Bloc Nationaliste Galicien


Bloc Nationaliste Galicien

Bloc nationaliste galicien

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BNG.
Discours de Anxo Quintana González au congrès 2006 du BNG .Slogan de la tribune A nación en marcha (La nation en marche).
Siège national du BNG à Saint Jacques de Compostelle
Manifestation du BNG le 25 juillet 2009 à l'occasion de la journée de la nation galicienne (Día da Patria).

Le Bloque Nacionalista Galego (BNG — Bloc nationaliste galicien) est un parti politique nationaliste qui défend l'autonomie et, à terme, l'autodétermination de la Galice. Le BNG est l’expression actuelle d’un courant politique nationaliste actif en Galice depuis le milieu des années 1960. Le BNG est fondé en 1982 avec la volonté de regrouper le nationalisme galicien.

Sommaire

Historique

Dans les années 1960, sous le franquisme ce sont créés l’UPG (l’Unión do Povo Galego) et le PSG (le Partido Socialista Galego). Ces deux partis de gauche, au-delà de leurs positions politiques respectives, initient un processus de réorganisation politique du nationalisme galicien en le dotant d’une orientation clairement progressiste.

En 1975, est créée l’AN-PG (l’Assemblée Nationale-Populaire Galicienne), la première expérience d’articulation de front du nationalisme galicien qui trouvera dans le BNG son expression définitive.

En 1982, se réunit à La Corogne, le congrès fondateur du BNG avec la participation de l'AN-PG, de l'UPG, de PSG et des participants indépendants [1].

Le président du conseil national est à compter de 2005 Xosé Manuel Beiras Torrado. Anxo Quintana, vice-président de la Xunta de Galicia, est son porte-parole national. Guillerme Vázquez remplace Anxo Quintana en mai 2009 comme porte-parole du BNG. Galiza Nova est l'organisation de jeunesse du BNG. Le BNG est un parti membre de l'Alliance libre européenne.

Représentation politique

De 1987 à 1989 le BNG accède pour la première fois au gouvernement régional en coalition avec le PSOEdeG et Coalición Galega après une motion de censure réussite contre le parti au pouvoir, Alianza Popular, devenu plus tard Parti Populaire.

En 1996, le BNG envoie ses deux premiers élus aux Cortes espagnols.

En 1999, un premier député européen représente le BNG au Parlement européen, mais perd son siège en 2004 malgré une alliance (Galeusca) avec les nationalistes Basques (Parti nationaliste basque) et Catalans (Convergence et Union).

En 2000, trois députés sont élus à Madrid, ce qui représente le meilleur score de son histoire aux élections législatives.

En 2004, deux nouveaux députés sont élus à Madrid mais le BNG perd son unique sénateur.

Aux élections au parlement de Galice de 2005, le BNG participe pour la deuxième fois au pouvoir régional (13 députés sur 75, contre 17 en 2001), en alliance avec le PSOEdeG. La première vice-présidente du Parlement de Galice, María Tereixa Paz Franco, est du BNG, et le nouveau gouvernement (la Xunta de Galicia) sera formé par une alliance socialistes-nationalistes mettant fin à la longue présidence de Manuel Fraga Iribarne, du Parti Populaire.

Après les élections au Parlement de Galice 2009, le BNG se trouve à nouveau dans l'opposition au parlement autonome. Il a perdu un député et le Parti populaire de Galice (PP), avec 38 sièges détient la majorité absolue pour gouverner la communauté autonome.

En juin 2009, le BNG fait partie de la coalition Europe des Peuples - Verts (2e sur la liste) qui élit un député. En raison de la règle du tourniquet en vigueur dans cette coalition, cela permettra au BNG d'avoir une députée européenne à la moitié de la législature 2009-2014.

Aux élections législatives espagnoles de 2008, le BNG obtient pour la législature 2008-2009 deux députés au Congrès des députés, Francisco Jorquera Caselas et Olaia Fernández Davila, et un sénateur désigné par la communauté autonome, Xosé Manuel Pérez Bouza.


Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Ce document provient de « Bloc nationaliste galicien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bloc Nationaliste Galicien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bloc nationaliste galicien — Pour les articles homonymes, voir BNG. Discours de Anxo Quintana González au congrès 2006 du BNG .Slogan de la tribune A nación en marcha (La nation en marche) …   Wikipédia en Français

  • Nationaliste — Nationalisme Le nationalisme en tant que doctrine et idéologie s est cristallisé au XIXe siècle et au XXe siècle simultanément dans plusieurs pays d Europe. Il ne faut pas le confondre avec le patriotisme, ni avec le… …   Wikipédia en Français

  • Nationaliste québécois — Nationalisme québécois Célébration de la Fête nationale du Québec le 24 juin 2006 au parc Maisonneuve à Montréal. Le nationalisme québécois est le résultat de l évolution du nationalisme bas canadien puis du nationalisme canadien… …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme galicien — Estreleira, drapeau utilisé par les galléguistes de gauche au milieu du XXe siècle et devenu l emblème des revendications nationalistes à la fin du XXe siècle . Le nationalisme galicien est le courant politique nationaliste de la… …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme Galicien — Estreleira, drapeau utilisé par les galléguistes de gauche au milieu du XXe siècle et devenue l emblème des revendications nationalistes à la fin du XX …   Wikipédia en Français

  • Parti socialiste galicien — Le Parti socialiste galicien (en galicien: Partido socialista galego) fut un parti politique prônant une idéologie à la fois socialiste et nationaliste. Fondé le 23 août 1963 sur la base d un programme inspiré de la social démocratie et …   Wikipédia en Français

  • Union du peuple galicien — L’UPG est l’Union do Pobo Galego, parti nationaliste galicien créé en 1963 dans un premier temps, et refondé en 1964. D orientation marxiste léniniste, ce parti est le plus important parti nationaliste galicien. Il est aujourd hui le parti… …   Wikipédia en Français

  • Chef nationaliste — Nationalisme Le nationalisme en tant que doctrine et idéologie s est cristallisé au XIXe siècle et au XXe siècle simultanément dans plusieurs pays d Europe. Il ne faut pas le confondre avec le patriotisme, ni avec le… …   Wikipédia en Français

  • Idéologie nationaliste — Nationalisme Le nationalisme en tant que doctrine et idéologie s est cristallisé au XIXe siècle et au XXe siècle simultanément dans plusieurs pays d Europe. Il ne faut pas le confondre avec le patriotisme, ni avec le… …   Wikipédia en Français

  • Point de vue nationaliste — Nationalisme Le nationalisme en tant que doctrine et idéologie s est cristallisé au XIXe siècle et au XXe siècle simultanément dans plusieurs pays d Europe. Il ne faut pas le confondre avec le patriotisme, ni avec le… …   Wikipédia en Français