Bloody-Mary


Bloody-Mary

Bloody mary

Un Bloody Mary avec garnitures.

Le bloody mary est un cocktail contenant de la vodka, du jus de tomate, et généralement d'autres épices tels que la sauce Tabasco, du sel au céleri, de la sauce Worcestershire et du jus de citron.

Son nom est parfois traduit en « Marie-Salope » ou "menstruation de Mary"en argot français[1],[2],[3],[4].

Sommaire

Histoire

Un verre de bloody mary.

L'origine de son nom est contestée. Pour certains, il tient son nom de Marie Tudor, surnommée Bloody Mary. Cette reine d'Angleterre, réputée sanguinaire, était la fille d'Henry VIII et régna pendant quelques années. Elle doit son surnom à une politique de persécutions des protestants qui fait suite au rétablissement du catholicisme durant son règne, pendant les années 1550.

Pour d'autres, ce nom fut inventé au Harry's Bar à Paris, où il aurait été créé pour la première fois.

Finalement, le nom d'Ernest Hemingway y est associé, car il craignait les colères de sa femme, Mary Welsh, lorsqu'il prenait de l'alcool, la surnommant Bloody Mary (Satanée Mary). Ce serait à l'hôtel Ritz que l'écrivain aurait demandé à Bertin, un barman du palace de lui faire un alcool "sans-odeur".

On raconte également, dans la région de Pampelune, que le Bloody Mary doit son nom à la célèbre Mary Read, la seule piratesse reconnue historiquement, qui s’est illustrée au cours du XVIII ème siècle, auprès du légendaire pirate britannique, Jack Rackham. Sa brutalité au combat et son courage lui ont valu le surnom de Bloody Mary.

Le bloody mary aurait été inventé en 1921 au Harry's Bar à Paris. Selon la légende, c'est pour le comédien américain Roy Barton que Petiot aurait concocté ce mélange d'épices, de citron, de jus de tomates et de Vodka, qui fut d'abord connu sous le nom de "Bucket of Blood", avant de devenir le "Bloody Mary". Cependant, le jus de tomates tel que nous le connaissons aujourd'hui n'existait pas à cette époque. Le cocktail ne séduisit pas immédiatement les Parisiens et ne devint un véritable succès que quelques années plus tard, aux États-Unis. [5]

Au milieu des années 1930, il est réintroduit en remplaçant la vodka par du gin sous le nom de red snapper, le présentant sous la forme d'un remède contre la gueule de bois.


Variantes dans les cocktails

Bloody Bishop 
Sherry en même quantité qu'avec la vodka
Bloody Fairy, Red Fairy 
Absinthe à la place de la vodka.
Bloody Geisha 
Sake à la place de la vodka.
Bloody Matador 
Tequila à la place de la vodka.
Brown Mary or Whiskey Mary 
Whiskey à la place de la vodka.
Bloody Pirate 
rhum à la place de la vodka.
Bloody Scotsman 
Scotch à la place de la vodka
Bloody Molly 
Irish whiskey à la place de la vodka.
Bloody Maureen 
Guinness à la place de la vodka.
Michelada Clementina (or simply "Chelada") 
Bière mexicaine à la place de la vodka,
Ruddy Mary 
Gin à la place de la vodka.

Anecdote

C'était l'un des cocktail favoris d'Ernest Hemingway, car, selon l'intéressé, il pouvait boire ce cocktail au bar du Ritz sans sentir l'alcool ensuite, lui évitant ainsi une dispute éventuelle avec sa femme. Le chanteur Serge Gainsbourg en était un fin buveur.Cette boisson a été mise en scène par Poppy Z. Brite dans Sang d'Encre.

Sources

Références

  1. (en) Georgette A. Marks, Charles B. Johnson, Jane Pratt, Harrap's Slang Dictionary: English-French/French-English, Harrap's, 1987, 877 p. (ISBN 0245540474), p. 209 et 261 
  2. (en) René James Hérail, Edwin A. Lovatt, Dictionary of Modern Colloquial French, Routledge, 1990, 352 p. (ISBN 0415058937), p. 319 .
  3. (en) Henry Strutz, Dictionary of French Slang and Colloquial Expressions, Barron's Educational Series, 1999, 355 p. (ISBN 0764103458), p. 221 .
  4. (fr) Henri Van Hoof, Centre de terminologie de Bruxelles, « Les prénoms dans la langue imagée », dans Meta, vol. XLIII, no 2, 1998 (ISSN 0026-0452) [texte intégral] .
  5. (en) The Big Apple: Bloody Mary, consulté le 18 juillet 2006.
Ce document provient de « Bloody mary ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bloody-Mary de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bloody Mary — Un Bloody Mary avec garnitures. Le bloody mary est un cocktail contenant de la vodka, du jus de tomate, et généralement d autres épices tels que la sauce Tabasco, du sel au céleri, de la sauce Worcestershire et du jus de citron. Son …   Wikipédia en Français

  • Bloody Mary — ist ein klassischer Cocktail und gehört zu der Kategorie der Corpse Reviver bzw. Pick me ups. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte …   Deutsch Wikipedia

  • Bloody Mary — may refer to:* Bloody Mary (cocktail), made with vodka and tomato juice * Mary I of England, for the Marian Persecutions * Bloody Mary (folklore), a ghost said in folklore to appear in mirrors when summoned * Bloody Mary (South Pacific), a… …   Wikipedia

  • Bloody Mary — Saltar a navegación, búsqueda Bloody Mary es el sobrenombre popular que los ingleses dieron a la reina María I de Inglaterra, María Tudor, por la dura represión de que hizo objeto a los protestantes en su intento de restaurar el catolicismo.… …   Wikipedia Español

  • bloody mary — ● bloody mary nom masculin invariable (anglais Bloody Mary, Marie la Sanglante) Cocktail à base de vodka et de jus de tomate. bloody mary [blɔdimaʀi] n. m. invar. ÉTYM. V. 1950; expr. angl. signifiant « Marie la Sanglante » (Marie Tudor), à cause …   Encyclopédie Universelle

  • Bloody Mary — the cocktail, attested from 1953 (originally touted in part as a hangover cure), said to be named for Mary Tudor, queen of England 1553 58, who earned her epithet for vigorous prosecution of Protestants. The drink earned its, apparently, simply… …   Etymology dictionary

  • bloody mary — ☆ bloody mary n. pl. bloody marys [occasionally B M ] a drink made of vodka, tomato juice, and seasonings …   English World dictionary

  • Bloody Mary — an alcoholic drink made from ↑vodka, tomato juice, and spices →↑Mary I, Queen …   Dictionary of contemporary English

  • Bloody Mary — name for MARY I …   English World dictionary

  • bloody\ mary — [ blɔdimari ] n. m. inv. • mil. XXe; mots angl. « Marie la Sanglante » ♦ Anglic. Cocktail composé de vodka et de jus de tomate …   Encyclopédie Universelle


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.