Brassicacée


Brassicacée

Brassicaceae

Comment lire une taxobox
Brassicacées
 Matthiola incana
Matthiola incana
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Capparales
Famille
Brassicaceae
Burnett, 1835
Classification phylogénétique
Angiospermes arbre8.png
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Brassicales
Famille Brassicaceae

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La famille des Brassicacées, anciennement nommées Crucifères, est une importante famille de plantes dicotylédones. En classification classique, il comprend 3 200 espèces réparties en 350 genres. Ce sont essentiellement des plantes herbacées surtout présentes dans l'hémisphère Nord.

Parmi les plantes appartenant à cette famille, on retrouve des plantes cultivées pour la production d'huile (à usage alimentaire et industriel), pour la consommation humaine et animale, ou comme plantes d'ornement.

Les plantes appartenant à la famille des ‘Brassicacées’ (choux, navet, colza, moutarde, raifort, cresson...) contiennent des glucosinolates qui, sous l’action d’une enzyme endogène (la myrosinase), sont transformés en isothiocyanates.

Cette famille comprend des espèces de la flore sauvage spontanée et des espèces cultivées (dont certaines génétiquement modifiées) qui peuvent coexister et échanger des gènes.

Sommaire

Statut des Capparacées et Cléomacées

En classification phylogénétique APG II (2003), la famille des Brassicacées comprend les Capparacées (comme la sous-famille des Capparoïdées). Le AP-Website [25 août 2006] avait réhabilité les Capparacées, en les séparant des Cléomacées. Les Cléomacées comprennent 300 espèces en 10 genres (dont le genre Cleome, plantes à fleurs décoratives).

Le statut des Capparacées et des Cléomacées est encore discuté.

Principaux genres

Principaux genres cultivés

Légumes

Plantes oléagineuses

Fourrages

Plantes ornementales

Quelques genres sauvages

Roquette de mer (Cakile)

Aspects sanitaires

Les Brassicacées sont parasitées ou mangées par de nombreux phytophages (généralistes ou spécialistes), dont pucerons, larves de lépidoptères (piérides notamment) et de diptères qui constituent pour certaines d’importants « ravageurs » agricoles. C'est une des raisons pour lesquelles des OGM ont été produits au sein de cette famille, avec le risque, pour leurs détracteurs, que les gènes de résistances soient transmis à des parents sauvages qui pourraient devenir des « super-mauvaises herbes » à la fois résistantes à leurs prédateurs naturels et au désherbant glyphosate.

Caractéristiques générales

Brassicoïdées

Diagramme floral de Brassica
  • Plantes généralement herbacées, très rarement sous-arbrisseaux ou arbustes.
  • Feuilles généralement alternes et dépourvues de stipules.
  • Fleurs caractéristiques à quatre pétales disposés en croix, d'où la désignation ancienne de « Crucifères ». La composition de la fleur est constante, à quelques exceptions près : 4 sépales, 4 pétales, 6 étamines dont 2 plus courtes, un ovaire à 2 loges.
  • Fruits caractéristiques : silique ou silicule, généralement déhiscent, avec toutefois de grandes variations de formes.

Capparoïdées

Voir Capparacées.

Cléomoïdées

Voir Cléomacées.

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Brassicaceae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brassicacée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ONTOGENÈSE VÉGÉTALE — L’ontogenèse ( 塚﨎益﨎靖晴靖: genèse; 礼諸精礼靖: être) recouvre l’ensemble des processus de développement des êtres vivants, jalonnés, à partir de la fécondation, par l’embryogenèse, l’acquisition de l’état adulte, la sénescence, puis la mort et/ou la… …   Encyclopédie Universelle

  • Plantes des pres et des champs — Plantes des prés et des champs Les champs et les prairies sont des milieux, en général, entièrement transformés par l homme. Ils regroupent un nombre relativement réduit d espèces végétales (en moyenne 50 à 60), et parfois l écosystème est encore …   Wikipédia en Français

  • Georges Rouy — est un botaniste français né le 2 décembre 1851 et décédé le 25 décembre 1924 à Asnières. Il s est intéressé particulièrement aux questions concernant la notion d espèce et à la caractérisation des niveaux inférieurs (entre espèce et variété),… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Georges Charles Petitmengin — est un botaniste français né le 3 janvier 1881 à Nancy et mort le 19 octobre 1908 à Malzéville. Sommaire 1 Biographie 2 Dédicaces d espèces qu il a identifiées 3 Quelques publications …   Wikipédia en Français

  • Alençon — 48° 25′ 50″ N 0° 05′ 35″ E / 48.4305555556, 0.0930555555556 …   Wikipédia en Français

  • Cardaminopsis petraea — Cardaminopsis petraea …   Wikipédia en Français

  • Chou vert — Chou Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. « Choux » redirige ici. Pour la commune française du Jura, voir Choux (Jura). Pour la commune française du Loiret, voir …   Wikipédia en Français

  • Choux — Chou Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. « Choux » redirige ici. Pour la commune française du Jura, voir Choux (Jura). Pour la commune française du Loiret, voir …   Wikipédia en Français

  • Culture sélective des plantes — La culture sélective des plantes, ou sélection végétale ou amélioration des plantes, est le processus par lequel l homme modifie une espèce végétale. Cette sélection peut avoir différent but, dont l adaptation à un usage agricole ou l élaboration …   Wikipédia en Français

  • Linotte du Yémen — Linotte du Yémen …   Wikipédia en Français