Boulevard De Magenta


Boulevard De Magenta

Boulevard de Magenta

9e, 10e arrt.
Paris street enseigne top.svg
Paris enseigne tl.gif
Paris enseigne tr.gif
Boulevard de Magenta
Map pointer.svg
Paris plan wee green jms.jpg
Arrondissement(s) 9e, 10e
Quartier(s) quartier Saint-Vincent-de-Paul quartier de la Porte-Saint-Denis quartier de la Porte-Saint-Martin
Début place de la République
1, rue Beaurepaire
Fin 1, boulevard de Rochechouart
53, boulevard de la Chapelle
Longueur 1920 m
Largeur 30 m
Création 1855 et 1859
Dénomination 1855
Ancien(s) nom(s) rue du Nord
Géocodification Ville de Paris : 5835

DGI : 5907

Nomenclature officielle
France Paris vue du boulevard de Magenta 2006-08-17.jpg
Vue du boulevard de Magenta
Paris enseigne bl.gif
Paris enseigne br.gif

Le boulevard de Magenta est situé dans les 9e et 10e arrondissements de Paris, en France.

Il commence place de la République et 1, rue Beaurepaire, finit 1, boulevard de Rochechouart et 53, boulevard de la Chapelle.

Son nom est celui de la victoire remportée par les Piémontais du royaume du Piémont-Sardaigne, et par l'armée française d'Italie, commandée par le général de Mac Mahon et Napoléon III, contre les Autrichiens commandés par Guylay le 4 juin 1859 près de Magenta, en Italie.

Sommaire

Histoire

Le boulevard de Magenta est une percée haussmannienne réalisée en 1855 entre la rue du Faubourg-Saint-Martin et le boulevard de Rochechouart (le boulevard reprend en fait à cet endroit le tracé de la rue du Nord qui faisait partie d'un lotissement de 1827) et en 1859 entre la place de la République et la rue du Faubourg-Saint-Martin.

Décidé initialement par le Baron Haussmann afin de devenir la desserte principale de la gare du Nord et sa porte entrée majestueuse dans le Paris « moderne », le boulevard de Magenta se peuplent d’immeubles haussmanniens aux façades en pierres de taille, murs avec refends et balcon aux deuxième (étage « noble » avant l'apparition de l'ascenseur en 1870) et cinquième niveaux, attirant ainsi une population aisée. Les frères Goncourt, dans leur Journal, regrettaient d'ailleurs que ces boulevards rectilignes « ne sentent plus le monde de Balzac ».

Cependant, fuyant la circulation et les nouvelles manufactures qui s’installent à proximités des gares, la bourgeoisie qui, déjà sous Louis XVI, s’était installée à proximité des grands boulevards « historiques » de Saint Martin et Saint Denis, commencent progressivement à s’éloigner du boulevard.

Une chanson de Vincent Scotto, évoque dès 1916 le nouveau coté populaire du boulevard : « Ell' prend l'boul'vard Magenta »[1].

Dans les années 1980, le boulevard a été transformé en axe rouge.

Le renouveau d’intérêt pour l’architecture haussmannienne a amené la Mairie de Paris à s’intéresser à la conservation du patrimoine du Boulevard, à l’unité préservée et à la réduction de la circulation. Ainsi, dans le cadre des travaux embellissements du boulevard de Magenta, transformé en « espace civilisé »[2] et inauguré en mars 2006, 300 nouveaux arbres ont été plantés, des couloirs de bus et des pistes cyclables ont été aménagés.

Stations de métro

Gare RER

Une gare portant le nom du boulevard est située à l'Est de la gare du Nord. Elle est desservie par la ligne E du RER sous le nom de Magenta, même si elle n'est pas sous le boulevard de Magenta.

Monuments et Habitants illustres

Immeuble de rapport du boulevard de Magenta
  • no 3 : Ici habitait Jacques Bonsergent, premier parisien fusillé (le 23 décembre 1940) par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • no 6 : Emplacement du Wauxhall, salle de bal populaire à la mode anglaise de style néo-gothique construite en 1785 par les architectes Mellan et Moeench. Le Wauxhall fut détruit lors du percement du boulevard Magenta en 1841. Son souvenir existe encore dans le nom de la ruelle qui débute à cet endroit : la Cité du Wauxhall.
  • no 7 : Immeuble de rapport de 1869 des architectes Jules et son fils Paul Sédille comportant deux médaillons aux symboles maçonniques. Le premier médaillon comporte les mots « Précision et Liberté » entourant une équerre et un compas ; l’autre comporte la mention « Le beau. Le vrai. L’utile » entourant un flambeau.
  • no 10 : Immeuble de rapport de 1869 des architectes Jules et son fils Paul Sédille, à la façade ornée de trois atlantes en gaine sans bras.
  • no 11 : Immeuble aux allégories monumentales de la Science et de l'Industrie, où s'installa l'ingénieur Desnos, représentant parisien du rouleau compresseur Bouillant sous la IIIe République et qui avait d'autres maisons de commerces à Londres, Bruxelles et New York.
  • no 19 : Immeuble de l'architecte Paul Sédille, où résida le sculpteur Henri Chapu (1833-1891). La façade présente un décor sculpté à deux consoles, deux têtes de lion, tête d'atlante.
  • no 24 : Emplacement du restaurant Véry où l'anarchiste Ravachol a été arrêté le 30 mars 1892. Pour le venger, les anarchistes y font exploser une bombe le 25 avril 1892 au matin.
  • no 52 : Ici est née et habita Ginette Neveu.
  • no 68 : Église Saint-Laurent.
  • no 85 bis : Marché Saint-Quentin à l’architecture métallique inspirée de Victor Baltard, installé ici en 1866.
  • no 100 : Ici se retrouvaient les pères du « roman national » Alexandre Chatrian et Émile Erckmann pour écrire ensemble sous le pseudonyme Erckmann-Chatrian. La proximité avec la Gare de Paris-Est leur permettait de retourner régulièrement en Lorraine.
  • no 106 : Ici séjourna le personnage de Nadja d'André Breton lors de son arrivée à Paris, au Sphinx Hôtel (du nom des têtes de sphinx visible sur la façade).[3]
  • no 110 : Ici habita le peintre pointilliste Georges Seurat
  • no 115 : Ici habita le Baron Edmond de Rothschild, dont l'appartement fur ré-aménagé par l'architecte Germain Debré (1890-1949) en 1934.[4]
  • no 126 : Ancien siège de « La Galerie contemporaine », éditeur notamment des photographies de Nadar pour la société Goupil et Cie (1850-1884)
  • no 155 : Ici habita le peintre François-Joseph Luigi Loir
  • no 162 : Siège social de 1945 à 1948 des Éditions de la Tour, créée par Robert Denoël
  • no 170 : Cinéma Le Louxor (façades et toitures inscrites monument historique).

Voir aussi

Commons-logo.svg

Sources

  • Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Minuit, Paris, 1963 (ISBN 2-7073-1054-9) 

Notes et références

  1. « Ell' prend l'boul'vard Magenta ». Musique de Vincent Scotto ; paroles de Vincent Scotto et Émile Gitral. Éditions Salabert, 1916. Bibliothèque historique de la Ville de Paris
  2. Définition de l'espace civilisé donnée par la Mairie de Paris Consulté le 28 juillet 2008
  3. http://www.terresdecrivains.com/Sur-les-pas-de-Nadja-et-Andre
  4. http://archiwebture.citechaillot.fr/awt/asso/FRAPN02_DEBGE_BIO.pdf
  • Portail de Paris Portail de Paris
  • Portail de la route Portail de la route
Ce document provient de « Boulevard de Magenta ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boulevard De Magenta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boulevard de magenta — 9e, 10e arrt …   Wikipédia en Français

  • Boulevard de Magenta — Die Pariser Straße Boulevard de Magenta mit ihren 1920 Metern Länge kreuzt die Grenze zwischen dem 9. und 10. Arrondissement. Sie beginnt am Place de la République/ Ecke Rue Beaurepaire und endet an der Boulevard de Rochechouart/ Ecke Boulevard… …   Deutsch Wikipedia

  • Boulevard de Magenta — 48° 52′ 29″ N 2° 21′ 26″ E / 48.8747, 2.35722 …   Wikipédia en Français

  • Boulevard de Magenta — The boulevard de Magenta is located in the IX and X arrondissements of Paris, in France.It begins at place de la République and 1, rue Beaurepaire, and ends at 1, boulevard de Rochechouart and 53, boulevard de la Chapelle. EtymologyIt is named… …   Wikipedia

  • Boulevard De La Chapelle — {{{num arr}}} arrt …   Wikipédia en Français

  • Boulevard de la Chapelle (Paris) — Boulevard de la Chapelle {{{num arr}}} arrt …   Wikipédia en Français

  • Boulevard de la chapelle — {{{num arr}}} arrt …   Wikipédia en Français

  • Boulevard Rochechouart — Boulevard de Rochechouart 48°52′57.31″N 2°20′34.97″E / 48.8825861, 2.3430472 …   Wikipédia en Français

  • Magenta — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Magenta », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Magenta est une ville italienne, non loin de… …   Wikipédia en Français

  • Boulevard de Rochechouart — 48°52′57.31″N 2°20′34.97″E / 48.8825861, 2.3430472 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.