Tunnel de Saverne


Tunnel de Saverne
Tunnel de Saverne

Type Tunnel ferroviaire
Exploitant SNCF & DB
Itinéraire Danne-et-Quatre-Vents - Ernolsheim-lès-Saverne
Traversée Vosges du Nord
Mode de transport TGV
Diamètre 8,90 m[1]
Section 52 m2
Pays France
Longueur du tunnel 4 km
Nombre de tubes 2
Nombre de voies par tube 1
Début des travaux Octobre 2010
Fin des travaux début 2014
Ouverture à la circulation 2016
Coordonnées 48° 47′ 26″ N 7° 21′ 59″ E / 48.79056, 7.3663948° 47′ 26″ Nord
       7° 21′ 59″ Est
/ 48.79056, 7.36639
  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tunnel de Saverne

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Tunnel de Saverne

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Tunnel de Saverne

Le tunnel de Saverne sera un ouvrage ferroviaire du deuxième tronçon de la LGV Est européenne, réservé à la circulation des trains à grande vitesse, situé dans le massif des Vosges du Nord, sur la commune d'Ernolsheim-lès-Saverne et à proximité du village de Danne-et-Quatre-Vents, dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace.

Actuellement en construction, ce tunnel d'une longueur d'environ quatre kilomètres sera le plus important ouvrage de la LGV Est européenne. L'infrastructure, dont l’achèvement est prévu en 2014, fera partie des nouveaux ouvrages du prolongement de la ligne à grande vitesse vers l'Alsace. En effet, neuf ans après l'inauguration du premier tronçon (Vaires-sur-Marne - Baudrecourt du 10 juin 2007), la ligne sera prolongée de 106 km[2] jusqu'à Vendenheim dans la banlieue nord de Strasbourg. En effet, celle-ci se racordera au réseau ferrovaire classique où la vitesse maximale des trains est limitée à 160 km/h.

Par ailleurs, la mise en service de la deuxième phase de la LGV sera prévue en 2016. Le temps de parcours des TGV sera raccourci de 30 min sur l'axe Paris - Strasbourg et la capitale alsacienne sera à h 50 de Paris (contre h 20 aujourd'hui et h avant juin 2007). À ce jour, le dossier TGV-Est sera bouclé après 30 ans de décisions politiques et financières lourdes et compliquées[3]. Les Alsaciens pourront bénéficier pleinement de la ligne TGV qu'ils avaient tant attendue depuis trente longues années. Le TGV Rhin-Rhône s'insère dans le même contexte[4].

Sommaire

Caractéristiques de l'ouvrage

Géographie

Le tunnel traversera le massif des Vosges dans sa partie la plus étroite, exactement sous le mont Saint-Michel, à quelques kilomètres de la ville de Saverne. L'autoroute A4 (Paris-Strasbourg) serpente aussi à proximité, mais en surface.

Lot 47 de la LGV

Le lot 47 de la LGV Est européenne correspond à la traversée du relief vosgien. Ce lot permet de passer du plateau lorrain à la plaine d'Alsace. Il s'établit sur les communes de Danne-et-Quatre-Vents, Eckartswiller, Saint-Jean-Saverne et Ernolsheim-lès-Saverne. Par ailleurs, le projet longe le site protégé de Natura 2000 des Vosges du Nord.

Le 9 septembre 2010, le conseil d'administration de RFF a validé la conception-réalisation du lot 47, de la seconde phase de la LGV. Celui-ci comporte deux grands ouvrages :

  • le tunnel de Saverne (sujet du présent article). Il est réalisé par le groupement d'entreprises dont « Dodin Campenon Bernard » est le mandataire composé des entreprises Spie Batignolles TPCI, Spie Batignolles Sotrabas CEGELEC, Vinci Construction Terrassement –Valerian, GTM Alsace et Lorraine, ANTEA, l'architecte A. Spielmann ainsi que le paysagiste B. Lassus ;
  • le viaduc de Haspelbaechel, long de 270 m et haut de 50 m.

Le reste du lot 47 comprend 3,3 km de terassements et d'ouvrages classiques d'une ligne à grande vitesse[5],[6].

Un tube de 4 km pour chaque sens de circulation

L'ouvrage sera composé de deux tubes dont chacun mesure 4 km (soit 8 km au total) : le tunnel nord (côté Ernolsheim-lès-Saverne) pour le sens Paris - Strasbourg, et le tunnel sud (côté Saint-Jean-Saverne) pour le sens Strasbourg - Paris. Tous les 500 m, un rameau d'évacuation de secours permettra l'évacuation d'un tube à l'autre en cas d'incendie, de panne de train, ou de maintenance de l'ouvrage.

La maintenance du tunnel pourra s'effectuer sans interruption de la circulation (par alternance) des TGV.

Il y aura deux trottoirs dans chaque tube : un trottoir d'évacuation et un trottoir de maintenance[1].

Vitesse de circulation maximale et vitesse commerciale

Réservé à la circulation des TGV (trains à grande vitesse), l'ouvrage sera adapté pour permettre une vitesse de circulation de 350 km/h, mais la vitesse commerciale sera limitée à 320 km/h[1] dans le tunnel. Il suffira d'environ 40 secondes pour traverser le massif des Vosges.

Tunnelier

La machine qui percera le tunnel a été livrée en pièces détachés en juillet 2011 pour un démarrage du creusement en octobre 2011. La facture de la livraison est de 184 millions d'euros. Ce tunnelier mesure 103 m de long et 10 m de diamètre. Il a été monté à l'air libre sur la base d'Ernolsheim-lès-Saverne en trois mois.

Les roches excavées seront réutilisées sur le chantier des terrassement de la future LGV et serviront à des remblais en particulier. Le vitesse du creusement est de 20 m par jour[7].

Le tunnelier doit creuser une galerie de quatre kilomètres en moins d'un an, ce qui représente un défi technique. Dès que le premier tube (tunnel nord) sera creusé, la machine se retrouvera du côté de Danne-et-Quatre-Vents. Cette zone géographique est dans le parc naturel régional des Vosges du Nord où on ne peut pas installer de base de travaux. Le tunnelier sera démonté pour être descendu par convoi exceptionnel à Ernolsheim afin d'être remonté pour percer le second tube (tunnel sud)[2].

Raisons de la création du tunnel

En partant de Paris, le massif vosgien est le premier obstacle contraignant que rencontre la LGV. L'autoroute A4 utilise aussi ce passage pour franchir le massif. Afin de respecter au maximum l’environnement du parc naturel régional des Vosges du Nord, Réseau ferré de France (RFF) a décidé de construire un ouvrage en souterrain plutôt que de faire passer la ligne en surface dans la même vallée que l'autoroute de l'Est.

Cette zone géographique est favorable pour les constructeurs de la ligne car le relief vosgien est étroit, par rapport au reste du massif, ce qui permet de construire l'ouvrage avec un coût qui reste encore raisonnable.

Lors de la phase d'étude et lors de la construction de cet ouvrage, les ingénieurs devront respecter des normes rigoureuses afin que, lorsque le chantier sera achevé, les TGV puissent circuler à 320 km/h dans des conditions optimales de sécurité. En 1981, quand la première ligne de TGV fut inaugurée, les ingénieurs ne maîtrisaient pas encore toutes les questions liées à la grande vitesse ferroviaire et la construction de tunnels était évitée au cause du mur d'air que rencontre la motrice de la rame lors de son entrée dans le tube. En France, les tunnels de plus de quatre kilomètres sur les lignes à grande vitesse sont peu nombreux : le tunnel sous la Manche, le tunnel de 50 km de la LGV Lyon – Turin et le tunnel du Perthus sur la LGV Perpignan-Figueras dans les Pyrénées.

Notes et références

  1. a, b et c Dispositif du futur tunnel de Saverne, sur le site aecfrance.eu, consulté le 25 septembre 2011.
  2. a et b LGV Est-européenne : Strasbourg en trace directe, objectif 2016, article du 12 septembre 2011, consulté le 25 septembre 2011.
  3. Voir l'article LGV Est européenne (section Histoire)
  4. Voir l'article TGV Rhin-Rhône
  5. BG-21: Tunnel de Saverne, consulté le 25 septembre 2011.
  6. [PDF]RFF attribue le marché du Tunnel de Saverne, consulté le 25 septembre 2011.
  7. Démarrage du percement du tunnel de Saverne, article de Le Mag éco concernant la livraison du tunnelier, consulté le 25 septembre 2011.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tunnel de Saverne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tunnel de Saverne — Nutzung Eisenbahntunnel Verkehrsverbindung LGV Est européenne Länge 4.020 m Anzahl der Röhren 2 Bau …   Deutsch Wikipedia

  • Saverne — Pour le fleuve du pays de Galles, voir Severn. 48° 44′ 32″ N 7° 21′ 46″ E …   Wikipédia en Français

  • Col de Saverne — Altitude 413 m Massif Vosges Latitude …   Wikipédia en Français

  • Col de Saverne — The Col de Saverne (Pass of Saverne or Saverne Pass) is a natural pass in the north of the Vosges mountains, near Saverne, which permits travel between the département of Bas Rhin, région Alsace and the département of Moselle, région …   Wikipedia

  • Ernolsheim-lès-Saverne — Pour les articles homonymes, voir Ernolsheim. 48° 47′ 35″ N 7° 22′ 55″ E …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Sélestat à Saverne — La gare de Gertwiller Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Col De Saverne — Altitude 413 m Massif Vosges Latitu …   Wikipédia en Français

  • Col de saverne — Altitude 413 m Massif Vosges Latitu …   Wikipédia en Français

  • Bahnstrecke Sélestat–Saverne — Sélestat–Saverne Bahnhof Gertwiller (2008) Kursbuchstrecke (SNCF): 108, 124 Streckennummer (RFF): 111 000 Streckenlänge: 64,8 km …   Deutsch Wikipedia

  • LGV EE — LGV Est européenne Streckenlänge: 1. Stufe: 301,4 km Stromsystem: 25 kV/50 Hz  Maximale Neigung: 35 ‰ Höchstgeschwindigkeit: 320 km/h …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.