Bouchon Vaseux


Bouchon Vaseux

Bouchon vaseux

Un bouchon vaseux est une zone où les sédiments fins en suspension sont fortement concentrés.

Sommaire

Éléments de définition

Le bouchon vaseux un phénomène et processus, en grande partie naturel et surtout caractéristique des grands estuaires à marée, résultant de la rencontre des eaux du fleuve avec les eaux marines. On parle pour cette zone d'eaux de transition, définies par l'Europe comme étant « la masse d'eaux de surface à proximité des embouchures de rivières, qui sont partiellement salines en raison de leur proximité d'eaux côtières, mais qui sont fondamentalement influencées par des courants d'eau douce »).

La plupart des organismes d'eaux douces y meurent au contact des eaux salées, contribuant avec les sédiments en suspension à former une masse « vaseuse » en suspension, permanente, qui se déplace au gré des marées. Selon le débit du fleuve qui se jette dans l'estuaire, et selon la charge de l'eau douce, l'étendue, l'épaisseur, la salinité et le volume du bouchon évoluent dans l’espace et dans le temps, et en qualité.
Un certain bouchon vaseux est naturel et constitue même une importante zone d'épuration (de nombreux pathogènes y meurent en raison du taux de sel), en se comportant comme une station d'épuration à lit fluidisé, les particules en suspension servant de support à des bactéries épurant l'eau ou adsorbant certains polluants, au moins provisoirement. Toutefois dans les contextes anthropisés de plus en plus fréquents, une turbidité trop élevée protège aussi certains pathogènes des vertus désinfectantes des ultraviolets solaires. De plus, en aval des cours d'eau pollués par des pesticides et biocides, par le ruissellement sur les zones urbaines et imperméabilisées polluées, et sur les zones agricoles anormalement riches en matière organique (situation de plus en plus fréquente en raison de la mise en labour croissante des bassins-versant au détriment de l'enherbement et/ou des forêts), le bouchon vaseux devient alors une zone d'eutrophisation, voir d'anoxie capable d'émettre d'importantes quantités de CO2 ou de méthane, contribuant de manière significative à l'Effet de serre (contribution non prise en compte par les calculs dans le cadre du protocole de Kyoto).

Exemples français

Dans l'estuaire de la Loire, les conséquences sanitaires, biologiques, sédimentaires et économiques de cette situation sont importantes.

  • La remontée de plus en plus fréquente du bouchon vaseux et de l'eau salée oblige à déplacer la prise d'eau en Loire de 16 km vers l'amont pour continuer à alimenter la ville et le sud du département en eau potable.
  • L'activité sédimentaire étant reportée vers l'amont, les services de la navigation doivent procéder de façon continue au dragage des souilles le long des quais.
  • Dans les bras secondaires les dépôts ne sont pas remis en suspension faute d'un courant assez fort. L'envasement aboutit au colmatage complet en quelques années.

Le bouchon vaseux est riche en matière organique (nécromasse et biomasse) et de nombreuses bactéries consomment tout l’oxygène disponible. Lors de leurs migrations en fin d'été, les poissons, et en particulier les mulets, doivent traverser le bouchon vaseux pour aller frayer en mer. Le manque d'oxygène leur est fatal et produit des hécatombes surtout lorsque le débit du fleuve est faible et sa température élevée. Ce phénomène était moins marqué lorsque le bouchon vaseux résidait en aval de Paimbœuf car la zone anoxique ne faisait que quelques kilomètre de long. Depuis sa remontée elle s'étend sur près de quarante kilomètres lors des grandes marées de la fin de l'été.

Il est devenu une« véritable machine à stocker la pollution », certains estuaires contribuant à l'entretien de zones mortes marines ;

Dans l’estuaire de la Gironde, une remontée en amont du bouchon vaseux est encouragée par des pompages d’irrigation ou industriels effectués et par une chenalisation favorisant la remontée marine. susceptible de remettre en cause l’implantation sur la Garonne de prises d’eau destinées à diminuer les prélèvements en nappe profonde (cf. SAGE Nappes profondes)[1].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Etat des lieux du territoire, SDAGE, commission géographique littorale, questions importantes Littoral /v2-24/06/2004, page 13/17
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’écologie Portail de l’écologie
Ce document provient de « Bouchon vaseux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bouchon Vaseux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bouchon vaseux — ● Bouchon vaseux concentration de sédiments en suspension dans une embouchure et déplacés alternativement vers l amont et l aval par la marée …   Encyclopédie Universelle

  • Bouchon vaseux — Un bouchon vaseux est dans un estuaire une zone où les sédiments fins en suspension sont fortement concentrés, dite eone du maximum de turbidité . Il migre et sa forme, son étendue, son volume et sa densité évoluent au rythme des marées et de la… …   Wikipédia en Français

  • bouchon — [ buʃɔ̃ ] n. m. • déb. XIVe; « buisson » fin XIIIe; a. fr. bousche « touffe de feuillage pour boucher » → 1. boucher I ♦ 1 ♦ Vx ou techn. Poignée de paille ou de foin tortillé. Frotter un cheval avec un bouchon. ⇒ bouchonner. Par anal. Mettre du… …   Encyclopédie Universelle

  • Estuaire — Pour les articles homonymes, voir Estuaire (homonymie). Delta de l Atchafalaya, dans le Golfe du Mexique. Un estuaire est la portion de l embouchure d un …   Wikipédia en Français

  • Estuarien — Estuaire Pour les articles homonymes, voir Estuaire (homonymie). Les estuaires constituent la partie thalasso fluviale des deltas. Delta de l Atchafalaya, da …   Wikipédia en Français

  • Estuarienne — Estuaire Pour les articles homonymes, voir Estuaire (homonymie). Les estuaires constituent la partie thalasso fluviale des deltas. Delta de l Atchafalaya, da …   Wikipédia en Français

  • Estuaire picard — Un estuaire est dit picard quand il a la forme des estuaires typiques de la côte française (Côte d Opale) présents de la Somme au Cap Gris Nez et qu il fonctionne comme eux en terme hydrosédimentaire. Exemple de Poulier (langue sableuse, ici vue… …   Wikipédia en Français

  • Barrage de Petit-Saut — Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Delta (hydrologie) — Pour les articles homonymes, voir Delta (homonymie). Le delta du Gange …   Wikipédia en Français

  • EMBOUCHURES — L’embouchure d’un cours d’eau est le lieu où il déverse dans la mer ou dans un lac ses eaux et sa charge solide. L’interaction entre l’écoulement à sens unique du fleuve et les mouvements alternatifs de la mer y détermine des rapports… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.