Varvara Yakovleva


Varvara Yakovleva
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Varvara Yakovleva (homonymie).
Sainte martyre Barbara Yakovleva
Image illustrative de l'article Varvara Yakovleva
Martyre Barbara
Naissance 1882 ?
Décès 18 juillet 1918  (35 ans ans)
Alapaïevsk, Russie
Nationalité Russe
Vénéré à Église de Sainte Marie-Madeleine à Gethsémani.
Canonisation 1981 / 4 avril 1992
par Église orthodoxe russe de l'étranger, par le Conseil des évêques de l'Église orthodoxe de Russie
Vénéré par l'Église orthodoxe russe
Fête 5 juillet (au calendrier julien) et 18 juillet (au calendrier grégorien)
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Sainte Barbara d'Alapaïevsk, en russe Varvara Yakovleva, (Варвара (Яковлева), moniale russe née vers 1882, morte martyre le 18 juillet 1918 à Alapaïevsk.

Varvara Yakovleva est l'une des premières sœurs à entrer dans l'ordre monastique de Sainte Marthe et Marie fondée par la grande-duchesse Elizaveta Fiodorovna en 1909. Elle fut déclarée sainte et martyre et canonisée par l'Église orthodoxe russe de l'étranger en 1981, puis par l'Église orthodoxe russe en 1992.

Sommaire

Biographie

Les origines de Varvara Yakovleva sont à ce jour inconnues. Surnommée Varia[1], femme de chambre de la grande-duchesse, elle était renomméee autant pour sa petite taille que sa grande pièté. Elle suivit sa maîtresse au monastère Marthe et Marie que celle-ci avait fondée pour venir en aide aux pauvres de Moscou, où avec ses premèires compagnes, elle prononça ses vœux le 15 avril 1910.

Comme toutes les religieuses du monastère, Varvara Yakovleva fut connue dans Moscou pour ses actes de charité. Les sœurs du couvent Marthe et Marie distribuaient de la nourriture aux nécessiteux, mirent en place un foyer pour les femmes souffrant de tuberculose, fondèrent un hôpital, des maisons pour les handicapés physiques, les femmes enceintes et les personnes âgées. Elles créèrent également un orphelinat. Leurs efforts de bienfaisance s'étendirent à toute la Russie et leur valaient le respect des révolutionnaires[1].

Exilée

Cependant, en avril 1918, sœur Varvara Yakovleva et la religieuse Ekaterina Yanysheva suivirent Elizaveta Fiodorovna qui, en tant que membre de la famille impériale, était reléguée en exil à Perm. Le 20 mai 1918, refusant de se séparer de leur mère supérieure, Varvara Yakovleva et sœur Ekaterina Yanysheva suivirent Elizaveta Fiodorovna à Alapaïevsk[2]. Dans cette petite ville de Sibérie, les trois religieueses rejoignirent d'autres membres de la Maison Romanov : le prince Vladimir Pavlovitch Paley, les trois frères Ioann Konstantinovitch de Russie, Konstantin Konstantinovitch de Russie et Igor Konstantinovitch de Russie, le grand-duc Sergueï Mikhaïlovitch de Russie et son secrétaire personnel.

À leur arrivée, l'une des religieuses, sœur Ekaterina Yanysheva fut libérée par les Bolcheviks.

Décès et inhumation

Varvara Yakovleva fut assassinée le 18 juillet 1918. Comme ses compagnons d'exil, elle fut précipitée dans un puits de la mine Selimskaïa d'une profondeur de 15 mètres à quelques kilomètres de la ville d'Alapaïevsk[2]. La chute n'ayant pas été fatale, les bolcheviks tentèrent de les tuer en jetant de gros morceaux de bois et des grenades au fond du puits. L'explosion ensevelit les malheureuses victimes sous les éboulis sans pour autant mettre fin à leurs jours. Les malheureux étaient encore en vie et moururent après une longue et douloureuse agonie. Sœur Varvara Yakovleva décéda quelques jours plus tard des suites de ses blessures. Au moment de son décès, sœur Varvara Yakovleva semblait âgée de 35 ans.

Le 28 septembre 1918, dans l'espoir de sauver les prisonniers de l'école, l'Armée blanche prit Alapaïevsk. Le 8 octobre 1918, les soldats blancs commencèrent à remonter les corps des suppliciés. La dépouille de sœur Varvara Yakovleva fut remontée le 22 octobre 1918.

Huit mois plus tard, la retraite de l'Armée blanche devint évidente, les cercueils furent transportés à Irkoutsk. En ce lieu, les cercueils demeurèrent pendant une durée de six mois. Mais l'avancée de l'Armée rouge les obligèrent à transporter les cercueils vers l'Est. En avril 1920, les cercueils transportés à Pékin furent placés dans la crypte de la chapelle de la mission russe

En 1920, Répondant au désir de la grande-duchesse Elizaveta Fiodorovna, sa sœur aînée, la princesse Victoria de Hesse-Darmstadt, princesse de Milford-Haven fit transporter les dépouilles de la grande-duchesse et de sœur Varvara Yakovleva à Jérusalem. Le 30 janvier 1921, leurs dépouilles furent inhumées dans la crypte de l'église Sainte-Marie-Madeleine à Gethsémani[2].

Canonisation

Le 2 novembre 1981, sœur Varvara Yakovleva fut canonisée avec ses compagnons d'infortune comme nouvelle martyre par l'Église orthodoxe à l'étranger. En 1992, elle fut déclarée sainte et martyre par l'Église orthodoxe russe.

Réhabilitation de sœur Varvara Yakovleva

Le 8 juin 2009, le procureur général de Russie réhabilita sœur Varvara Yakovleva à titre posthume. « Toutes ces personnes ont été victimes de la répression sous la forme d'arrestation, de déportation et furent soumises à une surveillance des organes du KGB sans raisons », - a dit le représentant de la Justice de la Fédération de Russie[3]

Transfert de certaines reliques de la grande-duchesse Elizaveta Fiodorovna et de sœur Varvara Yakovleva au monastère des Saintes-Marthe-et-Marie

Le 7 septembre 2009 fut procédé au transfert de certaines reliques de la grande-duchesse Elizaveta Fiodorovna et de la religieuse Varvara Yakovleva. En mai 2009, en l'église Sainte-Marie-Madeleine à Jérusalem fut effectué le prélevement de certains ossements de la grande-duchesse et de son amie (deux os des épaules). Les saintes reliques furent déposées dans un reliquaire en bois de cyprès et transférées au monastère des Saintes-Marthe-et-Marie à Moscou[4].

Liste des sept victimes d'Alapaïevsk

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. a et b Hugo Mager, Élisabeth: grande-duchesse de Russie, Carroll et Graf, 1998 (ISBN 0-7867-0678-3), p. 244 
  2. a, b et c (ru) Преподобномученица Великая княгиня Елисавета и инокиня Варвара sur days.pravoslavie.ru. Mis en ligne le 26 juin 2008, consulté le 10 janvier 2010
  3. (ru) Лента новостей sur portal-credo.ru. Consulté le 10 janvier 2010
  4. (ru) Мощи Елизаветы Федоровны переданы Марфо-Мариинской обители sur www.rian.ru. Mis en ligne le 7 septembre 2009, consulté le 10 janvier 2010

Sources

Bibliographie

  • Hugo Mager, Élisabeth: grande-duchesse de Russie, Carroll et Graf, 1998 (ISBN 0-7867-0678-3) 

Liens internes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Varvara Yakovleva de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Varvara Yákovleva — Varvara Yákovleva. Varvara Yákovleva (en ruso: Яковлева Варвара, muerta el 18 de julio de 1918) fue una monja ortodoxa rusa del convento de la Gran Duquesa Isabel Fiódorovna. Fue asesinada por los bolcheviques junto con la gran duquesa y los… …   Wikipedia Español

  • Varvara Yakovleva — This article is about the Russian Orthodox saint. For information on the Bolshevik leader, see Varvara Nikolaevna Yakovleva. Sister Varvara Yakovleva Sister Varvara Yakovleva New Martyr Varvara Died July 18 …   Wikipedia

  • Varvara Yakovleva (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Varvara Yakovleva ((ru) Варвара Яковлева), Patronyme et prénom russe (Varvara Barbara) …   Wikipédia en Français

  • Yakovleva — (Яковлева) is an East Slavic feminine surname. Yakovlev is the corresponding masculine version.It may refer to:*Varvara Yakovleva (d. 1918), Russian Orthodox nun and Saint. *Varvara Nikolaevna Yakovleva (1884 1941), Russian revolutionary. *Olga… …   Wikipedia

  • Varvara Nikolaevna Yakovleva — Infobox Person name = Varvara Nikolaevna Yakovleva image size = 180px caption = Varvara Nikolaevna Yakovleva. birth date = 1884 birth place = Moscow, Russia death date = death date|1941|9|11|mf=y or December 21 1944 death place = Oryol central… …   Wikipedia

  • Yakovleva, Varvara Nikolaevna — (1885–1944)    One of the few women who had a leadership role in the Cheka, Yakovleva was born into a bourgeois family and studied math and physics at university. She was a secretary in the Bolshevik Party’s Moscow branch in 1917 and transferred… …   Historical dictionary of Russian and Soviet Intelligence

  • Martyrs d'Alapaïevsk — La grande duchesse Elizaveta Fiodorovna Sainte martyre grande duchesse Elizaveta Святая преподобномученица великая княгиня Елисавета Les Martyrs de la mine d Alapaïevsk Des membres de la famille Romanov et des personnes apparentées à cette… …   Wikipédia en Français

  • Élisabeth de Hesse-Darmstadt — Ne pas confondre avec Elisabeth de Hesse (1539 1583), fille de Philippe Ier de Hesse Cassel et épouse de Louis VI du Palatinat. Élisabeth Fiodorovna de Russie (Елизавета Фёдоровна Романова) Nom de naissance Élisabeth Alexandra Louise Alix de …   Wikipédia en Français

  • Igor Constantinovitch de Russie — (Игор Константинович Романов) Prince Igor Constantinovitch de Russie. Naissance 22 août 1894 Strelna Décès …   Wikipédia en Français

  • Vladimir Pavlovitch Paley — Pour les articles homonymes, voir Paley (homonymie). Vladimir Pavlovitch Paley (Палей, Владимир Павлович) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.