Branle-bas


Branle-bas

Poste de combat

Un navire de guerre est au poste de combat lorsque toutes les dispositions, au matériel et au personnel, ont été prises pour qu’il puisse engager le combat et utiliser ses armes.

Sommaire

Appel aux postes de combat

À l’ordre « Aux postes de combat » donné sur le réseau de diffusion intérieure du bord et doublé par la sonnerie de clairon traditionnelle (aujourd’hui le plus souvent enregistrée), chaque membre de l’équipage va occuper une fonction prédéterminée (son poste de combat) listée sur le rôle de combat.

En particulier, les « centres nerveux » du navire sont entièrement armés (c’est-à-dire que toutes leurs fonctions sont assurées) : passerelle, poste central (PC) propulsion, PC sécurité et central opérations (CO); les équipes d’intervention sécurité sont équipées et prêtes à intervenir. Les armes sont mises en disposition de tir et leurs servants sont à leurs postes. Portes et volets étanches sont fermés et verrouillés. Sur certains navires de surface et selon le type de menace, on peut établir une surpression par rapport à l’atmosphère, de façon à ce que de l’air contaminé par des agents chimiques ou radioactifs ne pénètre pas.

Le poste de combat est maintenu aussi longtemps que nécessaire, mais est à terme éprouvant pour l’équipage. Récemment, une frégate de surveillance française a maintenu les postes de combat plusieurs jours sans interruption alors qu’elle aidait un pétrolier échoué menacé par des pirates.

En anglais, le terme est « action station » (« General Quarters » en américain).

Au Canada, les Forces armées canadiennes utilisent le «Stand to» d'origine anglaise afin de mettre les troupes en alerte et désigner le branle-bas de combat, et ce aussi bien en anglais qu'en français.

« Branle-bas de combat » ou « Branlebas de combat »

Hamacs en position de combat sur la maquette dite du Protecteur exposée au Musée de la Marine de Paris

Autrefois, le branle-bas de combat était l’ordre donné au clairon pour appeler l’ensemble de l’équipage à son poste de combat.

Le terme « branle-bas de combat » vient de l’action de dégager les hamacs (« branle » en termes de marine) des ponts d’artillerie des vaisseaux et de les disposer roulés le long du pont supérieur pour servir de protection supplémentaire contre la mitraille ennemie. En temps de guerre, on appelait aux postes de combat chaque jour juste avant l’aube pour le cas où un navire ennemi serait repéré avec le soleil levant.

Selon le Dictionnaire de la marine à voile de Bonnefoux et Paris [1], « branlebas » peut se décliner de différentes façons :

  • le branlebas, en anglais Clearing of the ship, s'apparente à un branlebas de nettoyage
  • « branlebas ! », en anglais Up all hammocks!, le contraire de « bas les branles », en anglais Down the hammocks
  • « branlebas général ! » ou « branlebas de combat ! », en anglais Clear the ship for action, pour l'exécution de la procédure de préparation du navire au combat.

Il y avait donc divers branlebas, du nettoyage à la préparation au combat.

Le terme « branle-bas » subsiste toujours dans la marine moderne mais il est utilisé dans un autre contexte : c’est le signal pour le réveil de l’équipage, lui aussi traditionnellement donné par une sonnerie de clairon.

Références

  1. Bonnefoux et Paris, Dictionnaire de la marine à voile, éditions de la Fontaine au Roi, Paris, 1994, ISBN 2-84132-006-5

voir aussi

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Poste de combat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Branle-bas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • branle-bas — [ brɑ̃lba ] n. m. inv. • 1687; ordre de mettre bas les branles « hamacs », qui étaient sur les entreponts, pour se disposer au combat ♦ Mar. Branle bas de combat : ensemble des dispositions prises rapidement sur un navire de guerre pour qu il… …   Encyclopédie Universelle

  • BRANLE-BAS — n. m. T. de Marine ancienne Action de détendre tous les branles ou hamacs d’entre les ponts, de les mettre dans les filets de bastingage et de dégager les batteries pour se disposer au combat. Faire branle bas. Branle bas général. Branle bas de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • branle-bas — (bran le bâ) s. m. 1°   Terme de marine. Action de détendre les branles ou hamacs, pour se disposer au combat. Faire branle bas, c est ôter non seulement les branles, mais tout ce qui est sur le gaillard et dans l entre pont, et le jeter à fond… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BRANLE-BAS — s. m. T. de Marine, Action de détendre tous les hamacs d entre les ponts, de les mettre dans les filets de bastingage, et de dégager les batteries, pour se disposer au combat. Faire branle bas. Branle bas général. Branle bas de combat. Il fit le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • branle-bas — nm. : grin branlo nm. (Arvillard) ; gran maneûvre nfpl. (Doucy Bauges) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Branle-bas au casino — (The Honeymoon Machine) est un film américain réalisé par Richard Thorpe en 1961. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Branle-bas de combat — Poste de combat Un navire de guerre est au poste de combat lorsque toutes les dispositions, au matériel et au personnel, ont été prises pour qu’il puisse engager le combat et utiliser ses armes. Sommaire 1 Appel aux postes de combat 2… …   Wikipédia en Français

  • branle — [ brɑ̃l ] n. m. • XIIe; de branler ♦ Vx ou en loc. 1 ♦ Ample mouvement d oscillation. ⇒ balancement. Mettre en branle une cloche. Sonner en branle : donner aux cloches leur balancement maximum (cf. À toute volée). 2 ♦ Fig. Première impulsion.… …   Encyclopédie Universelle

  • branle — BRANLE. s. m. Agitation de ce qui est remué, tantôt d un côté, tantôt de l autre. Le branle du carrosse lui fait mal. Cela a un grand branle. Mettre les cloches en branle. Sonner en branle.Branle. Première impulsion donnée à une chose. Suivre le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Branle (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le branle, danse de la Renaissance Le branle, hamac de la marine dont est issu le branle bas de combat Le branle vert, une espèce de bruyère arborescente… …   Wikipédia en Français