Boeing 777


Boeing 777
Boeing 777
Image illustrative de l'article Boeing 777
Boeing 777 de United Airlines

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing
Équipage 2, 3 ou 4 pilotes selon le temps de vol (hors personnel commercial)
Premier vol 12 juin 1994
Mise en service 7 juin 1995
Retrait Toujours en service
Premier client United Airlines
Dimensions
Longueur 63,7 m
Envergure 60,9 m
Hauteur 18 5 m
Aire alaire 541,5 m²
Masse et capacité d'emport
À vide 143 t
Max. au décollage 297 - 351 t
Passagers 301 - 550
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs General Electric GE90-94B
Puissance unitaire > 100.000 kW
(140.000 ch)
Performances
Vitesse de croisière maximale 900 km/h (Mach 0,84)
Autonomie 14 316 - 17 450 km

Le Boeing 777 est un avion de ligne long-courrier biréacteur construit par la société Boeing (États-Unis) et dont le premier vol a lieu le 12 juin 1994. United Airlines est la première compagnie aérienne à l'introduire dans sa flotte lors du vol d'inauguration, le 7 juin 1995 entre Londres et Washington[1].

Sommaire

Caractéristiques

Concurrent de l'Airbus A340, de l'A330 pour les plus petits modèles et du futur A350, le Boeing 777 compte parmi les avions de ligne ayant la plus grande capacité d'accueil de passagers avec 550 places pour les modèles B777-300ER en version monoclasse. Il se place ainsi juste derrière l'A380 et le Boeing 747.


777-200 777-200ER 777-200LR 777-300ER 777-200 Cargo
Capacité (passagers) 305-440 301-440 301-440 358-550 -
Cargo (volume) 151 m³ 202 m³ 635 m³
Longueur 63,7 m 73,9 m 63,7 m
Envergure 60,9 m 64,8 m
Hauteur 18,5 m 18,6 m 18,5 m 18,6 m
Masse maximum au décollage 247 t 297 5 t 347 t 351 t 347 t
Vitesse de croisière Mach 0.84
Rayon maximal en charge 9 695 km ou 5 235 nm 14 305 km ou 7 725 nm 17 450 km ou 9 420 nm 14 500 km ou 7 830 nm 9 050 km ou 4 885 nm
masse kérosène 100 t 136 8 t 162 t 145 t
Moteurs GE90-77B (340 kN) GE90-94B (417 kN) GE90-110B1 (489 kN) GE90-115B (512 kN) GE90-110B1L (489 kN)

Records

Planche architecturale B777-200ER et B777-300ER

Le Boeing 777 est actuellement détenteur du record mondial de distance parcourue par un avion de ligne sans toucher le sol.

Un Boeing 777-200 LR Worldliner décolle le mercredi 9 novembre 2005 de l'aéroport de Hong Kong à 22 h 30, heure locale (14 h 30 UTC) pour atterrir à celui d'Heathrow le jeudi 10 novembre 2005 à 13 h 13 GMT, en empruntant un itinéraire par l'est et non par l'ouest. Embarquant 35 passagers, l'avion fait un vol sans escale de 21 601 km, parcourus en 22 h 42[2].

Le 19 mai 2005, un 777-200ER d'Air Austral immatriculé F-OMAY et baptisé Caribou motorisé par 2 réacteurs Pratt & Whitney PW4090 effectue la liaison entre Seattle, aéroport Boeing-Comté de King et Saint-Denis de La Réunion en 19 heures et 40 minutes sans escale, soit 17 024 km à vol d'oiseau. Cependant, le commandant de bord n'ayant pas reçu l'autorisation de survoler l'Iran, et, par sécurité, ne pouvant pas se trouver à plus de 180 minutes de vol d'un terrain d'aviation (certification ETOPS -180), il doit établir un plan de vol faisant passer l'avion au-dessus de la France. Il emporte à son bord un total de 43 personnes, dont la majorité sont des membres du personnel et des collaborateurs de la compagnie. Cette liaison exceptionnelle a pour objectif la livraison du troisième 777-200ER à la compagnie, mais également prouver l'important rayon d'action de cet appareil[3],[4].

Les précédents records étaient détenus par un B777-200ER qui, en 1997, a relié Seattle à Kuala Lumpur (20 044 km) puis auparavant par un Airbus A340-200 qui a relié le Bourget à Auckland (Nouvelle-Zélande) (19 000 km) en 1993[5], puis encore avant un Boeing 747-400 qui a relié directement Londres à Sydney en 1989 (17 000 km).

Le Worldliner est équipé de réservoirs supplémentaires qui lui permettent de desservir sans escale des routes telles que New York-Singapour ou Los Angeles-Dubaï, selon Boeing. Le premier exemplaire du 777-200LR Worldliner est livré en 2006 à la compagnie Pakistan International Airlines, dont des dirigeants sont à bord de cet avion.

Principaux clients (mise à jour juillet 2011)

Liste des 15 principales compagnies aériennes opérant des Boeing 777 ;

Versions

Un Boeing 777-300ER de la compagnie Turkish Airlines
Le Wordliner au salon du Bourget en 2005.
Un Boeing 777-200ER de la compagnie Air Austral.

Versions en service

  • 777-200 : masse à vide 139 025 kg, masse totale au décollage 230 000 kg. Envergure 60,93 m, longueur 63,73 m, hauteur 18,51 m. Surface alaire 427,8 m2 (4 605 sq ft).
  • 777-200ER (Extended Range) : masse à vide 142 430 kg avec deux réacteurs de 374 kN/84 000 lb, 143 015 kg avec deux réacteurs de 400 kN (90 000 lb), masse totale au décollage de 263 000 kg jusqu'à 286 897 kg.
  • 777-200LR (Longer Range) : le Worldliner, est l'avion de transport actuellement en service avec le plus long rayon d'action, soit 17 446 km d'un trait. Il peut transporter 301 passagers et 150,9 m3 de fret. L'appareil est doté de deux moteurs GE90-110B1 conçus par General Electric, et, une fois équipé de trois réservoirs à kérosène optionnels, il sera capable de relier deux villes quelles qu'elles soient dans le monde à une vitesse de 840 km/h. Sa masse totale au décollage est de 341 105 kg. Il est inauguré à l'usine du groupe à Everett, au nord de Seattle, le 17 février 2005. Il effectue son premier vol d'essai le 8 mars 2005. Boeing compte vendre 300 B777-200LR au cours des 20 prochaines années. Son plus proche concurrent est l'Airbus A340-500, mais il reste, de par ses performances, actuellement inégalé.
  • 777-300 : version allongée lancée en 1998 par Cathay Pacific. Masse maximale au décollage 263 080 kg à 299 370 kg. Sièges passagers : 305 en trois classes (jusqu'à 550 en classe unique).
  • 777-300ER (Extended Range) : motorisé par deux réacteurs GE90-115B, le -300ER a été lancé par Air France en remplacement notamment de ses 747-200. Air France en est la principale cliente et en a commandé 25 qui ont déjà rejoint son immense flotte. Les 777-300ER sont plus volumineux, plus silencieux et confortables que les 747.
  • 777F (Freighter) : il s'agit d'une version tout cargo du 777-200LR. Il combine la structure de celui-ci avec les réservoirs et le train d'atterrissage du -300ER. Il est motorisé par 2 réacteurs GE90-110B1L. Le 777F a été lancé le 23 mai 2005 et le premier exemplaire a fait son vol inaugural le 14 juillet 2008. Première livraison à Air France-KLM le 19 février 2009.

Nouvelle version

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

Boeing étudie en collaboration avec Emirates une version améliorée équivalente au Boeing 777-300ER qui rencontre déjà un franc succès. Ce nouveau modèle pourrait reprendre des technologies qui équipent le Boeing 787 même si on ne sait pas encore s'il s'agira d'un nouveau modèle de Boeing 777 ou d'une nouvelle série. Le premier appareil pourrait voler à l'horizon 2020.

Motorisation

  • 777-200 - GE90-77B, PW4077, Trent 877
  • 777-200ER - GE90-94B, PW4090, Trent 895
  • 777-200F - GE90-110B1L
  • 777-200LR - GE90-110B1
  • 777-300 - GE90-94B, PW4098, Trent 892
  • 777-300ER - GE90-115B

Accidents et incidents

  • Des incidents à répétition sont observés sur les réacteurs des Boeing 777-300ER mais heureusement sans conséquence tragique pour le moment. La plupart du temps, la rupture d'une ailette de la turbine basse pression du moteur GE90-115B conduit à l'arrêt total d'un réacteur[6]. Suite à cet arrêt en plein vol d'un des réacteurs, un atterrissage d'urgence sur l'aéroport le plus proche est rendu indispensable[7]. Par exemple, le 12 décembre 2007, le vol 680 Air France reliant Paris Orly à destination de Saint-Denis de La Réunion se déroute sur Rome Fiumicino et le 25 janvier 2008, le vol 680 d'Air France atterrit en urgence à Milan Malpensa.
  • Le 17 janvier 2008, le vol 38 British Airways en provenance de Pékin rate son atterrissage à Londres Heathrow, se posant 300 à 400 mètres avant la piste. L'appareil est sérieusement endommagé mais aucune victime n'est à déplorer. Lors de son approche finale de la piste, l'équipage est dans l'impossibilité d'augmenter la poussée des deux moteurs de l'appareil. En mai 2008, après avoir éliminé différentes causes liées au carburant ou à l'environnement de l'avion, l'enquête se poursuit. Elle constate un problème sur l'alimentation en carburant des pompes à haute pression des réacteurs mais sans encore en avoir trouvé la raison. Après un peu plus d'une année d'enquête, il semblerait que le problème se produise uniquement sur les moteurs Trent 800. Un défaut de conception de l'échangeur de chaleur huile/carburant provoque de la rétention d'eau dans les tubes d'approvisionnement en carburant, cette eau gelant dans certaines conditions climatiques[8]. Lors de l'approche finale, l'augmentation du débit de carburant aurait décroché cette glace qui serait alors venue boucher les arrivées de carburant, conduisant donc à une perte de puissance sur les 2 moteurs, ce qui a empêché l'appareil d'atteindre le seuil de piste.
  • Le 18 juin 2009, le commandant de bord du vol 61 Bruxelles-New York de la compagnie Continental Airlines meurt aux commandes de l'appareil. Le pilote en second et le pilote de relève ont atterri sans encombre à 11 h 49 locale (15 H 49 GMT) à l'aéroport international de Newark, avec ses 247 passagers. Le commandant de bord est mort suite à un infarctus malgré l'intervention d'un médecin cardiologue présent à bord[9].
  • Le 27 juillet 2011, un Boeing 777 de la compagnie Air Canada effectuant la liaison Sydney-Vancouver a fait demi-tour peu après son envol en raison d'une alerte. De la fumée s'est échappée d'un four de la cuisine de bord, conduisant l'équipage à larguer du kérosène par précaution à l'approche de regagner Sydney, où l'appareil s'est posé sans encombre[10],[11].
  • Le 5 septembre 2011, un Boeing 777 de la compagnie Air France effectuant la liaison Paris Charles de Gaulle-Yaoundé fait demi-tour après qu'un pare-brise se soit fissuré[12].

Notes et références

  1. Timeline sur www.united.com. Consulté le 13 mai 2010
  2. Boeing 777-200LR Sets New World Record for Distance sur www.boeing.com. Consulté le 13 mai 2010
  3. www.temoignages.re
  4. Le caribou relie Seattle... sur www.temoignages.re
  5. Boeing 777 Breaks Speed and Distance World Records qui décrit ces deux précédents records sur www.boeing.com. Consulté le 13 mai 2010
  6. Un défaut dans les réacteurs sur www.iledelareunion.net. Consulté le 13 mai 2010
  7. Les réacteurs des Boeing 777 d’Air France sous très haute surveillance sur www.ulcgtroissy.fr. Consulté le 13 mai 2010
  8. (en) Boeing links Heathrow, Atlanta Trent 895 engine rollbacks sur www.flightglobal.com. Consulté le 13 mai 2010
  9. consulter ici sur Europe 1. Consulté le 13 mai 2010.
  10. Smoke but no fire--Air Canada jet back in the air sur The Sydney Morning Herald. Consulté le 29 juillet 2011.
  11. Un avion d'Air Canada a du retourner à l'aéroport sur 98,5fm Montreal. Consulté le 29 juillet 2011.
  12. Un Boeing d'Air France fait demi-tour, Le Figaro, 5 septembre 2011

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boeing 777 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boeing 777 — Saltar a navegación, búsqueda Boeing 777 Boeing 777 200 de la compañía Air France. Tipo Avión comercial Fabricante …   Wikipedia Español

  • Boeing 777 — 200 авиакомпании «United Airlines …   Википедия

  • Boeing 777 — Boeing 777 …   Deutsch Wikipedia

  • Boeing 777 — Infobox Aircraft subtemplate=Infobox Boeing Aircraft name =Boeing 777 caption =Boeing 777 200 of United Airlines, the launch customer of the 777 type =Wide body jet airliner national origin = United States manufacturer =Boeing Commercial… …   Wikipedia

  • Boeing 777 — El Boeing 777 es una familia de aviones de largo alcance, fuselaje ancho y bimotor. Construido por “Boeing Aviones Comerciales”, puede transportar desde 305 a 550 pasajeros (dependiendo la configuración) y tiene un alcance de 5600 a 8870 millas… …   Enciclopedia Universal

  • Boeing 777-200 — Boeing 777 …   Deutsch Wikipedia

  • Boeing 777-200ER — Boeing 777 …   Deutsch Wikipedia

  • Boeing 777-200LR — Boeing 777 …   Deutsch Wikipedia

  • Boeing 777-300 — Boeing 777 …   Deutsch Wikipedia

  • Boeing 777-300ER — Boeing 777 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.