WET Design


WET Design
Logo de WET Design
Création 1983
Dates clés 1998 fontaines de l'hôtel-casino Bellagio
Fondateurs Fuller Mark, Mélanie Simon et Alan Robinson
Siège social Drapeau des États-Unis Los Angeles, Californie (États-Unis)
Produits Spectacles et aménagements aquatiques
Site web wetdesign.com

WET (Water Technologies Entertainment), également connu sous le nom WET Design, est une firme de création et design de spectacles et d'aménagements aquatiques. Celle-ci est basée à Los Angeles, Californie. Elle fut fondée en 1983 par Fuller Mark[1], Mélanie Simon et Alan Robinson, d'anciens Imagineers de Disney. WET Design est surtout connu pour les Fountains of Bellagio, 36 000 m² de fontaines de l'hôtel-casino Bellagio à Las Vegas. Cette installation a depuis été surpassée par The Dubai Fountain de Burj Khalifa sur son lac artificiel de 13 hectares. Inaugurée en mai 2009, ses 6 000 jets d'eau et projecteurs s'animent sur des airs de musique[2]. La société a également conçu plus de 200 fontaines et jeux d'eau dans plusieurs régions du monde[3].

En plus de se concentrer sur le design, WET Design est également créateur dans le domaine de la technologie relative aux fontaines. Celle-ci s'est répandue et a également été reprise par d'autres constructeurs. Ces technologies comprennent :

  • des fontaines à écoulement laminaire
  • des fontaines dont l'écoulement débute par la chaussée et non par le bassin
  • des fontaines alimentées par air comprimé au lieu de pompes
  • des fontaines sophistiquées utilisant des robots sous-marins.

Les caractéristiques des créations WET Design sont que l'eau elle-même est l'élément central (pas de statues couvertes par l'eau), qu'il n'existe que peu ou pas de frontière entre les jets d'eau et les spectateurs et que les fontaines d'eau utilisent de nouvelles formes. De nombreux jeux d'eau WET Design sont très chorégraphiés, le ballet des différentes fontaines pouvant être indépendant les uns des autres.

Sommaire

Histoire

Les origines de WET Design peuvent être trouvées dans la thèse en génie civil de Mark Fuller à l'Université d'Utah, pour laquelle il a développé une buse à grande échelle d'écoulement laminaire qui continue à être un élément majeur dans de nombreux aménagements et fontaines WET Design. Après avoir été diplômé de l'Université Stanford en conception de produits où il a affiné sa buse, Fuller a été engagé par The Walt Disney Company en tant qu'Imagineer. Sous contrat chez Disney, il a créé la fontaine Leapfrog à EPCOT, en utilisant la technologie laminaire[1].

En 1983, Fuller et deux collègues quittent Disney pour fonder WET Design. La première commande importante a été la Fountain Place à Dallas (à l'origine Allied Bank Tower), une collaboration avec des architectes paysagistes, Peter Walker et Ker Dan Kiley.

WET Design collabore avec les entreprises telles Skidmore, Owings and Merrill, Pei Cobb Freed & Partners, Philip Johnson / Alan Ritchie Architects, Architects SWA, Olin partenariat, Peter Walker and Partners, Kevin Roche John Dinkeloo and Associates et les développeurs Caruso Affiliated et Steve Wynn[1].

Fuller Mark a reçu le Prix spécial du Thea award 2009[4].

Quelques réalisations

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article WET Design de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • WET (WET Design) — WET (Water Entertainment Technologies), also known as WET Design, is a water feature design firm based in Los Angeles, California, founded in 1983 by former Disney Imagineers Mark Fuller, Melanie Simon, and Alan Robinson. WET is best known for… …   Wikipedia

  • Wet — could refer to: * The condition of being liquid or being covered in liquid * Wet (album), an album released in 1979 by Barbra Streisand * The wets, moderate members of the British Conservative Party * Phencyclidine (PCP), a dissociative… …   Wikipedia

  • WET — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « WET », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • Wet scrubber — is a form of pollution control technology. The term describes a variety of devices that use pollutants from a furnace flue gas or from other gas streams. In a wet scrubber, the polluted gas stream is brought into contact with the scrubbing liquid …   Wikipedia

  • Wet workshop — is the idea of using a spent rocket stage as a makeshift space station. A liquid fuel rocket primarily consists of two large, airtight fuel tanks; it was realized that the fuel tanks could be retrofitted into the living quarters of a space… …   Wikipedia

  • Wet floor effect — is a graphic effects technique popular in conjunction Web 2.0 style pages created by James Cunningham, particularly in logos. The effect can be done manually or an auxiliary tool can be installed to create the effect automatically. Unlike a… …   Wikipedia

  • Wet laboratory — Wet Laboratories are defined as laboratories where chemicals, drugs, or other material or biological matter are tested and analyzed requiring water, direct ventilation, and specialized piped utilities. Wet Laboratory space types do not include… …   Wikipedia

  • Wet Ink — magazine is an Australian magazine devoted to publishing new Australian writing, with an emphasis on new and emerging writers. Published quarterly, it features fiction, poetry and creative non fiction, plus an interview with a writer and book… …   Wikipedia

  • Wet Dream (album) — Wet Dream was the first solo album from Pink Floyd keyboardist Richard Wright, released in 1978. The album went virtually unnoticed at the time. Wet Dream was self produced and Wright wrote all the songs himself, except Against The Odds, which… …   Wikipedia

  • Wet sump — A wet sump is a lubricating oil management design for four stroke piston internal combustion engines which uses a built in reservoir for oil, as opposed to an external or secondary reservoir used in a dry sump design.Four stroke engines are… …   Wikipedia