Bonsai-ka


Bonsai-ka

Bonsaï-ka

Un bonsaï-ka ou bonsaïka (盆栽家, bonsaika?) est de façon générale un adepte du bonsaï. Le suffixe ka (?) se retrouve dans la construction de nombreux autres mots (karateka, judoka, etc.) et équivaut généralement au suffixe « -iste » en français.

Il n'existe pas de niveau de compétence nécessaire pour être qualifié de bonsaïka, c'est l'appellation générale attribuée à toute personne cultivant un arbre selon les méthodes du bonsaï. Dans les fédérations et les clubs de bonsaï, on considère cependant qu'un bonsaïka doit connaître les principes de base permettant d'assurer la survie d'un bonsaï, à savoir :

  • un minimum de connaissance des styles ;
  • le fait de savoir reconnaître un arbre à « potentiel » parmi d'autres, pour en faire un bonsaï ;
  • les techniques essentielles de taille, rempotage et soin du bonsaï.

À noter qu'il existe également des diplômes (ou évaluations de niveaux), en général remis par des fédérations nationales, destinés à évaluer les compétences des bonsaïka ; il n'est pas nécessaire de passer ces évaluations pour être un bonsaïka, mais elles sont requises ou recommandées pour animer un club ou prétendre à former d'autres bonsaïka.

En 2005, les principaux maîtres bonsaïka dans le monde étaient :

  • Tohru Suzuki (Japon)
  • François Jeker (France)
  • Jean Paul Polmans (Belgique)
  • Sandro Segneri (Italie)
  • Oscar Roncari (Suisse)
  • Patrice Bongrand (France)
  • Alain Arnaud (France)
  • Philippe Manquant (France)
  • Raymond Claerr (France)

Les maîtres bonsaïka les plus célèbres sont sans doute : John Naka, Pius Notter et Walter Pall.

Anecdote

Bonsaïka fut également le nom d'un magazine français consacré à l'art du bonsaï, magazine qui n'est plus édité.

  • Portail du bonsaï Portail du bonsaï
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Bonsa%C3%AF-ka ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bonsai-ka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bonsai — Bonsai?/i …   Deutsch Wikipedia

  • Bonsai — Bonsaï Un bonsaï [bɔn saj] (du japonais 盆栽, bonsai, dérivé du chinois 盆栽 pénzāi, planter/prendre soin de plantes dans un pot et variation du penjing (chinois : 盆景, pinyin : pénjǐng, signifiant paysage en pot) est, dans la tradition… …   Wikipédia en Français

  • Bonsaï — d érable palmé dans les jardins de Kew à Londres …   Wikipédia en Français

  • Bonsai — Audio|Bonsai.ogg|listen ( ja. 盆栽, literally potted plant ) is the art of aesthetic miniaturization of trees by growing them in containers. Cultivation includes techniques for shaping, watering, and repotting in various styles of… …   Wikipedia

  • Bonsái — Saltar a navegación, búsqueda Arce tridente (Acer buergerianum) Bonsai (盆栽 …   Wikipedia Español

  • bonsaï — [ bɔ̃(d)zaj ] n. m. • v. 1975; mot jap., de bon « pot » et saï « arbre » ♦ Arbre nain, cultivé en pot, obtenu par atrophie des racines et ligature des tiges et rameaux. Un bonsaï d érable. Des bonsaïs. ● bonsaï ou bonzaï nom masculin (mot… …   Encyclopédie Universelle

  • Bonsái — (Льорет де Мар,Испания) Категория отеля: Адрес: Rovira de Dalt, 17310 Льорет де Мар, Испания …   Каталог отелей

  • bonsái — ‘Planta ornamental atrofiada mediante una técnica de origen japonés’. Aunque la grafía bonsay se adapta mejor a la ortografía del español (→ i, 5b), la forma asentada en el uso es bonsái. Su plural es bonsáis, que, al igual que el singular, debe… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • bonsai — |ss| s. m. [Botânica] Árvore ou arbusto miniaturizado através de técnicas de jardinagem especiais, originariamente japonesas.   ‣ Etimologia: japonês bonsai, de bon, vaso + sai, planta …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • bonsai — [bän′sī΄, bän sī′] n. [Jpn bon, lit., basin or pot + sai, to plant] 1. the art of dwarfing and shaping trees and shrubs in shallow pots by pruning, controlled fertilization, etc. pl. bonsai 2. such a tree or shrub …   English World dictionary