de colonne supportant les arceaux de voûte, disposition constante à cette époque dans les pièces du rez-de-chaussée. (cf. Statistique monumentale du Cavaldos, Tome 2, par A de Caumont, p274)
  • L’ancien manoir seigneurial de Bretteville-le-Rabet, situé en face de l’église paroissiale, subsiste de nos jours. La disposition actuelle du manoir et des autres bâtiments, de la haute et de la basse-cour ainsi que du potager et de son pavillon est semblable à celle dessinée en 1755 par Trudaine (cf. Atlas de Trudaine, p24). Dans la partie la plus élevée est le manoir qui parait du XVIIIe siècle ; des caves voûtées existent dans ce manoir qui a la forme et les dimensions de beaucoup d’autres maisons féodales de la plaine de Caen. Entouré d’écuries, d’étable, remise, grange, pressoir et four à pain, il a conservé sa vocation agricole jusqu’au milieu du XXe siècle. Un parc, fermé de murs et traversé par un vallon sous lequel coule par intervalles un petit ruisseau connu sous le nom de Muance, y est annexé.

L'église dépendait du diocèse de Bayeux. Entre 1135 et 1142, Robert de Bretteville l'offrit en patronage à l'abbaye du Plessis-Grimoult. L'édifice date du début du XIIe siècle, mais les baies du chœur sont du XVe siècle et la nef du XVIIIe siècle (date 1785 sur la porte occidentale)

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bretteville-le-Rabet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bretteville-le-Rabet — Saltar a navegación, búsqueda Bretteville le Rabet País …   Wikipedia Español

  • Bretteville-le-Rabet — is a commune in the Calvados department in the Basse Normandie region in northern France. Its postal code is 14190. The INSEE code is 14097.ee also*Communes of the Calvados departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Feuersteinminen von Bretteville-le-Rabet — Die Flintminen von Bretteville le Rabet ist eine archäologische Fundstelle eines prähistorischen Bergwerkes mit jungsteinzeitlichen Artefakten. Inhaltsverzeichnis 1 Lage 2 Beschreibung 3 Siehe auch 4 Literatur 5 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Feuersteinbergwerke von Bretteville-le-Rabet — Die Feuersteinminen oder Feuersteinbergwerke von Bretteville le Rabet sind eine archäologische Fundstelle eines prähistorischen Bergwerkes mit jungsteinzeitlichen Artefakten. Inhaltsverzeichnis 1 Lage 2 Beschreibung 3 Siehe auch 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Bretteville sur Laize — Pour les articles homonymes, voir Bretteville. Bretteville sur Laize Administration Pays France Région Basse Normandie …   Wikipédia en Français

  • Bretteville — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden und eines Kantons in Frankreich: Bretteville (Manche), Gemeinde im Département Manche mit Namenszusatz: Bretteville du Grand Caux, Gemeinde im Département Seine Maritime Bretteville le Rabet, Gemeinde im… …   Deutsch Wikipedia

  • Bretteville-sur-Laize — Pour les articles homonymes, voir Bretteville. 49° 02′ 45″ N 0° 19′ 26″ W …   Wikipédia en Français

  • Bretteville-sur-Odon — Pour les articles homonymes, voir Bretteville. 49° 10′ 14″ N 0° 24′ 46″ W …   Wikipédia en Français

  • Bretteville-l'Orgueilleuse — Pour les articles homonymes, voir Bretteville. 49° 12′ 43″ N 0° 30′ 45″ W …   Wikipédia en Français

  • Bretteville — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bretteville est le nom de plusieurs communes ou anciennes communes de France, toutes localisées en Basse ou Haute Normandie. Signification: « la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.