Église Saint-Candé-le-Jeune de Rouen


Église Saint-Candé-le-Jeune de Rouen
Église Saint-Candé-le-Jeune
Présentation
Propriétaire Propriété privée
Protection  Inscrit MH (1954)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Localité Rouen
Coordonnées 49° 26′ 26″ N 1° 05′ 32″ E / 49.44055556, 1.09222222249° 26′ 26″ Nord
       1° 05′ 32″ Est
/ 49.44055556, 1.092222222
  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Candé-le-Jeune

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Église Saint-Candé-le-Jeune

L'église Saint-Candé-le-Jeune est une ancienne église catholique située à Rouen, en France[1].

Sommaire

Localisation

L'église Saint-Candé-le-Jeune est située dans le département français de la Seine-Maritime, sur la commune de Rouen, au 24 rue aux Ours.

Historique

L'église fut édifiée en 1047 sous le nom de Saint Victor par Thomas de l'Epinay seigneur du Neufbourg et Raoul de Tancarville en mémoire d'un duel entre Thomas de l'Epinay et Jacques Duplessis lors duquel ce dernier trouva la mort. Ce duel eut lieu parce que Duplessis avait publié qu'Helvise de l'Epinay (sœur de thomas et femme de Raoul) s'était prostituée[2].

Elle fut reconstruite et prit le nom de Saint Cande le Jeune en 1588 lorsqu'elle reçut une partie des reliques de Saint Cande.Elle était établie parallèlement à la rue aux Ours et était entourée par un terrain à usage de cimetière, très étroit coté rue aux Ours et formant l'aître Saint Cande au nord jusqu'à la rue du Petit Salut.

Elle fut désaffectée en mai 1791 et vendue le 18 février 1792 pour 125.000 livres à Louis Thomas et François Prosper Quesnel, négociants rouennais (leur père Nicolas Quesnel était propriétaire de l'hôtel Asselin contiguë). La flèche (en bois revêtu de plomb) qui surmontait sa tour gothique fut démolie la même année.En 1824 furent démolis 2 chapelles latérales construites au 16° siècle, le porche, la sacristie et le pignon de l'abside.

En 1894, l'église fut achetée par la Société Normande d'Electricité qui ne conserva que le clocher utilisé comme pylône électrique.

Les restes de l'église sont inscrits au titre des monuments historiques en 1954[1].

Annexes

Liens internes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Église Saint-Candé-le-Jeune de Rouen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rouen Rive Droite — Rouen 49°26′24″N 1°5′38″E / 49.44, 1.09389 Rouen …   Wikipédia en Français

  • Rouen Rive Gauche — Rouen 49°26′24″N 1°5′38″E / 49.44, 1.09389 Rouen …   Wikipédia en Français

  • Rouen — Pour les articles homonymes, voir Rouen (homonymie). 49° 26′ 38″ N 1° 06′ 12″ E …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de Rouen — Cet article recense les monuments historiques de Rouen, en France. Sommaire 1 Statistiques 1.1 Nombre d édifices 1.2 Types d édifices 2 Liste …   Wikipédia en Français

  • Château de Rouen — Le donjon du château de Rouen, dit tour Jeanne d Arc. Période ou style Médiéval Type Château fort Protection …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Defrance — Pour les articles homonymes, voir Defrance. Jean Pierre Defrance Naissance 8 décembre 1694 Rouen Décès …   Wikipédia en Français

  • Ruán — Rouen 49°26′24″N 1°5′38″E / 49.44, 1.09389 Rouen …   Wikipédia en Français

  • Martainville-Épreville — Pour les articles homonymes, voir Martainville et Épreville (homonymie). 49° 27′ 38″ N …   Wikipédia en Français

  • Nantes — Pour les articles homonymes, voir Nantes (homonymie). 47° 13′ 05″ N 1° 33′ 10″ W …   Wikipédia en Français

  • Blois — Pour les articles homonymes, voir Blois (homonymie). 47° 35′ 38″ N 1° 19′ 41″ E …   Wikipédia en Français