Boutros Harb


Boutros Harb

Boutros Harb (بطرس حرب)(né à Tannourine en 1944), est un homme politique libanais.

Juriste, il est élu en 1972 député maronite de Batroun, au Nord du Liban. Député indépendant, il est nommé ministre des Travaux publics et des Transports et ministre de l’Education nationale et des Beaux-arts en 1979, au sein du gouvernement de Salim El-Hoss ; un poste qu’il occupera jusqu’en 1980. Il revient au ministère de l'Éducation entre 1990 et 1992 dans le cabinet de Omar Karamé.

Actif lors de la négociation des accords de Taëf, son nom commence à apparaître parmi les présidentiables. Il boycotte, comme l’essentiel des personnalités et partis chrétiens, les élections législatives de 1992, mais prend part aux élections de 1996, au bout desquelles il retrouve son poste.

Membre de l’opposition parlementaire aux gouvernements de Rafiq Hariri, notamment auprès de Nassib Lahoud, Salim El-Hoss, Omar Karamé, Mohammad Youssef Beydoun et Hussein Husseini, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 1998. Mais il la retire le jour du scrutin, au cours duquel Émile Lahoud est élu à l’unanimité.

Après une courte période de soutien au gouvernement de Salim El-Hoss en 1998, il retrouve l’opposition. En 2000, il brise par surprise son alliance avec Nayla Moawad et Omar Karamé et se présente aux élections en alliance avec Soleimane Frangié Jr, le Bloc Tripolitain de Mohammad Safadi et Najib Mikati, bien que rien ne les liait politiquement.

En 2001, il est l’un des membres fondateurs du rassemblement de Kornet Chehwane et exprime fortement son opposition aux politiques du gouvernement de Rafiq Hariri et à l’hégémonie syrienne. En 2004, avec Nayla Moawad, Omar Karamé, Salim El-Hoss, Hussein Husseini et Albert Mansour, il crée le Front National pour la Réforme. Il se déclare la même année candidat à l’élection présidentielle puis s’oppose à l’amendement constitutionnel prorogeant le mandat du Président Émile Lahoud. Il refuse, en octobre, d’intégrer le gouvernement de son allié, Karamé, qu’il juge très prosyrien.

A partir de l’automne 2004, il prend part aux réunions du Bristol, regroupant les différentes factions de l’opposition anti-syrienne et prend part à la Révolution du Cèdre qui a suivi l’assassinat de Rafiq Hariri. Il gagne les élections de 2005 sur la liste de l'Alliance du 14 Mars au Nord et devient l’un des candidats principaux de la Majorité au pouvoir pour remplacer Émile Lahoud à la Présidence de la république. Il se désistera en mai 2008 en faveur de Michel Sleiman.

Après sa réélection lors des législatives de 2009, il intègre le gouvernement d'union nationale de Saad Hariri comme ministre du Travail.

Précédé par Boutros Harb Suivi par
Amine Bizri
1976-1979
Drapeau du Liban Liban
Boutros Harb
Ministre des Travaux Publics et des Transports
1979-1980
Elias Hraoui
1980-1982
Assaad Rizk
1976-1979
Drapeau du Liban Liban
Boutros Harb
Ministre de l'Education
1979-1980
René Moawad
1980-1982
Omar Karamé
1989-1990
Drapeau du Liban Liban
Boutros Harb
Ministre de l'Education
1990-1992
Zaki Mazboudi
1992
Mohammad Fneich
2008-2009
Drapeau du Liban Liban
Boutros Harb
Ministre du Travail
2009-2011
Charbel Nahas
2011-

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boutros Harb de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boutros Harb — (بطرس حرب) (born in Tannourine, Lebanon in 1944), is a Lebanese politician.A lawyer by profession, his first position was when he was elected in 1972 as deputy Maronite of Batroun, in the North Governorate of Lebanon. As the deputy, he was named… …   Wikipedia

  • Boutros — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Boutros (buTrus) est la forme arabe du prénom Pierre. Patronyme Boutros Boutros Ghali (né le 14 novembre 1922, en arabe : بطرس بطرس غالي) était… …   Wikipédia en Français

  • Qornet Shehwan Gathering — Politics of LebanonThe Qornet Shehwan Gathering (Arabic: لقاء قرنة شهوان) is a Lebanese political organization, comprising politicians, intellectuals, and businessmen, mostly Christian and ranging in ideology from the centre right to the center… …   Wikipedia

  • Qurnat-Schahwan-Sammlung — Die Qurnat Schahwan Sammlung (französisch Rassemblement de Kornet Chehwane, arabisch ‏لقاء قرنة شهوان‎ Liqāʾ Qurnat Schahwān) ist ein politischer Zusammenschluss im Libanon, dem Politiker, Intellektuelle und Geschäftsleute… …   Deutsch Wikipedia

  • Michel Aoun — General Michel Aoun (ميشال عون) Acting President of Lebanon In office 22 September 1988 – 13 October 1990 Preceded by Amine Gemayel Succeeded by Elias Hrawi …   Wikipedia

  • Бутрос — Основная статья: Пётр Бутрос (араб. بطرس‎‎)  арабский вариант мужского имени Пётр. Известные носители Бутрос Гали, Бутрос (род. 1922)  6 й генеральный секретарь ООН Бутрос Гали, Юсеф (англ.) (род. 1952)  министр финансов… …   Википедия

  • Batroun — Infobox City Lebanon official name = Batroun image size = 300 px image caption = The Church of St. Stephen native name = البترون governorate = North Governorate district = Batroun District lat deg = 34 lat min = 15 lat sec = 0 lat hem = N lon deg …   Wikipedia

  • Lebanese presidential election, 2008 — Infobox Election election name = Lebanese presidential election, 2008 country = Lebanon type = presidential ongoing = no previous election = previous year = next election = next year = election date = May 25, 2008 nominee1 = Michel Suleiman… …   Wikipedia

  • Michel Suleiman — مِيشَالْ سُلَيْمَانْ President of Lebanon Incumbent Assumed office …   Wikipedia

  • List of Lebanese Members of Parliament — This is a list of the current members of the Lebanese parliament, elected in June 2005.There are 128 members of parliament in Lebanon divided into sects. Gebran Tueni who was assassinated got replaced by his father Ghassan Tueni.Edmond Naim who… …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.