Bourgeon (Morphogenèse)


Bourgeon (Morphogenèse)

Gemmiparité

La gemmiparité (ou bourgeonnement) est un type de reproduction asexuée animale.

Fréquent chez les invertébrés, le bourgeonnement correspond à la formation de nouveau individus à partir d’une ébauche. Le bourgeon est constitué d’un ou plusieurs tissus de l’organisme parental. Il existe deux types de bourgeonnements :

  • bourgeon de dissémination
  • bourgeon d’accroissement

Sommaire

Bourgeon de dissémination

Trois exemples :

  1. L’hydre. Le bourgeon, masse compacte de cellules qui se divisent par mitose, se transforme en petit hydre qui finit par se détacher.
  2. L’orange de mer
  3. Méduse (Aurelia aurita)

Voir une image ici

Bourgeon d’accroissement

Les bourgeons restent fixés, ce qui forme une colonie. Il y a alors une organisation dans cette colonie. Les bourgeons, appelé polypes, se différencient :

  • Polypes nourriciers (Polypes reproducteurs)
  • Polypes défenseurs (dactylozoïde, cellule urticante)
  • Polypes reproducteurs (Gonozoïdes)
  • Etc…

Références

Annexes

Articles connexes

  • Portail de la biologie Portail de la biologie
Ce document provient de « Gemmiparit%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bourgeon (Morphogenèse) de Wikipédia en français (auteurs)