Émile Sauvaigo


Émile Sauvaigo
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauvaigo.

Émile Sauvaigo, né à Nice en 1856, mort dans la même ville le 27 novembre 1927[1], est un Docteur en médecine et botaniste, directeur du Muséum d'histoire naturelle de Nice[2], de 1897 à 1924 et membre de la Société d'Agriculture des Alpes maritimes[3].

Lauréat de l'Institut et aussi conservateur honoraire de la Bibliothèque de la ville de Nice, il est l'auteur de plusieurs brochures sur l'histoire naturelle provençale : Etude sur les Figuiers, Le dernier coin de France, Etude sur les plantes exotiques, et surtout de deux ouvrages très importants pour la région, intitulés : Les Plantes exotiques naturalisées et cultivées à l'air libre sur le littoral méditerranéen, Marseille, Toulon, Hyères, Nice, Menton, ouvrage qui a obtenu la médaille d'or de la Société d'agriculture et d'horticulture ; la seconde œuvre importante : Les cultures sur le littoral de la Méditerranée (Provence, Algérie, Ligurie) a obtenu plusieurs récompenses.

Emile Sauvaigo était aussi détenteur de collections d'histoire naturelle et surtout d'un riche herbier des plantes d'Europe et d'un herbier exotique. Il avait constitué, en outre, un herbier de Syrie, un herbier de Russie, et un herbier de la Corse. Ces collections ont été données au Muséum de Marseille, où son fils, Niceus Sauvaigo, fut naturaliste. Il est également le promoteur, en 1886, de nombreuses promenades historiques publiques.

Au début du XXe siècle, Emile Sauvaigo évoque le dernier déménagement du jardin botanique de la Marine alors installé à Saint-Mandrier, dans son « Enumération des plantes cultivées dans les jardins de Provence et de la Ligurie » (1899). Le retour vers Toulon s’effectue au cours des années 1881-1885 et le jardin est installé à la porte de France, près du jardin public de l’époque. Quelques beaux exemplaires d’arbres ont persisté à Saint-Mandrier, servant probablement de repère aux marins égarés, comme ce fut le cas, à proximité, du pin des Sablettes.

Principaux ouvrages

  • Acacias de la région de l'oranger (1887)
  • Les Plantes rares (1891)
  • Cultures sur le littoral de la Méditerranée (1893)
  • Flora mediterranea exotica (1899)

Références

  1. Joëlle Defaÿ, Nice historique, no 1, 2009, biographie d'Émile Sauvaigo.
  2. A. Robertson – Proschowsky, G. Roster et B. Chabaud, La résistance au froid des palmiers, Champflour, 1998 (ISBN 2-87655-039-3), p. 250 
  3. Le Monde des plantes, 1927., consulté le 12 décembre 2010.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Émile Sauvaigo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sauvaigo — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Émile Sauvaigo (1856 1927), Docteur en médecine et botaniste niçois Pierre Sauvaigo, homme politique français, né le 3 mai 1921 et décédé le 27 février… …   Wikipédia en Français

  • Cocotier du Chili — Pour les articles homonymes, voir Cocotier (homonymie). Cocotier du Chili …   Wikipédia en Français

  • Le Plantier de Costebelle — (Villa des Palmiers) Édifice principal du Plantier de Costebelle Présentation Période ou style Architecture néo palladienne Type …   Wikipédia en Français

  • Botánicos por la abreviatura del autor — Anexo:Botánicos por la abreviatura del autor Saltar a navegación, búsqueda Autor botánico es quien por primera vez describe una planta. Su nombre científico viene dado por su nomenclatura binomial seguida de la abreviatura del autor/es botánico/s …   Wikipedia Español

  • Anexo:Botánicos por la abreviatura del autor — Autor botánico es quien por primera vez describe una planta. Su nombre científico viene dado por su nomenclatura binomial seguida de la abreviatura del autor/es botánico/s. Así Aconitum anthora L. indica que fue nombrada por Carlos Linneo, el… …   Wikipedia Español

  • Charles Naudin — Pour les articles homonymes, voir Naudin. Charles Naudin Charles Victor Naudin, né le 14 août 1815 à Autun, mort le 19 mars 1899 à Antibes, est un biolog …   Wikipédia en Français

  • Le Plantier de Costebelle — (Villa des Palmiers) Edificio principal de Le Plantier de Costebelle. Situación País …   Wikipedia Español

  • J. Benjamin Chabaud — Pour les articles homonymes, voir Auguste Chabaud. J. Benjamin Chabaud, né en 1833 et mort en 1915, est un botaniste de la Marine[1], fondateur (1868) et Vice Président de la Société d Agriculture, d Horticulture et d Acclimatation de Toulon,… …   Wikipédia en Français

  • Charles Huber — Pour les articles homonymes, voir Huber. Le jardin Huber en 1882, agaves et Yuc …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand Bac — Ferdinand Sigismond Bach dit Ferdinand Bac, né à Stuttgart le 15 août 1859 et mort à Compiègne le 18 novembre 1952, est un écrivain, dessinateur, caricaturiste, décorateur, peintre, ferronnier, paysagiste et lithographe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.