Zhou Chen


Zhou Chen
Les Malheureux, 1516.

Zhou Chen ou Chou Ch'ēn ou Tcheou Tch'en, surnom: Shunqing, nom de pinceau: Dongcun, né vers 1450, originaire de Suzhou province de Jiangsu,mort vers 1535. XVe ‑ XVIe siècles. Peintre. chinois.

Sommaire

Biographie

Au début du XVIe siècle, alors même que l'art du professionnel et celui de l'amateur divergent au point que tout effort de rapprochement paraît condamné à l'avance, trois peintres étonnamment doués s'insèrent entre ces deux tendances. Plus éclectiques que les lettrés, ils reçoivent des influences de l'École de Wu, des maîtres Yuan et acceptent aussi des critères venus de l'académie et développent, à partir de tout cela, une manière personnelle. Il est fréquent d'évoquer ensemble ces trois hommes en raison, à la fois de la parenté de leur style, et de leurs proches relations mutuelles; ce sont Tang Yin (1470-1523) et leur maître à tous deux, Zhou Chen[1].

La vie de ce dernier est en fait celle d'un professionnel, mais par l'intermédiaire de Tang Yin, qui a ses entrées, il fréquente le cercle de Wen Zhenming; certaines de ses œuvres ont d'ailleurs une saveur littéraire très nette. Son style est très marqué par le paysage de Li Tang (vers 1050- après 1130), ainsi que par la tradition de l'École Ma-Xia (vers 1190-1230). Cela est visible dans un rouleau horizontal conservé à la Freer Gallery of Art de Washington, qui s'intitule Rêvant de l'immortalité dans une chaumière, en encre et couleurs sur papier[2].

La peinture est signée Tang Yin, mais elle est vraisemblablement de Zhou Chen; on y trouve , dans la forme des rochers et le traitement de leurs surfaces, dans les pins, dans la composition, des affinités avec Li Tang, tandis que certains traits appartiennent en propre à Zhou Chen, qui seront repris ensuite par Tang Yin, tels l'amour pour les contrastes de tons prononcés, notamment sur les rochers où ils déterminent des zones d'ombre et de lumière, la maîtrise technique du dessin, la puissance de conception, l'absence totale de maniérisme, rare dans la peinture post-Song[3].

Le sujet est emprunté à un poème de Bo Juyi: un homme rêve que des pratiques taoistes lui permettent d'atteindre l'Immortalité: il est représenté dormant dans un pavillon, puis, plus loin, libéré de son être physique, flottant vers la terre des Immortels qu'évoque un royaume aérien où l'espace domine, qui s'oppose au monde matériel superbement modelé. Le format en longueur est ici merveilleusement adapté[4].

Zhou Chen est également un excellent peintre de figures, doué d'un sens aigu d'observateur et de l'aspect humoristique, grotesque parfois, de l'humanité. Il peint sur le vif des mendiants, des diseurs de bonne aventure si typiques des rues de Suzhou, enfin le monde paysan, et ce sont peut-être ses meilleures peintures[5].

Musées

  • Boston (Mus. of Fine Arts):
    • Paysages avec hautes montagnes et pavillons, signé.
    • Deux hommes assis sous un arbre dans un ravin de montagne, signé.
  • Cincinnati:
    • Pêcheur dans les roseaux.
  • Cleveland (Art Mus.):
    • Mendiants et amuseurs de rue.
    • Pins et hautes montagnes, encre et couleurs légères sur soie, feuille d'album, attribution.
  • Londres (Victoria and Albert Mus.):
    • Homme à cheval et voyageurs dans la montagne, éventail signé.
  • Shanghai:
    • Invités arrivant au studio de montagne, couleurs sur soie, rouleau en hauteur.
  • Stockholm (Nat. Mus.):
    • Han Xin et la vielle femme, signé.
  • Taipei (Nat. Palace Mus.):
    • Paysage, sans nom, signé et daté 1534, d'après Dai Jin.
  • Washington D.C (Freer Gallery of Art):
    • Rêvant de l'immortalité dans une chaumière, encre et couleurs sur papier, rouleau en longueur.

Bibliographie

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 14, éditions Gründ, janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030249), p. 888 
  • Yang Xin, Richard M. Barnhart, Nie Chongzheng, James Cahill, Lang Shaojun, Wu Hung (trad. Nadine Perront), Trois mille ans de peinture chinoise, Éditions Philippe Picquier, 1997, 402 p., p. 217-221-222-223 .
  • (fr) J. Cahill, La Peinture chinoise, Genève, 1960.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zhou Chen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zhou Chen — The Unfortunates (detail), ink and color on paper by Zhou Chen, 1516, Honolulu Academy of Arts Zhou Chen (Chinese: 周臣) (1460–1535), also known as Chou Ch en, was a …   Wikipedia

  • Chen Yun — This is a Chinese name; the family name is Chen. Chen Yun 陈云 陳雲 Chairman of the CPC Central Advisory Commission In office 2 November 1987 – 12 October 1992 General Secretary …   Wikipedia

  • Chen Shubao — Birth and death: December 10, 553[1] …   Wikipedia

  • Chen Jingrun — Born May 22, 1933(1933 05 22) Fuzhou, Fujian Province …   Wikipedia

  • Chen Dynasty — Chen 陳 ← 557–589 …   Wikipedia

  • Chen Jiangong — (simplified Chinese: 陈建功; traditional Chinese: 陳建功; pinyin: Chén Jiàngōng) (1893 1971), or Jian Gong Chen, was a renowned Chinese educator, mathematician and a pioneer of modernizing Chinese mathematics [1]. He was the dean of Department of… …   Wikipedia

  • CHEN YI — [TCH’EN YI] (1901 1972) Après des études classiques, Chen Yi, fils de magistrat né à Lezhi (Sichuan), est attiré par des idées progressistes diffusées par les étudiants revenus de l’étranger (en particulier l’anarchisant Li Shizeng) et apprend le …   Encyclopédie Universelle

  • ZHOU ENLAI — [TCHEOU NGEN LAI] (1898 1976) Après des études classiques et un passage à l’université Waseda de T 拏ky 拏, Zhou Enlai, qui est né à Shaoxiang (Zhejiang) dans une famille aisée de lettrés, participe au Mouvement du 4 mai en 1919 et se joint aux… …   Encyclopédie Universelle

  • Chen Zhongwei — (Chinese:陈中伟, 1929–2004) was an expert of orthopedic surgery and microsurgery, one of the pioneers of the process of reattaching severed limbs. Chen was born in Ningbo on October 1, 1929. In 1954 he graduated from the second medical college of… …   Wikipedia

  • Zhou Long — (; b. Beijing, China, July 8, 1953) is a Chinese composer of contemporary classical music.Zhou lived for many years in New York City. He studied composition with Chou Wen chung and Mario Davidovsky at Columbia University, earning his DMA in 1993 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.