Bouxières-aux-Chênes


Bouxières-aux-Chênes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouxières.

48° 46′ 22″ N 6° 15′ 40″ E / 48.7728, 6.2611

Bouxières-aux-Chênes
Armoiries
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Nancy
Canton Canton de Malzéville
Code commune 54089
Code postal 54770
Maire
Mandat en cours
Audrey Donnot
2011-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Couronné
Démographie
Population 1 387 hab. (2007)
Densité 70 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 22″ Nord
       6° 15′ 40″ Est
/ 48.7728, 6.2611
Altitudes mini. 212 m — maxi. 408 m
Superficie 19,85 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bouxières-aux-Chênes est une commune française, située dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région Lorraine.

Sommaire

Géographie

Situé au Nord-Est de Nancy sur la route de Nomeny, le village de Bouxières-aux-Chênes est l'un des plus grands de Meurthe et Moselle par sa superficie d'environ 2 000 hectares. Placé idéalement sur le coteau Est du plateau du Grand Couronné, il est resté agricole avec un développement urbain dans les années 1970. D'anciennes vignes côtoient des vergers de mirabelliers.

Histoire

Histoire écrite par Lepage en 1843 et 1853 : "Il est fait mention de Bouxières (Buxeriœ Majores) dans la confirmation des biens et des privilèges de l’abbaye de Saint-Pierre de Metz par l’empereur Othon II, le 11 mai 967." "Ce village est appelé Buxeriæ subter Amanciam. dans une lettre donnée par le duc Mathieu, en 1249, pour l’abbaye de Clairlieu. (Abb[1]. de Clairlieu.)" "Le village de Bouxières-aux-Chênes, nommé anciennement Bouxières-sous-Amance et Grand-Bouxières, est mentionné pour la première fois dans des titres qui remontent au XIIIe siècle, bien que son origine doive être beaucoup plus ancienne. En 1276, Henri de Vaudémont échange avec le duc Ferri III le fief de Bouxières-sous-Amance, qu’Erard de Vendières, seigneur d’Autrey, tenait de lui en fief et hommage. En 1294, ce fief fut de nouveau échangé, par le duc de Lorraine, avec Vautrin de Rosières, contre ce que ce seigneur possédait ès ville et saline de Rosières. Enfin, en 1457, le duc Jean engagea la moitié des villes, terres et seigneurie de Bouxières pour prix de l’acquisition qu’il avait faite, sur Isabelle de Nancy, veuve d’Henri de Lenoncourt, des ville, terre et seigneurie de St.-Dizier devant Nancy. Le duc Jean, dès l’an 1448, avait octroyé aux habitants de Bouxières des chartes, qui furent confirmées par le duc Antoine en 1508. On y voit que leur taille était fixée à 80 livres, plus un droit particulier, appelé l’Orme de Nancy, duquel étaient exempts les maire, échevins, clercs tonsurés et gens de noble lignée. Le maire et la justice du ban et de la ville de Bouxières avaient toute connaissance sur le fait de la justice haute, moyenne et basse, sur toutes amendes, épaves et forfaits. Les habitants étaient tenus de suivre la bannière d’Amance quand elle était mandée pour les affaires du duc, sur la réquisition du prévôt de cette ville et ceux qui manquaient à l’appel étaient passibles d’une amende. Il parait, d’après la charte dont nous parlons, que les gens et la justice de Bouxières avaient coutume, depuis un temps immémorial, « d’aller quérir leur premier appel de plaid et jugement au lieu de Vendières. » Cette servitude fut abolie, et les appels durent se porter devant la justice de Nancy. La cure de Bouxières fut unie à la collégiale St-Georges de Nancy par Hector d’Ailly, évêque de Toul, qui commença à siéger en 1524."

Bouxières-aux-Chênes est composé de trois principaux hameaux : Moulin avec le prieuré de Blanzey, Bouxiéres et Ecuelle avec le Château. Sur la commune de Bouxières-aux-Chênes, en haut du hameau de Moulins, il y a Blanzey avec la Chapelle Sainte-Agathe, ancienne ferme des ducs de Lorraine devenue un prieuré au XIIe siècle par l'abbaye prémontrée de Sainte-Marie-au-Bois, construite à côté du site probable d'une ancienne villa gallo-romaine appelée Blanca.

Le hameau de Moulins qui en dépend, appelé autrefois Molendinum, était un village assez important, uni à l’abbaye Ste-Marie de Pont-à-Mousson et qui avait pour patron St-Hilaire; le duc de Lorraine en était également seigneur. La ferme de Blanzey était un prieuré du nom de Ste-Agathe et qui appartenait à la mense de l’abbaye de Ste-Marie. Les ducs de Lorraine en avaient fait auparavant le chenil de leurs meutes de chasse, mais la duchesse Berthe le donna, avec les terres qui en dépendaient, à l’abbaye de Ste-Marie, dans le 12e siècle. Le hameau de Moulins doit son nom aux nombreux moulins qui profitaient du ruisseau puissant qui traverse le hameau et qui bénéficie d'un débit constant toute l'année et de la forte pente à cet endroit pour moudre le grain. Il reste quelque rare exemplaire de cette architecture transformée en maisons d'habitations.

Bouxières-aux-Chênes doit son nom au terme ancien signifiant Buisson, en latin Buxieræ, est un ancien village ; il dépendait autrefois de la seigneurie d’Amance et fut probablement bâti par quelque chevalier de ce nom ; il passa ensuite aux ducs de Lorraine, suivait les coutumes de la province et répondait au parlement de Nancy, bailliage de Nomeny. Au centre de Bouxières-aux-Chênes, vous pouvez admirer un lavoir qui a été sauvé de la destruction et rénové par l'équipe du maire Bertrand Hirtz dans les années 1980 et qui est maintenant classé. De même, vous trouverez dans les archives de la commune, un magnifique cadastre napoléonien de Bouxiéres, sauvé de la destruction à la même période.

L'église ancienne de Bouxières se situait à la place du cimetière actuel. Elle fut déclarée en ruine vers 1780. La nouvelle église, plusieurs fois bombardée fut reconstruite au centre du village.

Pendant la guerre de 1870, les Uhlans (lanciers de la cavalerie allemande) firent des passages de nuit sur la route départementale pour provoquer la garnison de Nancy et effrayer les populations.

Bouxières-aux-Chênes fut en 1914 au centre du dispositif de défense de Nancy et la bataille fit rage sur ce secteur dites la bataille du Grand Couronnée. De nombreuses destructions suite aux bombardements ont eu lieu comme en témoigne les cartes postales de l'époque.

Blason

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 1983 Cordari . .
mars 1983 octobre 1986 Bertrand Hirtz   .
octobre 1986 octobre 1989 Jacques Chevalier . .
mars 2001 mars 2008 Robert Renaux . .
mars 2008 Juin 2011 Jacques Chevalier † . .
Septembre 2011 mars 2014 Audrey Donnot . .
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
656 780 1002 1293 1284 1312 1387
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Au centre de Bouxières-aux-Chênes, vous pouvez admirer un lavoir qui a été sauvé de la destruction et rénové en 1984 et qui est maintenant classé. De même, vous trouverez dans les archives de la commune, un magnifique cadastre napoléonien de Bouxiéres, sauvé de la destruction à la même période.

Édifices religieux


Personnalités liées à la commune

Bertrand Hirtz, maire, fut élu en 1983 à l'âge de 29 ans. Il fut le plus jeune maire de Meurthe-et-Moselle.

Jacques Chevalier, dit " le Che ", maire, il fut élu maire en 1986, réélu en 1989 et 1995 jusqu'en 2001. Se laissant du répit, en raison de sa maladie, le temps d'un mandat, il reprit les rênes de la commune en 2008. Décédé le 23 juin 2011. il fut remplacer par sa fille Audrey Donnot le 10 septembre 2011. Il a étais tout d'abord conseiller à Bouxières-aux-Chênes sous le mandat Cordary jusqu'en 1981, il claqua la porte en 1981 mais revint en 1983 en tant que 1er adjoint sous Hirtz.

Albert de CIRCOURT (Bouxières 25/6/1809-1895), conseiller d'état en 1872 et historien.

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bouxières-aux-Chênes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bouxieres-aux-Chenes — Bouxières aux Chênes Pour les articles homonymes, voir Bouxières. Bouxières aux Chênes …   Wikipédia en Français

  • Bouxières-aux-Chênes — Saltar a navegación, búsqueda Bouxières aux Chênes País …   Wikipedia Español

  • Bouxières-aux-Chênes — is a village and commune in the Meurthe et Moselle département of north eastern France.ee also*Communes of the Meurthe et Moselle department …   Wikipedia

  • Bouxieres-aux-Chenes — Original name in latin Bouxires aux Chnes Name in other language Bouxieres, Bouxieres aux Chenes, Bouxires, Bouxires aux Chnes State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.77115 latitude 6.2603 altitude 301 Population 1343 Date 2012 01… …   Cities with a population over 1000 database

  • Bouxieres-aux-Dames — Bouxières aux Dames Pour les articles homonymes, voir Bouxières. Bouxières aux Dames Depui …   Wikipédia en Français

  • Bouxières-aux-Dames — Pour les articles homonymes, voir Bouxières. 48° 45′ 10″ N 6° 09′ 49″ E …   Wikipédia en Français

  • Bouxières-aux-Bois — Bouxières aux Bois …   Deutsch Wikipedia

  • Darney-aux-Chênes — Darney aux Chênes …   Wikipedia

  • Bouxieres — Bouxières Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponyme Dans la toponymie française, Bouxières désigne un lieu où pousse le buis : Bouxières aux Chênes, commune française de Meurthe et… …   Wikipédia en Français

  • Bouxières — ist der Name mehrerer Gemeinden in Lothringen, Frankreich: Bouxières aux Bois im Département Vosges Bouxières aux Chênes im Département Meurthe et Moselle Bouxières aux Dames im Département Meurthe et Moselle Bouxières sous Froidmont im… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.