Yazīd III le Réducteur


Yazīd III le Réducteur

Yazīd III le Réducteur ou ʾAbū Ḫālid An-Nāqiṣ Yazīd ibn Al-Walīd (en arabe : أبو خالد الناقص يزيد بن الوليد), né en 705 et mort le 3 ou le 4 octobre 744, est le douzième calife omeyyade. Il succède à son cousin Al-Walīd II en 744. Il est le fils d'Al-Walīd Ier.

Sommaire

Jeunesse et accession au pouvoir

Yazīd est le fils du calife Al-Walīd Ier et d'une princesse sogdienne[1]. À la mort de son père, il ne peut lui succéder, étant trop jeune. Pendant le règne de son cousin Al-Walīd II, Yazīd se prononce contre son attitude, jugée immorale, ainsi que sa politique qui favorise les Arabes, notamment les Banū Qays, aux dépens des Yéménites et des non Arabes. Yazīd reçoit le soutien de nombreuses factions, notamment les qadarites, et finit par renverser Al-Walīd II. Les fils de ce dernier, qui avaient été choisis de son vivant pour lui succéder, sont emprisonnés.

Califat et mort

Lorsqu'il devient calife, Yazīd III promet de bien gérer les finances du Califat, notamment en évitant de se lancer dans des travaux de construction, de dépenser de l'argent pour femmes et enfants et de transférer des fonds d'une province à l'autre, sans raison. Il promet également de ne pas maintenir les troupes sur le terrain trop longtemps, d'éviter les sur-taxations, de lutter contre les discriminations et de rendre ses paiements à temps. Aussi, il promet d'abdiquer s'il ne tient pas ses promesses, et tient au principe électif du califat. Yazīd III tient son surnom de Réducteur du fait de sa réduction des rentes militaires de 10 %[2].

Yazīd III laisse le gouvernement de l'Arménie à Marwān ibn Muḥammad et celui du Khorassan à Naṣr ibn Sayyār Al-Layṯiyy. Il remplace cependant Yūsuf ibn ʿUmar par Manṣūr ibn Ǧumhur en tant que gouverneur d'Irak. Yūsuf ibn ʿUmar, qui avait torturé puis tué Ḫālid ibn ʿAbd Allāh, est tué par le fils de ce dernier.

Yazīd III meurt d'une tumeur cérébrale le 3 ou le 4 octobre 744[3]. Son frère ʾIbrāhīm lui succède.

Références

  1. (en) Philip Khuri Hitti, History of Syria : Including Lebanon and Palestine, Gorgias Press, 30 janvier 2004 (ISBN 1593331193), p. 489 .
  2. Ibid., p. 478.
  3. Tabarî (trad. Hermann Zotenberg), La Chronique : Histoire des prophètes et des rois [« تاريخ الرسل والملوك (Tārīḫ ar-rusul wal-mulūk) »], vol. II, Arles, Actes Sud, coll. « Sindbad », 19 mai 2001 (ISBN 2742733183), p. 269 .

Articles connexes

Précédé par Yazīd III le Réducteur Suivi par
Al-Walīd II
Umayyad Flag.svg
Calife omeyyade
744-744
ʾIbrāhīm

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yazīd III le Réducteur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yazīd Ier — ou ʾAbū Ḫālid Yazīd ibn Muʿāwiya (en arabe : أبو خالد يزيد بن معاوية), né en 645 et mort en 683, est le deuxième calife omeyyade. Il succède à son père Muʿāwiya Ier en 680. L événement le plus important de son règne est la bataille de… …   Wikipédia en Français

  • Yazīd II — ou ʾAbū Ḫālid Yazīd ibn ʿAbd Al Malik (en arabe : أبو خالد يزيد بن عبد الملك), né en 687 et mort en 724, est le neuvième calife omeyyade. Il succède à son cousin ʿUmar II en 720. Il est le troisième fils de ʿAbd Al Malik à devenir calife.… …   Wikipédia en Français

  • Al-Walīd II — ou ʾAbū Al ʿAbbās Al Walīd ibn Yazīd (en arabe : أبو العباس الوليد بن يزيد), né en 707 et mort en 744, est le onzième calife omeyyade. Il succède à son oncle Hišām en 743. Il est le fils de Yazīd II. Son règne ne dure qu un an, deux mois et… …   Wikipédia en Français

  • ʾIbrāhīm (calife omeyyade) —  Pour l’article homonyme, voir Ibrahim.  ʾIbrāhīm ou ʾAbū ʾIsḥāq ʾIbrāhīm ibn Al Walīd (en arabe : أبو إسحاق إبراهيم بن الوليد), mort en 750, est le treizième calife omeyyade. Il succède à son frère Yazīd III le Réducteur en 744… …   Wikipédia en Français

  • Omeyyades — Califat omeyyade الخلافة الأموية Al Ḫilāfa al ʾumawiyya (ar) 661 – 750 …   Wikipédia en Français

  • Marwān II — ou ʾAbū ʿAbd Al Malik Marwān ibn Muḥammad (en arabe : أبو عبد الملك مروان بن محمد), né en 688 et mort en 750, est le quatorzième et dernier calife omeyyade. Il succède à ʾIbrāhīm en 744. Il est le petit fils du calife Marwān Ier. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Marwanides (Omeyyades) — Pour les articles homonymes, voir Marwanides. Les Marwanides (en arabe : المروانيون (Al Marwāniyyūn), ou بنو مروان (Banū Marwān)) sont une branche de la dynastie omeyyade. Ils tirent leur nom de Marwān …   Wikipédia en Français

  • Liste des califes — À la mort du prophète de l islam Mahomet en 632, le calife prend le commandement des musulmans. Sommaire 1 Les quatre premiers califes (632 661) 2 Califat omeyyade (661 750) 3 …   Wikipédia en Français

  • Muʿāwiya II — ou ʾAbū Laylā Muʿāwiya ibn Yazīd (en arabe : أبو ليلى معاوية بن يزيد), né en 661 et mort en 684, est le troisième calife omeyyade. Il succède à son père Yazīd Ier en 683. Le Califat omeyyade dont il hérite est dans un état instable, avec la… …   Wikipédia en Français

  • ʿUmar II — ou ʾAbū Ḥafṣ ʿUmar ibn ʿAbd Al ʿAzīz (en arabe : أبو حفص عمر بن عبد العزيز), né vers 682 et mort en 720 à Alep, est le huitième calife omeyyade. Il succède à son cousin Sulaymān en 717. ʿUmar II est parfois considéré comme le cinquième… …   Wikipédia en Français