Brasidas


Brasidas

Brasidas (en grec ancien Βρασίδας / Brasídas), mort en 422 av. J.-C., est le plus prestigieux des généraux spartiates des premières années de la guerre du Péloponnèse (Ve siècle av. J.‑C.).

Biographie

Brasidas débute sa carrière par un coup d'éclat alors qu'il n'est encore que pentécontère, c'est-à-dire chef de compagnie : en 431 av. J.-C., il sauve la ville laconienne de Méthônè, assiégée par les Athéniens, en protégeant le rempart après avoir traversé à la course l'armée athénienne à la tête de ses cent hoplites[1]. En récompense, il est désigné éphore éponyme en l'année suivante.

En 425 av. J.-C., voulant déloger les Athéniens, et voyant que ses collègues hésitent à débarquer du fait de la difficulté du terrain, il les pousse à l'attaque et fait lui-même échouer sa trière. Les Athéniens l'empêchent de poser le pied sur la rive, mais seules de sévères blessures le contraignent à abandonner son bouclier, qui sera utilisé par l'ennemi pour dresser un trophée[2].

En 424, il est nommé commandant (arkhôn) en Chalcidique et en Thrace, avec la mission d'attaquer les intérêts athéniens dans la région. Il s'empare de plusieurs villes importantes alliées à Athènes, parmi lesquelles Amphipolis et Toroné, et fait preuve d'un grand courage personnel : il monte à l'assaut des remparts sur une échelle à Toroné[3], se place à l'arrière-garde lors de la retraite en pays lynceste[4] et attaque en tête à Amphipolis[5]. Les Athéniens blâment et exilent l'historien et stratège Thucydide, qui se trouve à Thasos avec sa flotte, parce qu'il a échoué à sauver Amphipolis.

Notes et références

  1. Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse [détail des éditions] [lire en ligne], II, 25, 2 ; Diodore de Sicile, Bibliothèque historique [détail des éditions] [lire en ligne], XII, 43, 2-3.
  2. Thucydide, IV, 11, 4-12, 2 ; Diodore, XII, 62, 1-5.
  3. Thucydide, IV, 103, 3.
  4. Thucydide, IV, 125, 3.
  5. Thucydide, V, 9, 6.

Bibliographie

  • Jeannine Boëldieu-Trevet, « Brasidas : la naissance de l'art du commandement », dans Pierre Brulé et Jacques Oulhen, Esclavage, guerre, économie en Grèce ancienne. Hommages à Yvon Garlan, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 1997 (ISBN 2-86847-289-3), p. 147-158.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brasidas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brasidas — (Greek: Βρασίδας ) (d. 422 BC) was a Spartan officer during the first decade of the Peloponnesian War.He was the son of Tellis and Argileonis, and won his first laurels by the relief of Methone, which was besieged by the Athenians (431 BC).… …   Wikipedia

  • Brásidas — Saltar a navegación, búsqueda Brásidas (griego antiguo Βρασίδας) (†.422 a. C.) espartiata, fue un brillante general espartano, durante la primera década de la Guerra del Peloponeso. Era hijo de Télide y Argileonis, y ganó sus primeros… …   Wikipedia Español

  • Brasidas — († 422 v. Chr. bei Amphipolis in Nordgriechenland) war ein spartanischer Feldherr, der in der ersten Hälfte des Peloponnesischen Krieges wirkte. Er war der Sohn von Tellis und der Argileonis.[1] Der „Schild des Brasidas“ in Athen Brasidas stammte …   Deutsch Wikipedia

  • Brasĭdas — Brasĭdas, Sohn des Tellis, war im Peloponnesischen Kriege Feldherr der Spartaner, nöthigte 431 v. Chr. die Athener den Angriff auf Methone aufzugeben, siegte mehrmals über die Athener, commandirte 424 die Expedition nach Macedonien, wodurch die… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brasĭdas — Brasĭdas, der tüchtigste spartan. Feldherr im Archidamischen Kriege (431–421), ließ sich 424 mit einem kleinen Heere (z. T. Heloten) nach Chalkidike und Makedonien senden, um die Kolonien Athens zum Abfall zu veranlassen. Dies Unternehmen wurde… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Brasidas — Brasĭdas, spartan. Feldherr in der ersten Hälfte des Peloponnes. Krieges, übertrug den Kampf zwischen Athen und Sparta auf die mazedon. thraz. Besitzungen Athens, gest. als Sieger nach der Schlacht von Amphipolis 422 v. Chr …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Brásidas — (Brasídas) ► (m. 422 a C) General espartano. Tomó parte en las Guerras del Peloponeso …   Enciclopedia Universal

  • Brasidas — Brasidas,   spartanischer Feldherr, ✝ (gefallen) bei Amphipolis 422 v. Chr.; zeichnete sich im 1. Jahrzehnt des Peloponnesischen Krieges (431 404 v. Chr.) durch große Tapferkeit aus. In einem kühnen Zug stieß er 424 v. Chr. zur Chalkidike vor, wo …   Universal-Lexikon

  • BRASIDAS — Dux Lacedaemonius celeberrimus, circa Amphipolim ab Atheniensium multitudine impar deprehensus, claudendunt se praestitit, ut per longum Coronae ambitum, hostium frequentiam excenuaret: quaque rarissimi obstabant, erupit. Frontinus in Stratagem.… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Brasidas — ▪ Spartan military officer died 422 BC, Amphipolis, Macedonia [now in Greece]       Spartan officer generally considered the only commander of genius produced by Sparta during the Archidamian War (431–421), the first decade of the Peloponnesian… …   Universalium


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.