Bojan Z


Bojan Z
Bojan Zulfikarpašić
Bojan-z.jpg

Surnom Bojan Z
Naissance 2 février 1968
Pays d’origine Drapeau de Serbie Serbie
Activité principale Musicien
Genre musical jazz
Instruments piano,
Labels Label Bleu
Site officiel http://www.bojanz.com

Bojan Zulfikarpašić plus connu sous le nom de Bojan Z est un musicien franco-serbe né le 2 février 1968 à Belgrade.

Sommaire

Biographie

Né le 2 février 1968 à Belgrade, Bojan Zulfikarpašić apprend le piano dès l'âge de 5 ans. Tout d'abord familier du folklore yougoslave, il découvre, avec l'adolescence, les Beatles, Claude Debussy et Maurice Ravel.

Devenu pianiste dans de petites formations de jazz de Belgrade ; après un passage à New York au cours duquel il suit la master-class de piano de Clare Fisher puis un retour en Yougoslavie le temps de son service militaire, il s'installe en France en 1988 et obtient le titre de Meilleur espoir du jazz yougoslave en 1989.

À Paris, il devient, en quelques années, un musicien incontournable de la scène jazz, grâce à ses collaborations avec Michel Portal, Noël Akchoté, Henri Texier (Azur Quartet), Tony Rabeson ou Julien Lourau dont il fait la connaissance par hasard au cours du festival Jazz à La Défense en 1990, et qui devient l'un des musiciens avec lesquels il se produit le plus.

En 1992, le quartet qu'il forme avec Julien Lourau, François Merville et Marc Buronfosse remporte le premier prix de groupe au concours national de jazz de la Défense.

Le nom du groupe AZUR, qui est une "déformation" a été trouvé par Henri Texier qui, à l'époque, jouait dans plusieurs groupes dont celui pour lequel le piano était tenu par Bojan. C'était le groupe "à ZUlfikarpašić", et "RAbeson" (Tony-le batteur du groupe), qui devint "ZU-RA..." puis, par érosion de langage et rapprochement à des mots courants : "AZUR".

Comme son nom n'était pas très facile à retenir ni à prononcer par les francophones, Bojan l'a réduit lui même à Bojan Z (prononcer "BoY-ane Zed") et a d'ailleurs enregistré son premier album sous ce nom dès 1993. Cet album signe le début d'une discographie prolifique.

Ses albums les plus célèbres sont Koreni (1998) et son disque en solo, judicieusement intitulé Solobsession (2001) (album enregistré pendant sa résidence au théâtre de Coutances). Il a tenté l'aventure new-yorkaise avec son album Transpacifik, en 2003 où il abandonne ses partenaires habituels pour deux des musiciens de sessions d'enregistrement américains les plus talentueux : Scott Colley et Nasheet Waits. Un nouvel album, au titre richement connoté (Xenophonia) est sorti en mai 2006, où Bojan Z utilise le xénophone, instrument de son invention.

En 2005, il est récompensé par le "European Jazz Prize" (Hans Koller Prize) comme meilleur artiste européen de jazz.

L'album Xenophonia gagne le prix Victoires du jazz 2007 comme meilleur album de l'année.

En 2009 sort "HUMUS" chez Universal Jazz, avec les musiciens londoniens Sebastian Rochford, Ruth Goller ainsi que le tromboniste américain Josh Roseman.

Sa musique est un jazz teinté de sonorités d'Europe de l'Est en dosage subtil.

Bojan Zulfikarpašić a reçu en 2002 le titre de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Discographie

En tant que leader

En tant que musicien de sessions d'enregistrement

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bojan Z de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bojan — oder Boyan (kyrillisch: Бојан oder Боян in Bulgarisch) ist ein männlicher Vorname, der überwiegend in Serbien, Bulgarien, Kroatien und Slowenien verbreitet ist. Herkunft und Bedeutung Der Name Bojan oder Boyan bedeutet auf Deutsch „der Kämpfer“… …   Deutsch Wikipedia

  • Bojan Z — im Jahr 2006 beim Moers Festival Bojan Zulfikarpašić, (* 2. Februar 1968 in Belgrad) ist ein serbischer Jazzpianist. Leben Im Alter von fünf Jahren begann Bojan mit dem Klavierspielen. 1986 studierte er drei Monate mit Clara Fischer im Blue Lake… …   Deutsch Wikipedia

  • Bojan Z. — im Jahr 2006 beim Moers Festival Bojan Zulfikarpašić, (* 2. Februar 1968 in Belgrad) ist ein serbischer Jazzpianist. Leben Im Alter von fünf Jahren begann Bojan mit dem Klavierspielen. 1986 studierte er drei Monate mit Clara Fischer im Blue Lake… …   Deutsch Wikipedia

  • BOJAN — BOJAN, village in Ukraine, in the province of Bukovina; it belonged to Austria from 1774 to 1918 and to Romania from 1918 to 1940. In 1807 there were only three Jewish families in Bojan, employed in agriculture. Its situation near the Russian and …   Encyclopedia of Judaism

  • Bojan — ou Boyan est un prénom masculin en usage en croate,serbe,slovène et bulgare. On peut aussi l écrire en serbe cyrillique Бојан et en bulgare cyrillique Боян. Le prénom dérive du terme slave Boi qui veut dire, bataille. Personnalités ayant comme… …   Wikipédia en Français

  • Bojan — Bojan, Ort im nördlichen Theil der Moldau. Hier 1685 Niederlage der Polen unter Sobieski durch die Türken …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bojan — Bojan, Marktflecken in der Bukowina, Bezirksh. Czernowitz, an der Staatsbahnlinie Czernowitz Nowosielica, mit Bezirksgericht und (1900) 6695 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bojan. — Bojan., bei Tiernamen Abkürzung für Ludwig Heinrich Bojanus, deutscher Anatom und Zoolog, geb. 1776, gest. 1827 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bojan — Bojan, Flecken in der Bukowina, am Pruth, (1900) 6695 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bojan — m Czech: from an old Slavonic personal name, a derivative of the element boi battle. Feminine form: Bojana. Pet forms: Bojánek, Bojek, Bojík m; Bojka f …   First names dictionary